Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le marquis de St-just

Le marquis de St-just

Un marquis sans terre et sans particule. A l'écoute du monde dans le silence d'un loft zen. Doté d'une plume. On la dit narquoise. Elle parle des choses de la vie. D'une chose intime quelquefois. Et puis il y a Ploum. Un être imaginaire, étourdi

Ses blogs

Le blog du Marquis de St-just

Le blog du Marquis de St-just

Un regard ironique sur soi-même les choses et les gens plus recension de livres.
Le marquis de St-just Le marquis de St-just
Articles : 713
Depuis : 09/12/2007

Articles à découvrir

La limérence et l'Ocytocine

La Limérence et l’Ocytocine ( jeu de mots d’un intellectuel en bas-âge ) Brandissant, menaçante, une lance assassine L’ocytocine apostropha la Limérence Laquelle, éblouissante, arpentait la piscine. Je veux vous déflorer, Josépha, ma cousine, Avant de vous donner à manger à mes cygnes ! En moi point de pardon. Pas la moindre clémenc

"Amour humain, Amour divin"

Religion “Amour humain, amour divin” (Petite note, en quatre bonds, inspirée par l’ouvrage autobiographique de Stan Rougier : “Dieu écrit droit avec des phrases courbes” (Presses de la Renaissance, 1999) ¶ "Adopté par la meute des chacals, le lionceau poussait leur cri. Un jour, découvrant dans une mare son image, en lui le lion se m

"Le Misanthrope"

Théâtre “Le Misanthrope” ( ou la mise en vacarme, au T.N.P., de la comédie de Molière ) La scène est un vaste ring. Les spectateurs sont disposés tout autour. Le comédien le plus éloigné se tient à une trentaine de mètres de l’endroit où nous sommes, assez mal assis au premier rang. Le comédien le plus proche, quand il passe, doi

Portrait

Portrait Tout au bout du pont Qu'il pleuve, qu'il vente Le feu passe au rouge. Cet homme transi Notre automobile Tout au bout du pont 1 De couleur citron 3 Offre et met en vente Se tient immobile Pour les "Sans-Abris" A l’ombre tranquille Des petits santons D’un vieux vagabond. Qu'il tient sur le ventre. L’on dirait Jésus. Nous l'appelons J

"Prince"

Intime Prince Il errait au palais Elle l’avait embrassé En avait fait un prince Elle sentait la fougère Sa bouche entr’ouverte (Petites graines de grenade blessée) Avait goût d’Orient. Dans le creux de sa main La pesée de son sein : Outre de bonheur Pour l’homme mendiant. Mordre. Il devait mordre Goûter la mangue diaphane Sucrée, sû

"Brandebourg" de Julie Zeh

Litterature Juli Zeh “Brandebourg” Actes Sud 2017 Le petit village d’Unterleuten, dans le Brandebourg, (en Ancienne R.D.A.), se compose d’une vingtaine de maisons, toutes entourées d’un carré de grillage. Elles se regroupent dans un paysage de collines à peine ondulées, couvertes de forêts et de larges prairies. Un endroit sous le ci
"Anadyomèn' isthms" par le Quartet François d'Ayot

"Anadyomèn' isthms" par le Quartet François d'Ayot

Jazz “ Anadyomèn’isthms” par le Quartet François d’Ayot, 3ième et dernier C.D. Francois Dumont d’Ayot est à mes yeux l’un des grands maîtres du jazz contemporain. Je l’écris aujourd’hui à la suite de deux circonstances récentes, lesquelles sont complémentaires. Tout d’abord, avec toute la bande d’amis, nous avons assist

1er Janvier 2019

On croyait l’homme blessé Il l’est. Mais droit dans ses bottes. Animé d’un grand rêve. Il faut le soutenir. 1er Janvier 2019 ¶

La Mutine

(Série Noire) “LA MUTINE” (Poème crapuleux en trois actes et une réflexion) Exergue : “Qui me délivrera du son ? Du Fol empire de la rime ? Sont-ce les mots qui triment ? Ou est-ce la raison ? Scène I : La Scène Scène III (un an plus tard) Ils ne portent le même nom On m'a parlé de la gamine... Dînent ce soir au “Pythagore”. Ell

De l'innocence le l'homme

La Rédemption impossible Je remercie le pape Jean-Paul II (d’heureuse mémoire) qui dans sa lettre encyclique “Rédemptor hominis” cite un long paragraphe extrait d’un texte du Concile Vatican II mais sans en tirer, malheureusement, toutes les conséquences. “L’homme accomplit souvent ce qu’il ne voudrait pas, remarque le texte du Co