Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Flora bis

Flora bis

D'origine hongroise, ayant résidé dans de différents pays pour se poser dans le Nord de la France, chez les chaleureux ch'tis...

Ses blogs

Le blog de Flora

quatre catégories menées parallèlement : extraits des oeuvres de Gilbert Millet, traductions d'auteurs hongrois, réflexions et mémoires, dessins
Flora bis Flora bis
Articles : 1167
Depuis : 03/07/2008
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Faire chanter les lendemains...

Faire chanter les lendemains...

Il y a des jours tellement chargés d'émotions positives que, gorgés de dopamines, nous avons l'impression de nous détacher de la pesanteur terrestre et nous planons carrément à quelques dizaines de centimètres au-dessus du sol... Hélas - ou heureusement - il y a forcément un atterrissage. C'est dans le face à face avec un quotidien bien p
Escapade courte

Escapade courte

Le nid me lassait car je ne l'ai pas quitté depuis longtemps, je manquais d'air frais et libre, végétant prisonnière des habitudes pesantes et paralysantes pour mes neurones fatigués. Rien de mieux qu'une petite escapade de presqu'une semaine pour réveiller le plaisir de retrouver le train-train ancien, les petites manies rassurantes. Le reto
Pensées magiques

Pensées magiques

Autour de moi, sur la table, un amas considérable de photographies, représentant le même dessin : un des rares que j'ai été capable de réaliser l'an passé. Manque d'exercices, de motivation mais une nostalgie sourde pour les temps où le dessin représentait mon activité quotidienne. C'est comme le vélo, pensé-je, il ne s'oublie pas, mêm
Kintsugi

Kintsugi

Essayant d'ignorer le niveau du sucre et les kilos en trop issus des festivités incessantes depuis la mi-octobre (trois anniversaires, Noël et Nouvel An), une amie et moi, nous avons décidé de marquer l'épiphanie avec une galette à la frangipane. C. que je connais depuis le début des années 1990, peu après notre arrivée dans cette agréab
La tête hors de l'eau

La tête hors de l'eau

Puisque ce blog devient de plus en plus un journal de bord (presque) intime... J'aime le genre, moi-même, je lis volontiers les journaux, les correspondances d'écrivains, de peintres, bref, de grands artistes créateurs dans leurs domaines. J'ai envie de comprendre leurs univers créatifs, leurs "secrets d'atelier", le petit mystère qui les plac
Au seuil du Nouvel AN

Au seuil du Nouvel AN

Il est difficile de se défaire de la perception, ancrée en nous depuis une éternité, d'un 1er janvier chargé de nos illusions! Nouvelle année, page blanche, début d'un nouveau cycle qui revient tous les ans, renforçant la certitude sinon l'espoir d'avoir une chance de corriger les ratages de l'année précédente. Les bonnes résolutions du
Avec ou sans neige...

Avec ou sans neige...

Nous sommes en fin de janvier, en plein hiver. Sans neige. Personnellement, elle ne me manque guère : elle fait partie des choses qui me rendraient la vie plus difficile... Je me vois marcher en équilibre laborieux vers le boulanger, sur les trottoirs en pente de notre quartier, transformés en patinoire par les couches successives de neige gelé
Fin d'année

Fin d'année

Dehors, l'hiver s'est attendri, il pleut doucement mais assidûment. Grisaille. Le jour s'est-il vraiment levé?... Je sais que la date exige la solennité voire la ferveur mais le coeur n'y est pas. Je sais aussi qu' "à chacun sa croix", que l'on peut toujours trouver plus malheureux que soi mais c'est une bien maigre consolation. Mon blog est de
Soirée littéraire : première de la nouvelle année

Soirée littéraire : première de la nouvelle année

Hier soir, avec mon amie Evelyne, nous sommes arrivées chez Muriel sous une pluie diluvienne!... C'était notre troisième réunion de la semaine! Une performance, si l'on connaît ma réticence assez récente mais tenace à quitter ma tanière. 2-3° sur le thermomètre, pluie torrentielle, ajoutés à ma vision incertaine pour conduire la nuit -
"Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort" (Nietzsche) Est-ce si sûr?...

"Ce qui ne me tue pas, me rend plus fort" (Nietzsche) Est-ce si sûr?...

Mon premier article en décembre! Si le précédent faisait allusion aux lendemains qui chantaient ou qui déchantaient, au quotidien monotone et sans reliefs, j'ai été servie en secousses! Mais pas au sens positif. Je m'y attendais, en quelque sorte: au fond de mes pressentiments, il existe toujours une appréhension pour l'atterrissage après l