Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Simone Signoret : biographie

Simone Signoret, née Simone Kaminker, est une actrice et romancière française. Elle a été l'épouse d'Yves Montand. Durant sa longue carrière, elle reçut de nombreuses récompenses. Elle publia deux romans, dont une autobiographie et "Adieu Volodia". Ses films les plus connus sont sûrement "Casque d'or" et "Le chat" où elle côtoie Jean Gabin.

Ses premiers pas

Simone Signoret est née le 25 mars 1921 en Allemagne. Elle est la première fille d'André Kaminker, traducteur juif polonais, et de son épouse, née Signoret. Elle a deux frères plus jeunes.
En 1940, son père rejoint la France Libre à Londres.
Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Simone Signoret suit des études au lycée de Vannes où Lucie Aubrac sera l'une de ses professeurs.
En 1941, elle se rend à Paris et devient la secrétaire de Jean Luchaire tout en faisant de la figuration au cinéma.
Simone Signoret sera ensuite la secrétaire de Corinne Luchaire ; en 1943 elle rencontre Yves Allégret dont elle aura une fille Catherine qui sera elle-même la mère du présentateur Benjamin Castaldi.
Le premier film lui permettant de démarrer sa carrière est Macadam en 1947.

Sa carrière

C'est son époux, Yves Allégret qui lui donne ses premiers rôles importants comme Dédée d'Anvers.
Au mois d'août 1949, elle quitte son mari pour Yves Montand avec lequel elle partagera le reste de sa vie et qu'elle épousera en 1951 pour former le couple mythique Montand-Signoret.
Toujours en 1951, elle joue dans le célèbre Casque d'Or qui marchera surtout en Angleterre.
En 1971, elle tourne deux films cultes : La veuve Couderc et Le Chat.
En 1976, Simone Signoret publie son autobiographie : La nostalgie n'est plus ce qu'elle était. Elle a toujours choisi ses rôles même si les films n'ont pas tous marché.

Son action

Dès 1960, Simone Signoret reçoit l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Les chemins de la Haute ville. Elle fut la première actrice française à recevoir cette prestigieuse récompense avant Juliette Binoche en 1997.
Elle incarnera plusieurs rôles très forts, voire même politiques comme dans L'Aveu de Costa-Gavras.
Elle reçoit le César de la meilleure actrice en 1977 pour son rôle dans le film La vie devant soi.
Elle avait la réputation d'être une femme dure, mais elle restait humaine et s'est politiquement engagée.
Dès le début des années 1980, Simone Signoret, qui a toujours beaucoup bu et fumé, voit sa santé se détériorer ; elle doit subir plusieurs interventions et devient presque aveugle.
Elle décédera des suites d'un cancer du pancréas le 30 septembre 1985 à Autheuil-Authouillet et sera inhumée au cimetière du Père Lachaise.

Articles de la même catégorie Cinéma

Claude Brasseur : biographie

Claude Brasseur : biographie

Claude Brasseur, de son vrain nom Claude Albert-Espinasse est un acteur français. Il débute au théâtre puis se tourne vers le cinéma avec "Rue des Prairies" aux côtés de Jean Gabin. Il tourne des séries pour la télévision et reçoit plusieurs récompenses prestigieuses.
Leo Mccarey : biographie

Leo Mccarey : biographie

Réalisateur, scénariste et producteur américain, Leo McCarey a tourné, au cours de ses quatre décennies de carrière, plus d’une centaine de films, et est notamment responsable de la création de l’illustre duo Laurel & Hardy. Il a été récompensé de nombreuses nominations aux Oscars, pour Cette Sacrée vérité, Les cloches de Ste Marie, ou encore La route semée d’étoiles.
Miguel Angel Munoz : biographie

Miguel Angel Munoz : biographie

Miguel Angel Munoz est un acteur et chanteur espagnol. Il a surtout été connu pour ses rôles dans des séries télévisées et ses albums. Il a été très apprécié en France dans la série "Un Dos Tres", ce qui lui a permis d'être connu. Vous trouverez ici la biographie de Miguel Angel Munoz, sa vie, son parcours et ses succès.
Adel Imam : biographie

Adel Imam : biographie

Adel Imam est l’acteur numéro un du monde arabe. Il s’est fait une place dans ce métier grâce à ses talents dans le domaine de l’humour. Le cinéma lui permettra de dénoncer des dérives comme la corruption et l’obscurantisme dans un cadre humoristique. Cela le rendra très apprécié du public arabe.