En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

harkisdordogne

harkisdordogne

L'avenir ne se construit que sur la connaissance et la fierté du passé.

Ses blogs

Harkisdordogne.com est un site, de liens d'informations, de toute la communauté Harkie, et leurs amis, sur la Reconnaissance, la Mémoire et la Culture.
harkisdordogne harkisdordogne
Articles : 1652
Depuis : 21/11/2011
Categorie : Associations & ONG

Articles à découvrir

Proposition de loi de M. Fabrice Brun,et Guy Teissier relative à la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des harkis

Proposition de loi de M. Fabrice Brun,et Guy Teissier relative à la reconnaissance de la responsabilité de la France dans l'abandon et le massacre des harkis

Fabrice Brun Député de l’ Ardèche (3e circonscription) Guy Teissier Député du Bouches-du-Rhône (6e circonscription) Proposition de Loi Article 1er La Nation reconnaît la responsabilité de l’État français dans l’abandonet le massacre des harkis et leurs familles. La Nation s’engage à réparer les préjudices moraux et matériels s
Communiqué de presse de Monsieur Serge CAREL

Communiqué de presse de Monsieur Serge CAREL

Communiqué de presse de Monsieur Serge CAREL Merci monsieur Carel pour votre amitié qui est sincère... Je pense qu'il faudrait des personnes expertes dans des domaines précis. - La mise en valeur des lieux de mémoire - Les points de retraite, enfants de harkis - Travail auprès de l'éducation nationale Réconciliation des Mémoires . " Nos an
A Nice, des emplois publics réservés... aux enfants de Harkis

A Nice, des emplois publics réservés... aux enfants de Harkis

Nice est devenue lundi la première grande ville de France à prévoir un contingent d'emplois publics réservés aux enfants de Harkis , ces Algériens qui ont combattu avec l'armée française durant la guerre d'indépendance - en raison de «la persistance de (leurs) difficultés d'insertion», plus de 50 ans après la guerre d' Algérie . Une d