Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Catherine Barre Gascoin

Catherine Barre Gascoin

Je suis née à Rennes. J'ai bougé beaucoup ensuite... Jusqu'à revenir aux sources et à mes valeurs au bord de l'Atlantique. Et le cancer est revenu, pour la 3ème fois en 2012. En version métastatique, tant qu'à bien faire les choses. Au Croisic, avec les miens, je ne survis pas, JE VIS ET JE SUIS LIBRE !

Ses blogs

Les crabes dansent au Croisic

Les crabes dansent au Croisic

Je ne guérirai pas, mais je vis gaillardement (la plupart du temps) : FAUT PAS GÂCHER !
Catherine Barre Gascoin Catherine Barre Gascoin
Articles : 284
Depuis : 10/06/2013
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Une trace

Une trace

Six ans plus tôt, je découvrais la leçon de gratitude de Florence Servan Schreiber. Je n'aime pas bien le mot "leçon". Pas du tout même. Leçon de courage, leçon de vie, leçon de ceci et de cela. Ce que ces leçons sont prétentieuses et pesantes : celui qui les donne domine ; celui qui les reçoit s'astreint, s'applique à appliquer la rout
J'aime la vie !

J'aime la vie !

Dune du Pilat - 30 août 2019 Je meurs. C'est une question de jours. Tout s'emballe et se précipite. On le sait pourtant, qu'elle est ainsi cette sale maladie. Du répit. Long, parfois. Et paf ! D'un coup, plus le temps de rien parce que le corps lâche. De toutes parts. D'un seul coup. Je publie cette nuit ce dernier texte. Trop complet par endro
La chimio

La chimio

Chimio. Il file les pétoches ce mot. Propulsé dans l'imaginaire collectif, au sommet de l'organigramme du département "thérapies", service "destruction de masse" . Si t'es sous chimio, c'est que c'est du costaud. À situation menaçante, solution surpuissante. Fini de rigoler les salopiotes, ça va saigner ; et toi qui vas profiter de la presta
Xéloda, 3 p'tits tours et puis s'en va. Capécitabine, 3 p'tits tours et se débine.

Xéloda, 3 p'tits tours et puis s'en va. Capécitabine, 3 p'tits tours et se débine.

9 mois ! On aura grappillé quasi 9 mois, avec Xéloda. Capécitabine, de son nom chimico-savant. Ça peut te paraitre peu. Quelques temps en arrière, quand l'hormonothérapie du Létrozole-post-Taxol tenait tout bien serré dans ses molécules, quand les salopiotes s'étaient carapatées, que je savourais 4 années de répit, tout traitement qui
Le tatouage des sourcils te tente, mais tu te tâtes ?

Le tatouage des sourcils te tente, mais tu te tâtes ?

J'ai trouvé cet article synthétique sur la technique : Voici maintenant ce qui m'arriva à moi ce matin, sous les mains de Bénédicte à Saint Marc, recommandée par Peggy à La Baule : Pour commencer, Bénédicte ne fait pas feu de tout poil. Elle ne tatoue que du sourcil, du sourcil et encore du sourcil. On peut dire en somme que le sourcil,
Les mots ont un sens

Les mots ont un sens

On se bat. On gagne son combat contre le cancer. Ou on le perd. On perd la vie. On meurt des suites d'une longue maladie... Les mots ont un sens. Or le sens, la trace laissée par ces expressions là, je refuse de la laisser moi ! Quand je mourrai, car depuis l'annonce des métastases il ne fait aucun un pli que je mourrai de mon cancer, quand je m
Les crabes dansent all over the world !

Les crabes dansent all over the world !

Voyager avec son cancer avancé, c'est possible. Pas simple, simple, mais possible. Je veux t'en parler parce que je me rends bien compte que la publication des photos de mes dernières aventures sur le "bouc de face", a titillé les envies et réveillé les questionnements. Je voudrais bien, mais c'est compliqué. Je ne m'en sens pas capable. Avec
Montagnes russes, roller coaster, etc

Montagnes russes, roller coaster, etc

Il y a des jours cruels. Des jours où l’on ne voit que le visage abimé, les sillons, les poches, la peau fatiguée, les sourcils artificiels, trop sombres et trop réguliers pour être honnêtes, les cheveux blancs de plus en plus nombreux, les cheveux de moins en moins nombreux pourtant, les poignées de cheveux ramassées encore dans la douch
Jean-Michel Basquiat

Jean-Michel Basquiat

Je suis allée voir Jean-Michel grâce à mon amie Delphine. C'est elle qui prend la photo. C'est elle qui fait rouler ma chariote de salle en salle dans le bâtiment de la Fondation Louis Vuitton, s'arrête aux bons endroits, dans le bon axe, à la bonne distance des toiles, monumentales pour la plupart. C'est elle qui patiemment revient en arriè
Cher Emmanuel, c'est encore moi !

Cher Emmanuel, c'est encore moi !

Bonjour Emmanuel, Le matin de ton élection, tu te souviens, je t'ai écrit déjà. Je t'ai parlé de quelques-uns de ces empêchements que l'on a aujourd'hui encore, en France, quand on est malade d'un cancer du sein qui a métastasé (Ou pas. Mais quand il a métastasé, tu peux me croire, c'est de la cotonnade de belle facture). Ton équipe loca