En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Filochard

Ses blogs

ATMOSPHERE

ATMOSPHERE

Un sentiment de ce qui nous entoure, une réaction parfois épidermique à l'évènement, une respiration de la nature et du bonheur d'être , une ouverture vers les autres c'est tout ce qui caractérise atmosphère.
Filochard Filochard
Articles : 117
Depuis : 28/02/2017
Nouvelle plume

Nouvelle plume

Humeurs humour passion des mots
Filochard Filochard
Articles : 1018
Depuis : 16/11/2008

Articles à découvrir

VALSE HESITATION

VALSE HESITATION

Et voilà revenue la Valse hésitation ils aurons à choisir Entre les deux le pire Le candidat iconoclaste qui promet ce que l'on veux L'autre issue du gouvernement qui donne ce qu'il peux. On donne l'un gagnant misant sur le fait que démagogie fait loi. L'autre se défend il sera le meilleur pour éviter le déclin et il a la foi. Seraient t'on
A la pêche

A la pêche

Quand l'inspiration fait défaut on part à la pêche des souvenirs. On revient sur nos écrits passés, pas si passés que ça en fait;les mêmes mots les mêmes émotions reviennent comme le ressac battre la grève de nos souvenirs. On se souvient de l'image, du moment de la pensée fugitive qui a suscité l'écriture qui file dans notre vie comm

Chasse au dahut

Voilà plusieurs mois qu'un animal inconnu rentre dans mon toit tous les jours à la même heure, impossible de savoir de quoi il s'agit. J'ai tout essayé , les répulsifs , les ultra sons , la musique mais rie n'y fait alors je me suis résolu à ne pas continuer cette chasse au dahu faute de pouvoir un jour l'attraper.
Passe moi une poignée de clous mon canard

Passe moi une poignée de clous mon canard

Passe moi une poignée de clous mon canard, ce n'est quand même pas un monde de cruxifier celui là. Et pendant ce temps la stylo pen réécrit la France à l'encre bleue, elle ne perd rien pour attendre, on se débarrasse d'abord des deux autres et puis on s'occupera d'elle ensuite, avec toutes ses casseroles elle ressemble à une mariée. La Fra
Au fil des heures

Au fil des heures

Au fil des heures, dans les rues calmes des villages on se prend à oublier le tumulte et la fureur. On peux croire un instant vite révolu que le monde n'est pas prêt de s'enflammer, que Trump n'est pas né, que la Corée du nord ne se prépare pas à la guerre. On peux ¨rèver un instant de calme jusqu'à ce qu'on lise sur le portail de l'égli
Rage de dents

Rage de dents

Voilà qu'il a pondu sa réforme , à peine sortie qu'elle déchaîne déjà l'opposition systématique. Alors ça les prend comme une rage de dents, ça diffuse dans tous les sens il ne savent pas où ils ont mal ils ont mal par principe. Il voudrait bien l'extraire, l'abstraire mais ce n'est pas possible il faudra le subir comme une rage de dents
Désillusions

Désillusions

Les murs de nos villes suintent de nos désillusions Entre paroles assassines , mensonges programmés et demi vérités. Ils en ont tous assez des non dit des attaques en tout genre. La terre ne tourne elle qu'autour de malhonnêtes et la probité n'existe t'elle plus. Les murs de nos villes suintent de nos désillusions. Heureusement il nous reste
Port d'attache

Port d'attache

On a tous un port d'attache, notre coin de bleu dans la vie, le mien n'est pas au bord de la mer mais il n'en est pas moins beau pour autant. Quelques platanes , une eau verte qui dort des péniches ventrues, des plaisanciers qui sommeillent et ce là au centre de la ville avec sa passerelle des soupirs qui abrite les amoureux les berges sableuses
Hopalong cassidy

Hopalong cassidy

Du fin fonds de notre enfance un personnage revient à travers une caricature de comportement utilisée par un bon nombre de gens. On pourrait appeler cela le syndrome du scherif, d'aucun se croit investit du droit, même du devoir de surveiller étroitement les faits et gestes de ses voisins , espionnant sans vergogne leurs faits et gestes, recher

ombres de la nuit

Entre feu et flammes les ombres traversent la nuit. La terre se venge de l'homme qui l'épuise elle ne veux plus être avenante il l'a trop trompé. L'homme doit réfléchir vite à son destin si il veux qu'il y ait un lendemain, la chaleur nous accable et partout on voit des ombres dans la nuit.