Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

"La lectrice" : présentation du film de Michel Deville

"La lectrice" est un film adapté au grand écran. Ce film avec l'actrice Miou Miou a eu un énorme succès et il a connu plusieurs nominations lors des Césars de 1989. Le film date de 1987 et a été adapté par Michel Deville, un scénariste français qui possède sa propre production et qui fut même un membre du jury du Festival de Cannes en 1984.

Synopsis

Miou-Miou est la lectrice, une jeune femme nommée Constance. Celle-ci est passionnée par la lecture et elle décide après avoir lu le roman de "La lectrice" de faire comme l'héroïne Marie, qui consiste à faire la lecture à des personnes handicapées, âgées, seules et inaptes. Constance va donc rencontrer d'abord un jeune handicapé qui retrouve la joie de vivre oubliée dans les romans de Maupassant, Baudelaire... il va s'éveiller à l'érotisme grâce à Marie. Ensuite, elle fait la connaissance d'une ancienne douairière, qui elle va s'intéresser à Marx, Lénine et Gorki. Ensuite viendra le tour d'une petite fille qui lui refera découvrir les rêves avec Alice aux Pays des Merveilles. Il y aura un magistrat retraité qui adore "Le marquis de Sade" et un PDG et son "L'amant" de Marguerite Duras. Le film reçut un César en 1989, deux ans après sa sortie pour le titre de meilleur film. Il reçut également le César du meilleur scénario et de la meilleure réalisation. Il y eut aussi une récompense pour les décors, le montage et l'affiche. "La Lectrice" est un de ces films à la française qui vous touche dans l'âme et qui tend à faire comprendre aux gens que la simplicité de certaines choses, ici les œuvres, peut vous redonner espoir, vous faire sourire et vous redonner goût à la vie. C'est une ode à la lecture et aux livres.

L'actrice et son réalisateur

Michel Deville
C'est un réalisateur français qui est également dialoguiste et producteur. Il est né en 1931 et il a de nombreux films à son actif comme "Ce soir ou jamais", "L'ours et la poupée" (avec Brigitte Bardot), "La petite bande", "Péril en la demeure"... Miou-Miou
De son vrai nom Sylvette Héry, Miou-Miou a été dirigé par de très grands réalisateurs comme Patrice Leconte, Claude Berri... Elle fut révélée par "Les Valseuses" aux côtés de Gérard Depardieu. On la vit également dans "Les aventures de Rabbi Jacob", "Germinal", "Tout va bien, on s'en va" entre autres". L'actrice fut nominée environ dix fois aux Césars et notamment pour son premier rôle dans "La Lectrice".

Articles de la même catégorie Cinéma

Films sur la prison : où et comment en trouver ?

Films sur la prison : où et comment en trouver ?

Les films sur la prison ne manquent pas. Le sujet a toujours été prisé des réalisateurs, qui trouvent dans le domaine bien des aspects de la personnalité humaine à traiter. Le public a donc pléthore de films à visionner, dans presque tous les styles, quand ce n'est pas le petit écran qui s'empare du sujet.
Comment acheter des affiches de cinéma sur Internet ?

Comment acheter des affiches de cinéma sur Internet ?

Qu’elles soient anciennes ou bien récentes, les affiches de cinéma nous font replonger dans le film qu’elles représentent. Mais où peut-on trouver ces affiches ? Comment être sûr que l’affiche que vous achetez est bien une affiche d’époque ? Tels sont les questions que tout amateur d’affiches de cinéma se pose.
Francis Huster : biographie

Francis Huster : biographie

Francis Huster est français. Né en 1947, après des débuts à la Comédie-Française, il se tourne vers le cinéma et la télévision. Il officie comme acteur, mais également comme metteur en scène, scénariste et réalisateur. Finalement, il revient à ses premières amours en créant sa propre compagnie.
Abel Ferrara : biographie

Abel Ferrara : biographie

Abel Ferrara est un réalisateur, scénariste et acteur américain né 19 juillet 1951 à New York City, New York (Etats-Unis). Abel Ferrara est connu pour avoir été un ancien toxicomane et alcoolique comme la plupart de ses personnages et comme il le disait si bien "La violence, c'est quand même terriblement graphique. Il y a dedans une énergie cinégénique incroyable. On entre dans le domaine de la métaphore, du symbole".