Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
KTI

Ses blogs

le blog de Cathy de Saint Côme

"Si un mot est un pas en avant, une phrase est le début d’un voyage. Je vis ma vie en paragraphes et je mets mes rêves en pages." Cathy de Saint Côme.
KTI KTI
Articles : 65
Depuis : 16/12/2015
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

La vie : une affaire de géométrie

La vie : une affaire de géométrie

La terre tourne sur elle-même, tout en exécutant une ronde autour du soleil. Ballotés dans ce manège infernal, nous tentons de garder le cap. Mais comment suivre une ligne droite, qui partirait d’un point A vers un point B, quand les circonvolutions de notre planète nous ramènent toujours au point A ? On tourne en rond ! Pourtant, ce n’es
Salon du livre d'Auriol : L'Antre du livre 22/01/2022

Salon du livre d'Auriol : L'Antre du livre 22/01/2022

Encore une fois, un très bon moment de rencontres et d'échanges. Les salons du livre permettent de parler à des lecteurs passionnés, mais pas que... J'ai rencontré des auteurs de passage qui cherchent à savoir comment se faire connaître. Ils veulent bénéficier de nos expériences. J'ai découvert aussi des auteurs en dédicaces, comme moi,
Nom - prénom

Nom - prénom

Bonsoir les auteurs, Je lève les yeux de ma copie et je me rends compte d'une chose bizarre. Quand j'écris une histoire, quelle qu'elle soit, le prénom de mon héros ou celui de mon héroïne me vient immédiatement en tête. C'est comme si dans la situation que j'imagine, le personnage ne pouvait pas s'appeler autrement que... En fait, je n'ai
Extrait de la nouvelle : MÉLISSYA

Extrait de la nouvelle : MÉLISSYA

MÉLISSYA Clôture 802 après la naissance du premier homme. Ville de Klèque, Région de l’Alen. « Beck ? Croyez-le ou pas, c’est un tombeur ! Elles veulent toutes le mettre dans leur couche. Je comprends pas qu’un borgne puisse séduire autant. Qu’est-ce qu’elles me reprochent, à moi ? » Le Gnome Mélissya a les yeux d’un noir opaq
Pourquoi j'écris ?

Pourquoi j'écris ?

J'ai commencé à écrire à l'âge de 25 ans. C'était une nouvelle policière. Je l'ai trouvée ratée. Seul un couple d'amis m'a assuré qu'il y avait du potentiel (merci Nadine et Christophe). Potentiel = talent = inné = quelque chose de bien caché en moi qui voulait émerger, mais je n'y croyais pas vraiment. J'aimais lire des romans et j'ai
Vie d'auteure

Vie d'auteure

Pour participer à un salon du livre, voici mon équipement : 1/ Un roll-up = 6 kgs, 2/ Un sac avec nappe noire et décoration de table = 2 kgs, 3/ Un bâton = encombrant, 4/ Une valise = 12 kgs de livres. Garée à 200 mètres du salon qui m'accueille, me voilà en train de porter une vingtaine de kgs avec mes petits bras (sans compter mon sac à