Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jim Sheridan : biographie

Jim Sheridan est un cinéaste irlandais. Ce réalisateur, scénariste et producteur, né le 6 février 1949, à Dublin, aime décrire la complexité, et notamment les travers de la société irlandaise. Ses longs-métrages sont souvent source de polémiques néanmoins, ils ont le mérite de faire réfléchir. Jim Sheridan est devenu, en peu de temps, la nouvelle figure phare du cinéma.

Une jeunesse plongée dans le cinéma

Le père de Jim Sheridan est directeur de théâtre. Il passe ainsi une enfance baignée dans le septième art. Très vite, Sheridan rejoint une troupe de théâtre, appartenant à son père. Il suit, ensuite, des cours d’anglais et de philosophie à l’University College de Dublin. De 1976 à 1980, il se consacre à la direction artistique du Project Arts Center. Enfin, il prend, durant cinq années, les rênes de l’Irish Arts Center. En 1981, Jim Sheridan décide de se rendre aux États-Unis, avec l’ambition de percer à New York. Une fois dans la Big Apple, Jim étudie, pendant six semaines, à la NYU Film School.

Le succès hollywoodien d’un Irlandais

De retour en Irlande, Sheridan commence à plancher sur certains de ses projets. En 1989, Jim Sheridan réalise My Left Foot, biographie de Christy Brown, artiste paralytique. Ce film, qui met en scène l’acteur fétiche de Sheridan, Daniel Day-Lewis, obtient l’Ours d’Or à Berlin et est nommé, dans cinq catégories, aux Oscars. En 1993, sort Au nom du père, relatant l’injustice vécue par Gerry Conlon, emprisonné, à tort, pour un attentat exécuté par l’IRA. Le long-métrage remporte un Donatello du "meilleur film étranger" et un Ours d’Or à Berlin. Le film jouit même d'un triomphe, outre-Atlantique, en réussissant à se faire nommer sept fois aux fameux Oscars.

Des films dénonciateurs

En 1997, Jim Sheridan tourne The Boxer, film racontant le destin dramatique d’un boxeur, sur la toile du conflit irlandais. Le cinéaste continue à collaborer avec Daniel Day-Lewis. Grâce à ce long-métrage, Jim se voit offrir le Goya du "meilleur film étranger". En 2009, Brothers le film met en scène la guerre en Afghanistan et les atrocités vécues par les soldats, pendant et après le conflit. Le succès est immédiat et permet à Sheridan de devenir l'un des plus grands réalisateurs de notre époque.

Articles de la même catégorie Cinéma

Biographie de Jean Hugues Anglade

Biographie de Jean Hugues Anglade

Se faisant connaitre du cinéma et du public il y a plus de 28 ans à la faveur de son interprétation dans "L’Homme blessé" de Patrice Chéreau (1983), il enfonce le clou grâce à "37°2 le matin" de Jean-Jacques Beineix (1986). Aujourd'hui, il totalise plus de 40 films et 7 nominations aux Césars (une victoire).
Comment réaliser un court métrage ? (conseils et étapes)

Comment réaliser un court métrage ? (conseils et étapes)

La réalisation d'un court métrage nécessite un travail en amont et une préparation minutieuse. En règle général, il vous faudra une production car la réalisation d'un film même court occasionne des frais. Nombreux sont les réalisateurs qui se lancent seuls dans l'aventure, en auto-production. Voici ce qu'il faut savoir pour réussir ce challenge.
Amos Kollek : biographie

Amos Kollek : biographie

Amos Kollek est un cinéaste réalisateur et scénariste israëlien travaillant aujourd'hui à New York, aux Etats-Unis. Cet amoureux du septième art réalisa plus d'une quinzaine de films au cours de sa carrière. De ses débuts dans le monde de l'écriture à son passage derrière la caméra, retour sur le parcours d'un réalisateur en activité depuis plus de 25 ans.
Analyse et critique du film "Princesse Malgré Elle 2 : Un Mariage de Princesse"

Analyse et critique du film "Princesse Malgré Elle 2 : Un Mariage de Princesse"

"Princesse Malgré Elle", un film en live action des studios Disney avec Anne Hathaway et Julie Andrews, a connu un tel succès que les studios ont commandé une suite : "Princesse Malgré Elle 2 - Un Mariage de Princesse", sorti en 2003 et toujours réalisé par Garry Marshall (Pretty Woman) tout comme le premier film.