Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

L'écho bourse : utilisation du site, praticité, rubriques, intérêts

Vous êtes intéressé par le marché belge, en même temps que par l'actualité en général ? Alors l'Echo.com devrait vous intéresser. Voici une présentation générale de ce site, créé par le magazine du même nom. Nous allons commencer par le décrire dans les grandes lignes. Ensuite, après avoir exposé les rubriques qu'il propose, nous chercherons ses qualités et ses défauts.

Présentation du site de l'Echo

Le quotidien l'Echo est un journal belge qui existe depuis 1881. Son volet web peut être consulté à l'adresse l'Echo.com. Il s'agit d'un site plutôt centré sur l'économie, mais qui permet aussi de lire des articles d'actualité générale. Les informations présentées touchent à des thèmes fort divers, même si l'économie prédomine. Par exemple, le 27 juin 2011, la sous-rubrique Europe de l'onglet "Économie et Politique" commençait par une dépêche intitulée "la France entre en campagne". Le même jour, la une de la section "Marchés et Placements" titrait "Les marchés à l'arrêt, suspendus au sort d'Athènes". La section cotation s'ouvre sur les cours du Bel 20, mais est loin de se limiter à la bourse belge. Les bourses d'Amsterdam, Francfort, Londres et New York sont également représentées.

Points Positifs

L'echo.be permet de suivre les valeurs du Bel 20 et du CAC 40 en temps réel. Pour cela, il n'est pas nécessaire de cliquer sur une action en particulier. Un tableau récapitule l'ensemble des cours qui constituent l'indice, et se met à jour dynamiquement. C'est une option qui fait gagner beaucoup de temps, et qui est rarement proposée par un site de cotations en ligne. D'un point de vue plus généraliste, on appréciera la diversité des informations fournies. Outre d'innombrables dépêches, le site publie régulièrement des extraits du journal l'Echo. En juin 2011, il expose aussi de très vieux articles dans une rubrique commémorative afin de fêter les 130 ans du quotidien.

Points Négatifs

Les publicités occupent vraiment une trop grande place sur le site. Dès notre arrivée, une invitation à participer à un sondage de satisfaction s'affiche. Ensuite, la colonne de droite de la page d'accueil reste occupée par une publicité mobile. En plus de celle-ci, deux gros blocs de publicité fixe apparaissent. La qualité de navigation s'en trouve un peu altérée. Ensuite, quelques liens cassés sont présents. Par exemple, le 27 juin 2011, il nous a été impossible de consulter la rubrique abonnement. Enfin, même s'il est possible à partir d'une action de consulter les articles qui la concernent, ceux-ci contiennent trop rarement des analyses techniques. C'est une réelle lacune par rapport à des sites comme Zonebourse.com ou Boursorama.com.

Articles de la même catégorie Bourse

Comment acheter des actions en ligne ? (conseils, guide pratique)

Comment acheter des actions en ligne ? (conseils, guide pratique)

Vous avez de l'argent que vous devez faire fructifier et vous vous intéressez à la Bourse ? En lisant cet article, vous connaîtrez les éléments essentiels qui sont indispensables à toute personne qui souhaite débuter en Bourse tout en évitant des erreurs coûteuses. En outre vous connaîtrez les modalités pratiques à suivre pour faire vos investissements en ligne.
Comment suivre les cours de la Bourse quand on est à Bruxelles ? (conseils, finances)

Comment suivre les cours de la Bourse quand on est à Bruxelles ? (conseils, finances)

Vous gérez vous-même votre portefeuille d'actions en Bourse et vous tenez à pouvoir suivre l'évolution de vos titres, même lorsque vous êtes en voyage à Bruxelles ? Le présent article vous indique comment vous pouvez connaître la valeur de vos actions et faire vos opérations d'achat et de vente en vous connectant sur Internet quel que soit l'endroit où vous vous trouvez.
SICAV ou FCP : comment choisir un placement adapté ?

SICAV ou FCP : comment choisir un placement adapté ?

On confond très souvent société d'investissement à capital variable (SICAV) et fonds communs de placement (FCP), à tort. Ces deux placements sont des OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), c'est-à-dire qu'ils correspondent à un portefeuille de valeurs gérées par une société et permettent donc de diversifier son portefeuille en investissant sur un seul produit.