En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jean Jouzel : biographie

Jean Jouzel, né en 1947 en Bretagne, est un célèbre glaciologue et climatologue. Il est spécialiste de la reconstitution des grands changements climatiques à partir de l'analyse des glaces. Ses recherches et publications lui vaudront de nombreuses récompenses. Alors pour en connaitre plus sur sa vie, voici quelques informations utiles pour comprendre son chemin et sa réussite.

Premiers pas

Après des études de chimie à l'École Supérieure de Chimie Industrielle de Lyon, il obtient le diplôme d'ingénieur. Par la suite, en 1974, il obtiendra le grade de Docteur en Sciences Physiques suite à sa thèse. Cela lui ouvrira les portes du CEA (Commissariat à l'Énergie Atomique et aux énergies alternatives) en tant qu'ingénieur de recherches au Laboratoire de géochimie isotopique.

Sa carrière

Suite à cet emploi, il sera nommé en 1989 adjoint au directeur du laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement du Centre National de la Recherche Scientifique de Grenoble, puis du Laboratoire de Modélisation du Climat et de l'Environnement en 1991. Depuis 1995, il détient le titre de directeur de recherche au CEA. Ce poste va le mener à publier de très nombreux articles dans des revues scientifiques très prestigieuses. Son succès scientifique lui permettra d'accéder au poste de responsable du groupe climat du CEA de 1998 à 2000, de directeur de l'Institut Polaire français (IPEV). Enfin, en 2009, il est nommé directeur de l'association Méditerranée 2000 dont l'objectif est l'éducation à l'environnement du grand public ainsi que président de la Société météorologique de France ou encore au Haut Conseil de la Science et de la Technologie. Toutes ces nominations ont eu lieu la même année. En parallèle de ses recherches, il est nommé en 2002 vice-président du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat) au sein de l'ONU aux côtés d'autres personnalités mondialement connues comme Al Gore.

Ses récompenses

Sa carrière chevronnée lui vaudra de nombreuses récompenses prestigieuses. Il recevra ainsi en 2002 la plus haute distinction de la part du CNRS : sa médaille d'or. En 2007, comme pour couronner sa carrière, il recevra également le prix Nobel de la Paix au nom du GIEC pour "leurs efforts de construction et de diffusion d'une meilleure connaissance des changements climatiques liés aux activités humaines et pour avoir posé les fondations des politiques de lutte contre ces changements".

Articles de la même catégorie Ecologie

Comment fabriquer une petite éolienne soi-même ? (économie, énergie, éoliennes)

Comment fabriquer une petite éolienne soi-même ? (économie, énergie, éoliennes)

De l'énergie propre peut être produite par les particuliers grâce à des turbines éoliennes, seulement elles ne fonctionnent pas efficacement partout dans le monde, il faut du vent. Vous pouvez fabriquer une mini-éolienne qui produit une quantité suffisante d'électricité quand il y a une brise stable. Avant cela, il faut comprendre comment une éolienne à taille réelle génère de l'électricité.
Anti tartre : comment empêcher du tartre de se déposer avec des produits naturels ? (guide)

Anti tartre : comment empêcher du tartre de se déposer avec des produits naturels ? (guide)

Dans beaucoup de régions françaises, l'eau du robinet est calcaire. Les machines à laver en souffrent, la robinetterie devient terne, les baignoires sont rugueuses, les embouts de robinets doivent être régulièrement remplacés. Les casseroles et la bouilloire électrique sont envahies d'une couche blanchâtre désagréable. Pour toutes ces raisons, il faut agir et trouver des produits naturels pour pallier à ces désagréments.