Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les avantages et inconvénients d'un prêt in fine

Le prêt in fine est un crédit immobilier dans lequel on ne paye que les intérêts durant toute la période du prêt. Le capital sera alors acquitté dans sa totalité à la fin du prêt immobilier. Pour cela, l’emprunteur se forme une économie en versant, en une fois ou par mensualité, une somme d’argent sur un investissement.

La définition

Ce placement, qui est le plus généralement une assurance vie, est nanti au bénéfice de la banque ; c’est-à-dire que le prix du placement à l’échéance du prêt aidera à acquitter le capital. Le prêt in fine a été créé comme un privilège fiscal. Il est rentable pour les individus fortement imposés et qui reçoivent des revenus fonciers tels les investisseurs locatifs, qu'il s’agit de particuliers ou de SCI. Ils peuvent ainsi déduire de leurs rétributions locatives les intérêts de leur prêt immobilier. Plus les intérêts sont hauts, plus le décompte est important. Or, ces intérêts sont comptés sur le capital restant dû et le capital s’amoindrit à chaque mensualité dans le cadre d’un classique prêt amortissable. Les intérêts sont donc dégressifs, plus le temps passe, plus ils amoindrissent. Contrairement à cela, dans le prêt in fine, le capital n’est pas affaibli, les intérêts demeurent, donc à un rang élevé durant toute la durée du prêt immobilier. Ainsi, il n'y a plus de déductions fiscales à la fin.

Les avantages

- Les intérêts non dégressifs et supérieurs du prêt in fine accèdent à une déduction fiscale sérieuse. - Le surcoût du prêt in fine est généralement pondéré par la capitalisation à un taux de productivité du financement supérieur au taux d’emprunt. - Le prêt in fine donne l’avantage à une diversification de la richesse (investissement financier et immobilier). - Dans la plupart des cas, l’assurance du prêt in fine paye le prêt lorsqu’une mésaventure de la vie apparaît comme une invalidité, un décès, etc. Dans ces phénomènes-là, les héritiers profiteront, en plus du bien immobilier, de l’investissement. Le placement ne sera plus nanti puisque la banque aura été acquittée par l’assurance. Or, il s’agit généralement d’une assurance vie donc, les héritiers auront moins de frais de succession à payer. - Dans la circonstance d’un versement indivisible sur l’investissement au commencement du prêt, les mensualités à acquitter seront moins sérieuses avec un prêt in fine.

Les inconvénients

L’inconvénient principal du prêt in fine est son taux plus haut que les autres prêts immobiliers. Cependant, au vu des apparents avantages qu’il procure, cet inconvénient est minime. Le prêt in fine offre de nombreux avantages et pas d'inconvénients.

Articles de la même catégorie Banque

Les bons de caisse : souscription et rapport

Les bons de caisse : souscription et rapport

Les bons de caisse sont des actifs financiers, représentant une part de dette, qui sont émis par les entités demandeuses de financement. La souscription à ces titres peut revêtir plusieurs formes et les remboursements peuvent être effectués selon différentes techniques.
Que penser des service de gestion en ligne de son compte bancaire ?

Que penser des service de gestion en ligne de son compte bancaire ?

Les services de gestion en ligne de comptes bancaires se sont largement répandus ces dernières années, et offrent de nombreuses possibilités à leurs utilisateurs. Voyons que penser de ces services de gestion à distance, et ce qu’ils sont à même de nous proposer.
Endettement maximum : comment le calculer ?

Endettement maximum : comment le calculer ?

Le ratio d'endettement maximum est un des ratios les plus utilisés dans le domaine financier en général et dans le domaine bancaire en particulier. Ce ratio permet de déterminer l'envergure de la dette que les banques pourront mettre en place. L'article ci-dessous vous informe des modalités de calcul de l'endettement maximum et de son utilité dans le secteur particulier et dans le secteur entreprises.
Livret bleu : ses avantages et ses inconvénients

Livret bleu : ses avantages et ses inconvénients

Les placements bancaires possibles sont : le Livret A, le Compte sur livret bancaire (ou Livret bleu), le Livret d'épargne populaire, et bien d’autres encore. Le Livret bleu est un compte d'épargne distribué par l'ensemble des établissements financiers. Comme le Livret A, il permet de disposer tout le temps de son épargne.