Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Qu'est-ce que le code NAF ?

NAF signifie Nomenclature des Activités françaises. Sous forme de code utilisé par l'INSEE pour codifier l'APE, c'est-à-dire l'activité principale d'une entreprise, la NAF facilite l'organisation de l'information économique et sociale et sa dernière révision date de 2008. Voici un explicatif de cette nomenclature.

L'organisation de la NAF

L'arborescence de la NAF (jusqu'à 5 niveaux) 1/ Il y a 21 sections NAF correspondant à des secteurs d'activités avec chacune une lettre. Par exemple la lettre C pour l'industrie manufacturière, P pour l'enseignement ou R pour les Arts et spectacles, etc. 2/ Lorsque vous choisissez un secteur, il y a un 2ème niveau de classement (88 divisions) par exemple pour l'agriculture : la culture et la production animale, la sylviculture et la pêche. De même pour tous les autres secteurs. 3/ Au troisième niveau (272 groupes), se trouve une définition de l'activité et des groupes. 4/ Il y a un quatrième niveau (615 classes)qui permet de définir plus précisément l'activité. Par exemple pour l'agriculture, les groupes : - Cultures non permanentes (céréales, riz, légumes...).
- Cultures permanentes (durée de vie supérieure à 2 saisons comme la vigne). - Production animale,etc. 5/ Enfin un 5ème niveau, le dernier qui comporte 732 sous-classes. L'INSEE permet de faire une recherche sur un code NAF. Voir son site Recherche-naf.insee.fr.

En pratique, à quoi cela sert-il ?

Le Code NAF est ainsi composé de 4 chiffres et 1 lettre. Il est apposé par l'INSEE lors de l'enregistrement d'une entreprise auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) qui peuvent se trouver dans : - Les greffes du tribunal de commerce.
- Les chambres des métiers.
- Les chambres de commerce.
- L'URSSAF... Ce code concerne les entreprises individuelles, les sociétés commerciales, les professions libérales ou d'autres groupements comme des sociétés civiles ou des associations. Il est également obligatoire sur un bulletin de salaire. En pratique, il va permettre d'élaborer des statistiques comme : - Le classement des entreprises.
- L'adhésion à un syndicat professionnel, etc. Vous pouvez rechercher une entreprise à partir de son code APE ou NAF. Les Chambres de commerce et d'industrie ainsi que des annuaires de professionnels vous permettent cela ; ce qui peut être fort utile dans une entreprise de B to B si l'on recherche des entreprises d'un secteur précis.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Fonder une société  de gardiennage : les contraintes, les revenus

Fonder une société de gardiennage : les contraintes, les revenus

Créer une société de gardiennage ou de surveillance exige de nombreuses contraintes administratives. Si les démarches administratives ne vous font pas peur, et que le domaine de la sécurité des personnes ou des choses vous intéresse, alors vous pouvez vous lancer et fonder une société de gardiennage. Voici le guide complet des démarches.
Comment devenir consultant formateur ? (Informations pratiques, tendances du marché et conseils)

Comment devenir consultant formateur ? (Informations pratiques, tendances du marché et conseils)

La fonction de consultant nécessite une formation initiale dans un domaine précis. Une fois cette formation acquise, le futur consultant doit avoir une expérience dans son domaine de compétence d'environ cinq ans. Pour ce faire, il effectue un stage en entreprise et complète ce stage par une autre formation. Il peut aussi faire ses premiers pas dans un cabinet.
Quelles sont les étapes pour devenir un entrepreneur ?

Quelles sont les étapes pour devenir un entrepreneur ?

Aujourd’hui, la création de sa propre entreprise est une envie dans l’esprit de nombreuses personnes. Les questions que l’on se pose avant une telle démarche sont en général pourquoi crée-t-on son entreprise et pourquoi souhaite-t-on devenir entrepreneur ? Cet article vous donnera des éléments de réponses et les étapes à respecter pour devenir entrepreneur.
La procédure pour ouvrir un magasin en France

La procédure pour ouvrir un magasin en France

Avant d'ouvrir un magasin, le droit français impose au commerçant de passer avec le propriétaire du local un bail commercial qui aura plus d'avantages qu'un bail de droit commun. Il convient donc de préciser quelques notions de ce type de contrat ainsi que les obligations qui en découlent, car une fois le contrat passé, il suffira de mettre une enseigne et le magasin est crée, c'est l'étape essentielle.