Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout savoir sur Newport Beach

Série pour adolescents créée par Josh Schwartz, et diffusée sur la Fox de 2003 à 2007, "The O.C." (Newport Beach, en français) mettait en scène le quotidien de jeunes californiens habitant la ville de Newport Beach. Au long des quatre saisons de la série, ces protagonistes ont ainsi connu peines de cœur et conflits relationnels dans une ambiance ensoleillée, musicale, et très à la mode.

Genèse

En 2002, le réalisateur McG croise le chemin du showrunner Josh Schwartz, et lui fait part de son désir de créer un programme tv se déroulant dans sa ville natale, Newport Beach, Californie. Communauté assez cossue, Newport Beach devient ainsi le centre de la série "The O.C." (pour Orange County, région de l'Etat où se trouve la ville), qui commence dès 2003 sur la chaîne Fox.

Personnages

Se concentrant sur les membres de la communauté locale, Newport Beach suit ainsi le quotidien (et les amours) de Ryan Atwood (Benjamin McKenzie), jeune homme au passé trouble et défavorisé, qui est recueilli par la famille Cohen au début de la série. Là, aux côtés du fils Cohen, Seth (un geek typique), Ryan tente alors de se reconstruire, tout en naviguant les eaux dangereuses de la haute société locale, et en tentant de gagner le cœur de Marissa Cooper (Mischa Barton), aussi torturée que lui. Seth (Adam Brody), lui, essaie par ailleurs de séduire l’intouchable Summer Roberts (Rachel Bilson). Autour de ces quatre protagonistes principaux gravite par ailleurs toute une gallerie de personnages secondaires, des plus importants (les parents Cohen, par exemple) aux plus anecdotiques, le tout baignant dans une atmosphère ensoleillée, à l’accompagnement musical particulièrement recherché, moderne, et aux nombreuses références à la pop-culture américaine et aux comic-books, spécialité de Joss Schwartz.

Réception

Après un début sur les chapeaux de roues (près de 10 millions de spectateurs pour sa première saison), et malgré de nombreuses accolades critiques, la série se trouve cependant confrontée à une compétition sérieuse, et ses chiffres d’audience baissent drastiquement. Avec le départ de Mischa Barton en saison 3, la Fox hésite à renouveller la série pour une nouvelle année, et ne commande que seize épisodes pour la saison 4 : au terme de celle-ci, en 2007, le show se termine au grand dam des fans. Joss Schwartz, lui, rebondit aussitôt en créant la même année "Gossip Girl" pour la CW, et "Chuck" pour ABC.

Articles de la même catégorie Télévision

Comment voir des vidéos en ligne ?

Comment voir des vidéos en ligne ?

Comment voir des vidéos en ligne ? Mais qu'est-ce qu'une vidéo en ligne ? Et où voir ces vidéos sur Internet ? Voici toutes les questions que l'on peut se poser sur ce sujet et qui seront traitées en 2 parties dans cet article.
Michel Drucker : biographie

Michel Drucker : biographie

Michel Drucker est né en 1942 à Vire. Cancre notoire, il a réussi à devenir plus célèbre que ses frères qui eux avaient fait de hautes études. Commentateur sportif, animateur de radio et de télévision, il est aussi pilote chevronné d'hélicoptère et a écrit plusieurs livres.
Tout sur le site Infopresse.com

Tout sur le site Infopresse.com

Le site Infopresse.com est une plateforme canadienne regroupant plusieurs sujets thématiques liés au business. Marketing, publicité et communication sont les mots d'ordre de la ligne rédactionnelle de ce site internet. Nous vous proposons aujourd'hui un descriptif des activités, des rubriques et des différents thèmes abordés afin que le site Infopresse.com n'ait plus aucun secret pour vous.
Analyse et critique de la série Code Quantum

Analyse et critique de la série Code Quantum

Série de science-fiction diffusée pendant cinq saisons, de 1989 à 1993, sur NBC, Code Quantum narrait les aventures temporelles du savant Sam Beckett, transporté malgré lui d’époque en époque au cœur de l’Histoire. Sa mission : tenter de la changer pour le mieux en y prenant brièvement la place de quidams ou de figures historiques le temps de chaque épisode.