Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Filochard

Ses blogs

Nouvelle plume

Nouvelle plume

Humeurs humour passion des mots
Filochard Filochard
Articles : 1019
Depuis : 16/11/2008
ATMOSPHERE

ATMOSPHERE

Un sentiment de ce qui nous entoure, une réaction parfois épidermique à l'évènement, une respiration de la nature et du bonheur d'être , une ouverture vers les autres c'est tout ce qui caractérise atmosphère.
Filochard Filochard
Articles : 267
Depuis : 28/02/2017

Articles à découvrir

Passe moi une poignée de clous mon canard

Passe moi une poignée de clous mon canard

Passe moi une poignée de clous mon canard, ce n'est quand même pas un monde de cruxifier celui là. Et pendant ce temps la stylo pen réécrit la France à l'encre bleue, elle ne perd rien pour attendre, on se débarrasse d'abord des deux autres et puis on s'occupera d'elle ensuite, avec toutes ses casseroles elle ressemble à une mariée. La Fra

La mémé, la carte bancaire et le chien

La mémé ne se rappelait jamais son numéro de carte bancaire, aussi eut elle l'idée de le faire tatouer sur l'oreille de son chien. Bonne idée me direz vous mais si le chien meurt pauvre bête... Peux importe du moment qu'on a l'oreille.

Dis moi pourquoi t'écrit dis donc

Je croyais que j'écrivais pour les autres jusqu'au jour ou je me suis rendu compte que je n'intéressais pas grand monde alors j'ai décidé d'écrire pour moi. Le processus d'écriture induit un procédé jubilatoire dont on aurait tort de se passer, c'est gratuit et cela ne fait de mal à personne. Si un jour mes petits enfants viennent à lire

LE HUBLOT

Le hublot Victor contemple pour la première fois une machine à laver en marche, il est fasciné par ce hublot derrière lequel tourne tout un monde de couleurs et de formes. L'enfant suit avec concentration le mouvement du tambour qui fait tournoyer alternativement les pièces de linge il est ravi . Quelques années plus tard confortablement assi

Sur la greve

Et les voici sur la grève, battant le pavé, après l’Otan ou il s'est pris un vent , Erdogan pas content, la France s'énerve. Ou va t'on combien de commerces détruits, combien d'illusions perdues au non d'une grande cause, la sienne bien sur. Demain nous dira ce que la France veux devenir une succursale de la Russie ou une poignée de nantis
OU va la France

OU va la France

A l'image du château Henri IV qui tombe en ruine faute de repreneur , la France tombe en déliquescence, perte de confiance dans les politiques, montée des extrêmes, avènement de l'islamisme, embrasement des banlieues, désaveu de la police. On ne sait plus à quel saint se vouer , les saints ont disparus au profit des démons, les valeurs s'en
Pas de voile

Pas de voile

Que néni , vous ne m'y contraindrez pas même au non de la raison d'état, aucun voile ne viendra ternir mon casque d'or. M'enfin il me prend pour une blonde celui là avec son carré de tissus blanc , serait il rouge ou jaune que la réponse aurait été la même. On aurait été déçu si elle ne l'avait pas regardé de son regard troublé par l
Port d'attache

Port d'attache

On a tous un port d'attache, notre coin de bleu dans la vie, le mien n'est pas au bord de la mer mais il n'en est pas moins beau pour autant. Quelques platanes , une eau verte qui dort des péniches ventrues, des plaisanciers qui sommeillent et ce là au centre de la ville avec sa passerelle des soupirs qui abrite les amoureux les berges sableuses

Entre parenthèses

Et voilà notre vie subitement mise entre parenthèses, toutes nos activités confinées entre quatre murs pour un inconnu subtile et dangereux qui menace nos vies et celles de nos familles. On croyait avoir des certitudes, on avait que des habitudes, notre petite vie a été remise ne cause et l'humanité de certains apparaît maintenant au grand

Victor et l'escargot

Victor s'était pris d’affection pour les escargots du jardin, à chaque visite il allait les voir les nourrissait de quelques feuilles les mettaient l'abri d'une pierre c'était une grande passion pour lui. Victor avait parfois peur de ce qu'il ne connaissait pas aussi il restait en retrait et disait de sa petite voix peur. Un jour qu’il étai