Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Phileas Frog

Phileas Frog

Étudiant à la recherche du sens à donner à sa vie. Voyageur, photographe, amoureux du cinéma, je recherche dans mes périples la réponse à cette question.

Ses blogs

Phileas Frog !

Phileas Frog !

Le vrai rêveur est celui qui rêve de l'impossible.
Phileas Frog Phileas Frog
Articles : 1854
Depuis : 22/07/2010
mi jiro bin.... voir la France

mi jiro bin.... voir la France

L'aventure
Phileas Frog Phileas Frog
Articles : 9
Depuis : 25/08/2015

Articles à découvrir

Lille, à l'ancienne

Lille, à l'ancienne

Honnêtement, ce serait mentir de vous dire que Lille m'a plu dès le départ. Je garde d'ailleurs encore aujourd'hui des sentiments contrariés. Je peste contre son béton, ses bagnoles et ses injustices qui me paraissent plus importantes qu'ailleurs. Plus importantes que chez moi en tout cas. Car Lille, ce n'est pas chez moi, et ça ne l'a jamais
Un cours amer

Un cours amer

Voilà plus d'un mois que j'enseigne dans un lycée dunkerquois. Je suis arrivé deux semaines après l'assassinat de Samuel Paty, dans une ambiance de confinement, avec des masques, et sans réelle consigne gouvernementale sur le protocole ou les épreuves de bac. Bref, c'était la merde ! (comme partout!) Sympa, je me retrouve avec quatre niveaux
Emménager

Emménager

Ça y est, le sac est posé. D'abord sur ce sol, puis rangé dans l'étagère. L'air de rien, ce sac ne m'a pas quitté pendant une année. 12 mois S.D.F. Enfin, du S.D.F. choisi, et non pas contraint (et ça change tout). Un sac qui aura vu un peu de pays, et qui est aujourd'hui fatigué de tout ça. A peine les clefs en poche que j'ai cherché le
  Tilques occupé : les Allemands aux châteaux et les réquisitions

Tilques occupé : les Allemands aux châteaux et les réquisitions

A l'issue d'une guerre rondement menée (sic!), la France se retrouve occupée. On ne va pas se mentir : le NPDC est en première ligne. Et pour cause, les Anglais restent en guerre. De ce fait, Tilques devient, comme toutes les communes de l'Audomarois, un lieu de cantonnement pour les troupes allemandes... on ne sait jamais, un débarquement alli
Le Périgord, dans les entrailles de la France (1/2) : la grotte de Lascaux

Le Périgord, dans les entrailles de la France (1/2) : la grotte de Lascaux

Oh Toulouse. Non, ce n'est pas Nougaro qui prend possession de nous, juste une peur qui nous envahit : être bloqué dans la ville rose. Pourtant le stop débute on ne peut mieux : nous n'avons même pas levé le pouce qu'une voiture est déjà arrêtée ! L'homme, polo du Stade Toulousain sur les épaules, a compris à notre allure (sac à dos et
Voyageur à quai

Voyageur à quai

Dehors c'est gris. Tellement calme qu'on arriverait à entendre les feuilles tomber. Ça et là une voiture rappelle que la vie existe encore, un peu. C'est reparti pour quatre semaines. Difficile d'exprimer clairement ce que je ressens. D'un côté, je fais partie de ces gens qui ont su apprécier le premier confinement, qui ont été capable de l
Les châteaux de la Loire, au féminin, au masculin

Les châteaux de la Loire, au féminin, au masculin

La première étape de notre périple revêt une dimension historique et artistique. Les châteaux de la Loire, c'est forcément les images dans la tête. Nous sommes chanceux, nous autres Français, de pouvoir bénéficier d'un tel patrimoine. Nous le savions, et pourtant, aucun de nous n'avait fait les quelques centaines de kilomètres nécessair
Écrire un livre

Écrire un livre

Ça a commencé avec ce blog, il est donc normal que cela se termine ici. 159 pages. 64 150 mots. Près de 382 000 caractères. Il est terminé. C'est son faire-part de naissance. A la base, je voulais écrire un article de blog sur l'histoire du village. Et améliorer la page wikipedia. Puis je me suis rendu compte qu'il y a avait un peu trop à d
2020, c'était bien

2020, c'était bien

En ce 31 décembre, j'étais bien. Quelques copains, des jeux de société, une raclette, pour moi, c'était la fête. Je n'en voulais pas plus. A vrai dire, ça fait des années que je souhaite faire cette soirée de cette façon. Il a fallu attendre le COVID et les prescriptions gouvernementales pour l'imposer. A ma grande joie. J'aime bien faire