Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

La retraite par capitalisation

La retraite par capitalisation marche sur le principe de l'agglomération par les travailleurs d'un stock de capital qui aidera à financer les pensions de ces mêmes travailleurs devenus inactifs. Dans le discours politique, on l'oppose solidement au concept de retraite par répartition.

Fonctionnement

La retraite par capitalisation est provisionnée. Le montant des sommes mises en réserve hier paye les pensions d'aujourd'hui, et celles d'aujourd'hui payeront les pensions de demain.

Positionnement

La gestion de la retraite par capitalisation a perpétuellement une forte composante collective : de par sa conséquence sociale et le montant immense des sommes en jeu. Les différents acteurs de l’accord sont soumis à des règlementations et des vérifications spécifiques importantes. • Le cadre général peut être individuel (chacun gère son capital-retraite) ou collectif (l'État collecte et administre les sommes épargnées).
• Le système pourra être libre ou (en partie) obligatoire. La retraite par capitalisation a pour but de garantir à chaque génération des revenus. Ces derniers seront proportionnels aux sommes épargnées et à la rentabilité des placements faits. Ils peuvent être sûrs que dans le cadre d'une capitalisation à prestations déterminées, faisant soutenir le risque de marché sur un tiers tel qu'un assureur. L'incitation fiscale peut également servir à aménager une forme de redistribution, par une aide d'état ciblée en fonction des ressources.

Intérêts

Une partie des revenus du travailleur est économisée dans le but de former un capital pour le moment où il décidera de partir à la retraite. Cette épargne peut prendre différentes formes : • patrimoine géré par l'individu lui-même : dépôts bancaires, bien immobilier.
• Épargne confiée à des gestionnaires :
- assurance vie,
- fonds de placement,
- fonds de pension. Lorsque le travailleur prend sa retraite, il y a deux possibilités principales qui lui sont offertes : • Le retraité acquiert les revenus de son capital, et rachète progressivement son capital pour faire face à ses besoins. S’il décède avant la fin, le capital restant sera payé à ses héritiers. • Le capital est converti en rente viagère : un revenu fixe versé au retraité jusqu'à son décès. Cet instrument donne plus de sécurité au retraité, il lui assure de profiter d'un revenu jusqu'à la fin de ses jours.

Articles de la même catégorie Assurance

Mutuelles : bien assurer sa santé

Mutuelles : bien assurer sa santé

L’assurance complémentaire santé, appelée aussi mutuelle se charge de rembourser les dépenses de santé qui ne sont pas prises en compte par la Sécurité Sociale, comme les différents frais de santé, les consultations médicales chez un généraliste ou bien un spécialiste, ou encore les frais d’optique et dentaire. Mais comment choisir la bonne ?
Comment se renseigner sur la succession d'une assurance vie ?

Comment se renseigner sur la succession d'une assurance vie ?

Les contrats d'assurance vie restent le moyen d'épargne préféré des Français. L'assurance vie permet de transmettre une part importante de son capital en limitant les frais de succession. Pour en savoir plus, le mieux est de se tourner directement vers son assureur ou sa banque, de bien relire les contrats et d'ouvrir plusieurs comptes.
Comment choisir une mutuelle santé ? (conseils pratiques)

Comment choisir une mutuelle santé ? (conseils pratiques)

Pour choisir une mutuelle santé, il est nécessaire de connaître les garanties des contrats d'assurance présents sur le marché. Nous allons détailler ci-après les points sur lesquels être vigilant, puis nous vous donnerons quelques conseils d'assurance santé, afin de coller au mieux vos besoins à votre futur contrat.