En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pierre Mauroy : biographie

Pierre Mauroy est né le 5 juillet 1928 à Cartignies, dans le département du Nord, ainés de 7 enfants, il est issu d'une famille plutôt modeste. Après avoir suivi une scolarité tout à fait normale, à l'âge de 18 ans, Pierre Mauroy fait partie des Jeunesses Socialistes françaises, dont il en sera le secrétaire national en 1950. Il sera ensuite enseignant dans le technique pendant seulement quelque temps, 18 mois environ.

Sa vie politique

Durant l'année 1971, Pierre Mauroy, participe à la création du Parti Socialiste français avec François Mittérand. Et dix années plus tard, l'un des plus fidèles collaborateurs deviendra le premier ministre du gouvernement de ce dernier. Toujours appelé lors des grandes décisions, il naît alors de cette étroite collaboration de grandes réformes sociales : création des 39 heures hebdomadaires de travail, 5e semaine de congés payés, mise en place du départ à la retraite à 60 ans, nationalisation pour redynamiser l'industrie et les grandes entreprises françaises (Dassault, Thomson, Bull basculent dans le secteur public, ainsi que de grandes banques telles que CIC, Rothschild, ou Paribas). Pierre Mauroy met en place également les lois Auroux qui ont pour objectif de réformer les droits des salariés au sein de l'entreprise, en rééquilibrant notamment le rapport entre le capital et le travail, et en accordant aux salariés le droit d'expression directe sur le lieu de travail et pendant le travail.
Mais après quelques erreurs politiques, Pierre Mauroy sera remplacé par Laurent Fabius en 1984.

L'après ministère

Après avoir démissionné de son rôle de premier ministre en juillet 1984, Pierre Mauroy revient dans le nord, où il a une forte influence politique. Premier secrétaire du parti socialiste de 1988 à 1992, il est ensuite élu président de l'internationale socialiste en 1992, et au cours de cette même année il quitte l'Assemblée Nationale pour le Sénat. Aujourd'hui Pierre Mauroy ne fait plus partie de la politique française, il a laissé sa place notamment à Lille à Martine Aubry.

Articles de la même catégorie People

Biographie de Rachid Nekkaz

Biographie de Rachid Nekkaz

Rachid Nekkaz est un homme politique français qui s'est fait connaître en 2007 en annonçant se porter candidat à l'élection présidentielle. S'il ne réussit finalement pas à réunir les fameuses 500 signatures des maires de France indispensables pour valider sa candidature, il parvient tout de même, pour la première fois, à faire entendre sa voix au niveau national.
Gaetan Gorce : biographie

Gaetan Gorce : biographie

Gaëtan Gorce est né le 2 décembre 1958 à Luzy. C’est un homme politique français du parti socialiste. Depuis 2008, il est maire de La Charité-sur-Loire (Nièvre). C'est un homme discret, il est spécialisé sur les questions de l’emploi. Il s’est fait connaître lors de la campagne présidentielle de 2007. Son influence au PS est moins forte que celle d’Arnaud Montebourg ou Manuel Valls car il est moins médiatique.
Nathalie Arthaud : biographie

Nathalie Arthaud : biographie

Nathalie Arthaud est une professeure d’économie et de gestion, mais est également, en parallèle, porte-parole de la Lutte Ouvrière, un mouvement d’extrême gauche. Engagée dans la politique et l’enseignement, elle reprend la place laissée par Arlette Laguiller (en 2008) sans mal, proclamant haut et fort la volonté d’instaurer un système communiste révolutionnaire.
Biographie de Léon Degrelle

Biographie de Léon Degrelle

Léon Degrelle est un écrivain et journaliste belge connu pour avoir été un fervent défenseur du nazisme. Tant et si bien d’ailleurs qu’il créa son propre mouvement fasciste, à l’origine plus proche de la religion catholique, appelé «Rex». Son engagement profond le conduisit même à combattre aux côtés des SS, mais ses ambitions extrémistes l’obligèrent à s’exiler en Espagne à la fin de la seconde guerre mondiale.