Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lcrosnier

Ses blogs

Latitude 21° 5 ' Sud

crosnierlyd.over-blog.com
lcrosnier lcrosnier
Articles : 209
Depuis : 18/09/2005
Categorie : Économie, Finance & Droit

Miscellaneous ...

divers sujets : personnels, histoire, littérature
lcrosnier lcrosnier
Articles : 52
Depuis : 12/03/2021
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

TEL version arabe

S'agissant de T.E. Lawrence, on a tendance disons-le et en Occident du moins, à être laudatif et sans doute à l'excès, les travers mêmes de sa personnalité n'enlevant rien à notre estime car aucune n'en est exempte. Pour autant, l'action de Lawrence dans la guerre du désert et telle qu'il l'a décrite dans ses "Sept Piliers", telle que l'a

TEL et les femmes

On a beaucoup épilogué (voire glosé) sur sa vie privée. L'ayant tenue cachée, elle a beaucoup intrigué en son temps et après et encore aujourd'hui. Pour ce que l'on en sait du moins, je prétends bien connaître le sujet ayant beaucoup lu sur lui (je dirais en long, en large, et en travers grâce à internet) et personnellement, en ayant fai

Mort du blé ...

C'est le titre d'une nouvelle de Jean GIONO dans le recueil "l'eau vive"dont voici un extrait : " Les champs de blé dansaient. Ils étaient graves et lourds. Ils frappaient de leurs grandes mains rousses sur les tambours détendus. Ça battait comme un cœur ; ça sonnait sourdement par toute la terre : croum, croum, croum. Le blé dansait. Parfoi

Lady Anne BLUNT et les pur-sang arabes

Si de tous temps la Péninsule arabique fut traversée par les caravanes de pèlerins et de marchands, elle n'en demeura pas moins très longtemps terra incognita. Il fallut attendre le XIXème siècle pour voir des Occidentaux et surtout des Anglais s'y intéresser. La géographie, la cartographie et l'archéologie furent leurs premiers mobiles. M
Lady Esther STANHOPE/Vincent Yves BOUTIN (2ème partie)

Lady Esther STANHOPE/Vincent Yves BOUTIN (2ème partie)

Voici donc la deuxième partie de mon article consacré à Vincent Yves BOUTIN mais faisant aussi référence à Lady Esther STANHOPE. On ne peut parler d'un de ces deux personnages sans parler de l'autre comme nous l'avons déjà vu. Comme il en sera de même plus tard de T.E LAWRENCE et Gertrude BELL. Après avoir évoqué Vincent Yves Boutin voy
Le "Tour de France" pas comme les autres de T.E.L.

Le "Tour de France" pas comme les autres de T.E.L.

Il fut un temps où je m'intéressais au Tour de France cycliste en suivant les étapes et les survols commentés nous faisant découvrir (ou redécouvrir et encore mieux d'en haut) des trésors de notre Patrimoine national. Ce n'est plus vraiment le cas aujourd'hui je dois dire. Si l'arrivée se fait toujours sur les Champs à Paris, le départ es

Jean Antoine ROSSIGNOL

Dans un article intitulé "Un Balzac en Indo-Océanie" j'ai évoqué le destin de ce demi-frère du grand romancier, Henry, qui après avoir cherché fortune entre Maurice et la Réunion dût fuir ses créanciers à Mayotte dans l'archipel des Comores où il finit misérablement et où il est enterré. Sa tombe y est encore visible. J'ignorais alor

Lawrence AFTER Arabia ...

En finira-t'on jamais de parler de T.E. LAWRENCE ? Tout pourtant semble avoir été dit sur lui : sur sa personne, sur son action au Moyen Orient, d'abord comme archéologue, puis comme agent britannique au Hedjaz auprès de l'émir Fayçal au cours de la première guerre mondiale, interprète de Fayçal et diplomate pro-arabe lors de la Conférenc
Vincent Yves BOUTIN et Lady Esther STANHOPE (1ère partie)

Vincent Yves BOUTIN et Lady Esther STANHOPE (1ère partie)

De même que l'on a pu associer les noms de T.E LAWRENCE et de Gertrude BELL dans le cadre de la Première Guerre Mondiale pour ce qui est des affaires du Moyen Orient, de même aurait on pu le faire à l'époque napoléonienne avec Vincent Yves BOUTIN et Lady Esther STANHOPE. On a parlé aussi de Vincent Yves BOUTIN comme d'un Lawrence d'Arabie av
L'incroyable aventure en Amazonie de Dona Isabel

L'incroyable aventure en Amazonie de Dona Isabel

C'est une histoire je dirais inénarrable bien que vraie celle de Dona Isabel Gramson (alias de Casa Mayor) à travers l'Amazonie, de l’Équateur à la Guyane, pour y retrouver son mari après vingt ans d'absence. A la différence de Pénélope qui attendit Ulysse à Ithaque pendant vingt ans, c'est elle qui au bout de tout ce temps finit par all