Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Moonika

Moonika

...aimant la vie, ses enfants, ses amis, le cinéma, les livres, la musique, la bonne bouffe, les mojitos,son boulot et les plages ensoleillée !!!

Ses blogs

Le blog de Moonika

Le blog de Moonika

Journal d'une ex-expatriée : Gyuane, Tahiti et retour dans le sud de la France... sa vie, ses découvertes, sa famille, ses passions, ses réflexions, la vie quoi !!!
Moonika Moonika
Articles : 602
Depuis : 07/06/2008
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Mon voyage à Rapa Nui 2.

Mon voyage à Rapa Nui 2.

Pour ce deuxième jour, nous décidons Zépoux et moi de sortir de Ranga Roa. Pour cela, après une âpre discussion, nous décidons de louer un quad. Zépoux aurait préféré une moto sans aucun doute, mais moi je me sens plus en sécurité sur 4 roues ! La prise en main de l'engin n'est pas instantanée. Mon casque est un peu grand, mais la sens
Mon voyage à Rapa Nui 4.

Mon voyage à Rapa Nui 4.

Ce vendredi 30 mai, il fait soleil. Il fait même un peu moins froid, ou bien nous nous sommes habitués au climat hivernal de l'île de Pâques. C'est un véritable plaisir de retrouver Sylvia, notre guide. Deux couples de chiliens se joignent à notre petit groupe d'hier. Sylvia devra donc jongler entre le français et l'espagnol. Premier arrêt,
Mon petit prince.

Mon petit prince.

Après une semaine d'incertitude et d'angoisse, un mois et 13 jours avant Noël, le divin enfant a enfin montré le bout de son nez, fort joli d'ailleurs puisqu'il est en trompette comme celui de sa maman Funnyface. Je passerais sous silence l'accouchement barbare et moyenâgeux que les anglais ont fait subir à ma fille ... je n'arrive pas à déc

Tourner la page ...

Ce soir ça fait 15 jours que nous sommes revenus, Zépoux et moi, en France. Po était parti en éclaireur 2 mois avant nous. L'heure de la retraite a sonné pour Zépoux. Après 6 ans passés en Guyane et à Tahiti le retour à la vie métropolitaine ne va pas sans mal. Heureusement il y a les amis et la famille et puis notre maison où tout rest
Mon voyage à Rapa Nui : l'arrivée.

Mon voyage à Rapa Nui : l'arrivée.

Après vous avoir abreuvé, mais j'espère intéressé, avec l'histoire de l'Île de Pâques (du moins ce que j'en ai retenu), je voudrais à présent vous faire partager ce que j'ai ressenti durant cette semaine de découverte et de dépaysement total. Après 6 heures de vol c'est vers 11h30 du matin que notre avion de la compagnie LAN s'est posé
Heureuse !

Heureuse !

Après moult tergiversations, contre-temps et autres, hier après-midi, Zépoux et moi avons enfin pris nos billets d'avion pour aller à Londres voir notre fille Funnyface, Highlander et surtout notre petit-fils tout neuf Théodore. Heureuse est donc un mot faible pour décrire le bonheur extrême que je ressens. Du 26 novembre au 3 décembre, je
Rapa Nui : Les premiers explorateurs ...

Rapa Nui : Les premiers explorateurs ...

Il semblerait que c'est Jacob Roggeveen, un hollandais qui découvrit l'île le jour de Pâques 1722 d'où son nom actuel. Les indigènes sont peu farouches et accueillent plutôt bien l'équipage. Mais comme ce fut souvent le cas, une incompréhension et une mauvaise interprétation de la part des européens vis à vis de l'attitude des autochtone
Rapa Nui : Make Make, le culte de l'homme oiseau.

Rapa Nui : Make Make, le culte de l'homme oiseau.

Alors que la guerre des clans s'intensifiait, le culte des ancêtres perdait de son intérêt. Alors que les moai étaient jetés à bas de leurs Ahu, le culte de l'homme oiseau qui existait déjà en parallèle prit de plus en plus d'importance. Il était voué au dieu Make Make, divinité à corps humain et tête de sterne qui selon la légende a
Mon voyage à Rapa Nui 3.

Mon voyage à Rapa Nui 3.

Après un petit déjeuner copieux nous voilà prêts à partir pour notre première journée de visite guidée. Nous faisons connaissance avec Sylvia qui parle un français plus que correct. Elle l'a appris à l'école et l'a perfectionné avec un mari français ! Elle a à peu près notre âge et d'emblée j'ai un coup de foudre pour elle. Nous fa
À la rencontre de Théodore.

À la rencontre de Théodore.

Mercredi, le ciel s'était déchainé pour notre départ pour Londres. Je n'avais qu'une angoisse c'est que cette p---- de vigilance orange sur l'hérault et le gard ne vienne retarder, voire annuler notre vol. Heureusement il n'en fut rien. Après un voyage par la route pour aller à l'aéroport de Béziers-Vias ( qui devrait plutôt s'appeler "A