Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sandrine Kiberlain : biographie

Sandrine Kiberlain de son vrai nom Sandrine Kiberlajn est une actrice française née à Paris le 25 février 1968. Elle est également chanteuse. Sandrine Kiberlain est une comédienne complète qui a su s'illustrer aussi bien dans le registre de la comédie que dans celui du drame. Avec une carrière plutôt étoffée, elle fait partie des actrices les plus reconnues et appréciées du public.

Les débuts

Sandrine Kiberlain est attirée dès son enfance par la comédie. Elle passe son bac puis intègre le cours Florent grâce au soutien de Francis Huster en 1987. Elle fait ses premières apparitions au cinéma dans "cours privé" de Pierre Granier Deferre et "on a volé Charlie Spencer" de Francis Huster en 1986. En 1989 elle entre au Conservatoire et enchaîne plusieurs rôles jusqu'en 1993, date à laquelle Sandrine Kiberlain tourne "les patriotes" d'Eric Rochant. Le film la fait connaître au grand public et en 1995 elle tourne "En avoir (ou pas)" de Laetitia Masson qui un premier rôle à succès.

Le succès

Sandrine Kiberlain enchaîne alors les rôles dans des registres très différents comme "un héros très discret" de Jacques Audiard en 1995, "quadrille" de Valérie Lemercier en 1996 ou "le septième ciel" de Benoît Jacquot en 1997. En 1997 elle retrouve également Laetitia Masson pour "A vendre" puis pour "Love me" en 1999. Elle multiplie les apparitions réussies comme en 2001 dans "Betty Fisher et autres histoires" de Claude Miller puis dans "filles uniques" de Pierre Jolivet en 2003. En 2007 elle apparaît par exemple dans "la vie d'artiste" de Marc Fitoussi, "Mademoiselle Chambon" de Stéphane Brizé en 2009 "les femmes du 6ème étage" de Philippe Le guay.

La reconnaissance

En 1995 Sandrine Kiberlain est nommée pour le César du meilleur espoir féminin pour "les patriotes". La même année elle obtient l'étoile d'argent au festival de Bruxelles pour "en avoir (ou pas)" et pour ce film Sandrine Kiberlain obtient le César du meilleur espoir féminin en 1996. En 1997 elle obtient pour sa prestation dans la pièce "le roman de Lulu" une nomination au Molière de la comédienne et le Molière de la révélation théâtrale.
Sandrine kiberlain obtient avec "a vendre" une nomination au césar de la meilleur actrice et l'étoile d'or du premier rôle féminin en 1999.
Elle est également nommée pour Mademoiselle Chambon" pour le César de la meilleure actrice en 2010.

Articles de la même catégorie Cinéma

Les Gremlins : le film, les personnages, l'interprétation

Les Gremlins : le film, les personnages, l'interprétation

Le film "Les Gremlins" est sorti en salle le 8 juin 1984 en France. Aujourd'hui devenu un grand classique du cinéma, la génération née en 1980 connaît ce film par cœur. Un succès signé Steven Speilberg, qu'on ne présente plus, c'est surement grâce à lui que ce film est si réussi et a marqué les esprits. Voici un petit résumé de tout ce qu'il faut savoir sur ce film.
Dominique Michel : biographie

Dominique Michel : biographie

Dominique Michel, de son surnom "Dodo", est une humoriste, chanteuse et comédienne québécoise née le 24 septembre 1932 à Sorel au Québec. Née sous le nom d'Aimée Sylvestre, Dominique Michel est connue pour ses rôles dans "Moi et l'autre" où elle joue Dominique André et dans "Bye bye" où elle incarne divers rôles et personnages.
Les films italiens qui ont fait l'histoire du cinéma

Les films italiens qui ont fait l'histoire du cinéma

De "Cabiria" à "La vie est belle", en passant par "Allemagne année zéro" ou encore "L'avventura", le cinéma italien est devenu une véritable référence pour tout cinéphile. Quelles sont les raisons d'un tel engouement ? Cet article apporte de petits éléments de réponse, avec la présentation de quelques-uns des films italiens célèbres.
Billy Wilder : biographie

Billy Wilder : biographie

Billy Wilder, né le 22 juin 1906 à Sucha et mort le 27 mars 2002 à Beverly Hills, est un réalisateur américain. Réputé pour ses comédies parmi les plus célèbres des années 1950 comme "Sept Ans de réflexion", "Certains l’aiment chaud" ou "La Garçonnière", il a aussi réalisé certains des plus classiques du film noir, tels "Assurance sur la mort" ou "Boulevard du crépuscule".