Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Maurice Thorez : biographie

Maurice Thorez le fils du peuple. Avant d'être l'école Bagneux ou la piscine de Montreuil, il était un homme politique français, chef du PCF entre 1930 et 1964. Voici la biographie de Maurice Thorez qui n'est ni une piscine à Montreuil 93, ni le stade nautique de Montreuil et encore moins la rue Maurice Thorez à Nanterre.

Premiers pas

Le petit Maurice né dans le Pas-deCalais le 28 avril 1900. Il ne connaîtra jamais son père biologique. Il sera élevé par Louis Thorez et non pas Paul Thorez comme certains le pensent et le disent. En 1912, il passe son certificat d'étude. Qu'il obtient avec brio. Puis, dans la foulé, il est embauché comme tireur de pierre à la fosse n°4. Le 30 septembre 1914, Maurice doit fuir devant l'avancé des Allemands. Il prend alors la route avec son grand père Clément Baudry. Après quelques mois d'errance à travers la France, Maurice et son père arrivent finalement dans la creuse à Clugnat. Ville où Maurice se fera embauché chez un fermier socialiste: "Le père Ménager". En Mars 1917, Maurice et Clément quittent la creuse pour Amiens. Où ils deviennent alors bateliers sur la Somme. A la fin de la guerre, Maurice rentre dans le Pas-de-Calais où il retrouve ses parents. Il travaille alors successivement à la reconstruction du chemin de fer puis dans la mine. Enfin, en 1920, il débute son service militaire.

Parcours politique

Le jeune Maurice fait une ascension fulgurante au sein du jeune PCF.
- En Mars 1919, Maurice adhère à la CGT et au PS.
- En Janvier 1923, il devient secrétaire à la propagande de son département.
- En Janvier 1924, il est élu suppléant du Comité directeur.
- 1928, Maurice Thorez est l'une des figures majeures du Partie.
- Juin 1934, Les communistes (dont Thorez) rencontrent les socialistes et forment le Front populaires pour contré la menace fasciste.
- 1939, la patrie communiste est interdit en France. Maurice rejoint Moscou. Il est considéré comme déserteur.
- 1944, il prend la direction du PCF.
- 1945, il est nommé ministre d'état du gouvernement de Gaulle.

La fin du plus grand communiste français

En 1950, Maurice est frappé d'une brusque hémiplégie. Il part en URSS se faire soigner. Il rentre en France en 1953 où il reprend ses fonctions à la tête du PCF. Il y restera jusqu'à sa mort malgré ses graves problèmes de santé. Il meurt en 1964 en mer noire sur le bateau qui l'emmène en Russie où il partait en vacance.
La partie communiste lui offrira des funérailles grandioses.

Articles de la même catégorie People

David Ledoux : biographie et présentation du site David-ledoux.fr

David Ledoux : biographie et présentation du site David-ledoux.fr

David Ledoux est un jeune photographe français qui s'est fait remarquer dans les années 2000 tout particulièrement pour ses clichés de Lake Geneva. Aujourd'hui ces photographies sont plus que jamais reconnu du grand public. Ces quelques lignes vont donc vous en apprendre plus sur cet homme mais également sur son travail et son site internet via lequel il partage ses oeuvres.
Maurice Vincent : biographie

Maurice Vincent : biographie

Maurice Vincent est un homme politique français du Parti Socialiste, ainsi qu'un professeur. Professionnellement, il passa de chercheur à président d'université. Parallèlement, sa carrière politique débuta en tant que conseiller municipal de Saint-Étienne pour devenir Maire en 2008. Cet article commence en vous présentant ses origines avec ses études et sa vie professionnelle, et termine en vous décrivant sa carrière d'homme d'Etat.
Luc Ferry : biographie

Luc Ferry : biographie

Luc Ferry est un philosophe et homme politique français. Il est né à Colombes (Hauts-de-Seine) le 3 janvier 1951. Il fut ministre de l’Éducation nationale sous deux gouvernements successifs. Arrière petit neveu de Jules Ferry, ce personnage au parcours atypique est également l’auteur de nombreux ouvrages philosophiques. Il porte aujourd’hui un regard critique sur le monde politique.