En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Yves-André Samère

Ses blogs

Yves-André Samère

Yves-André Samère

y-a-s.over-blog.fr
Yves-André Samère Yves-André Samère
Articles : 6894
Depuis : 11/05/2007
Categorie : Humour

Articles à découvrir

Où caser Hollande ? Je sais !

Que va devenir Hollande, après avoir cédé sa place à son successeur ? Ma foi, je lui suggèrerais bien de se présenter à l’élection du président du Mali. Là-bas, on l’adore, c’est même le seul endroit au monde où on le prend au sérieux, n’en déplaise à Mélenchon. Au point que les Maliens lui avaient fait cadeau d’un dromada

Tourisme de santé

Cet après-midi, un taxi viendra me chercher pour m’emmener dans un hôpital de la banlieue sud, où je serai opéré après-demain. Oui, les coups de bistouri, on ne s’en lasse pas, c’est comme les injections d’héroïne. Espérons que le chirurgien sera sobre, et qu’un faux mouvement ne va pas m’expédier au pays des chasses éternell

Perliculture à France Inter

Il gèlera en enfer avant que France Inter renonce à cultiver les perles d’inculture, et à réserver à sa seule Matinale les bons journalistes. Ce soir, au journal de sept heures, une péronnelle a jugé utile de nous informer sur les détails de l’élection de demain : chaque votant, a-t-elle précisé, ne pourra prendre QUE deux bulletins

« Depuis Mathusalem » ?

La faute est très répandue, ce qui ne la rend pas excusable. Ce soir, Yann Barthès avait invité trois journalistes pour parler de l’ascension de Macron et du documentaire diffusé hier soir sur TF1. Or le seul invité masculin, David Doukhan, qui traite de la politique sur Europe 1, a dit, parlant de l’équipe du président élu, que ses me

Quand la Poste se modernise

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? En vertu de ce principe, la Poste s’est mise au régime soviétique. Naguère, pour y retirer de l’argent, vous présentiez votre carnet de chèque et votre carte d’identité. Aujourd’hui, parce que le plafond de ma carte bleue était atteint, j’ai dû goûter à ces nouvelles méthod

Premier jour d’hôpital

Le taxi qui devait hier me conduire à l’hôpital était en avance d’un quart d’heure, mais, cette fois, j’étais prêt (pas comme la fois précédente, où, dans ma précipitation, j’avais oublié de prendre mon smartphone, et suis resté le bec dans l’eau, une fois installé, quand j’avais voulu créer un point wifi dans la chambre

Abstention : danger !

Dans « Le Canard enchaîné » de la semaine dernière, en page 2, haut de la colonne 6, on pouvait lire cette remarque qu’avait faite Robert Badinter, ancien ministre de la Justice sous Mitterrand, rapportée par « Le Journal du dimanche » du 30 avril : « Il suffit qu’une proportion élevée d’électeurs s’abstienne de voter pour M. Ma

Soirée de triomphe

Dieu ! Qu’elle était ennuyeuse, cette soirée de triomphe hier. Le discours de Macron était plutôt digne, mais cette foule dans la cour du Louvre, quelle horreur ! On n’a cessé de balayer à la louma (c’est une grue de caméra) les excités qui agitaient des drapeaux, et l’on voyait toujours les mêmes têtes parce qu’elles se trouvai

Mon opération

Ce matin, on m’opère, afin de remplacer mes deux artères iliaques (celles qui envoient le sang aux membres inférieurs), mais mon chirurgien, le docteur Mohammad Oroudji, possède une solide réputation, et je ne crains rien. Il est passé me voir hier dans ma chambre, et je le retrouve à mon chevet ce matin. Il y a foule d’ailleurs, et j’

Encore une faute d’Académicien !

Même à l’hôpital, il n’est pas interdit de se marrer un brin. Par exemple, vous savez peut-être que j’adore trouver des fautes de français chez les grands auteurs, comme ici, dans le Candide de Voltaire. Aujourd’hui, j’en trouve une belle chez Amin Maalouf, académicien, dont le dernier livre, Un fauteuil sur la Seine, raconte l’hi