Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jacques Audiard : biographie

En une quinzaine d'années et 5 longs-métrages, Jacques Audiard aura su s'imposer comme le plus essentiel des cinéastes français. Acclamé et récompensé à chaque film, le fils du scénariste Michel Audiard s'est spécialisé dans le film noir, révélant des acteurs tels que Mathieu Kassovitz ou Tahar Rahim. Chacun de ses films fait désormais office d'évènement.

Premier pas

Né en 1952, Jacques Audiard se destine d'abord à des études de lettres, qu'il finit par abandonner pour suivre les traces de son père et devenir scénariste. De Mortelle randonnée à Baxter, il commence rapidement à se faire un prénom, et finit par passer à la réalisation. Dans Regarde les hommes tomber, sorti en 1993, il dirige Mathieu Kassovitz, Jean Yanne et Jean-Louis Trintignant et démontre un talent de metteur en scène baroque et de raconteur d'histoires hors pair. Le film lui vaut 3 Césars, dont celui du premier film.

Sa carrière


Deux années plus tard, Audiard retrouve Kassovitz pour Un héros très discret, récit de l'épopée d'un mythomane pendant la Deuxième Guerre mondiale, qui confirme son talent singulier. Le film reçoit d'ailleurs le Prix du Scénario au Festival de Cannes 1996. En 2001, il dirige Vincent Cassel et Emmanuelle Devos dans Sur mes lèvres, film noir autour d'une improbable rencontre amoureuse, qui remporte 3 nouveaux Césars malgré la concurrence du Fabuleux destin d'Amélie Poulain. En 3 films, Jacques Audiard a su s'imposer comme un cinéaste essentiel possédant un haut degré d'exigence. En 2004, nouveau triomphe pour Audiard, qui met en scène Romain Duris et Niels Arestrup dans De battre mon coeur s'est arrêté. Ce remake de Fingers, film de James Toback, obtient quant à lui 8 Césars. Mais en 2008, avec Un prophète, Jacques Audiard connaît la consécration des consécrations : récompensé par le Grand Prix à Cannes ainsi que 9 Césars, dont 2 pour le seul Tahar Rahim, héros de cette fresque carcérale d'envergure. 5 films de qualité supérieure, des récompenses à la pelle et des acteurs se bousculant au portillon pour obtenir un rôle dans ses films : le travail acharné du réalisateur a payé et le cinéma francophone lui tire son chapeau.

Son action

À l'initiative du gouvernement français, Jacques Audiard a également signé un court-métrage visant à dénoncer les violences conjugales. Et puisqu'il ne s'enferme jamais dans un seul genre, le réalisateur aime également mettre en scène des vidéoclips, le plus célèbre restant certainement celui de "La nuit, je mens", chanson du regretté Alain Bashung. Nul ne sait où l'emmèneront ses prochains projets, ses envies à venir, mais le public sera sans nul doute au rendez-vous de cet artiste irréprochable.

Articles de la même catégorie Cinéma

Analyse et critique du film Dangereuse alliance

Analyse et critique du film Dangereuse alliance

Film fantastique de 1996, réalisé par Andrew Fleming, "The Craft : Dangereuse Alliance" met en scène Robin Tunney, Fairuza Balk et Neve Campbell. Narrant le conflit interne d’un groupe d’adolescentes rebelles s’intéressant à la sorcellerie, le métrage connaît un succès public et commercial tout relatif. Sa bande originale, cependant, sert un peu plus tard de générique à la série fantastique Charmed.
Jennifer Hudson : biographie

Jennifer Hudson : biographie

Jennifer Kate Hudson est née le 12 Septembre 1981 à Chicago dans l'Illinois. Elle a grandi en chantant dans la chorale de l'église locale. Jennifer Hudson est une chanteuse et une actrice américaine, connue pour sa participation à l'émission "American Idol". Découvrez ses débuts de chanteuse et d'actrice et son ascension rapide jusqu'à son Oscar en 2005.
Marie Dubois : biographie

Marie Dubois : biographie

Marie Dubois est une actrice française née le 12 janvier 1937 à Paris. De son vrai nom Claudine Huzé, elle fut incontournable dans le cinéma français mais plus discrète à partir de fin 1970 quand sa sclérose en plaques se déclare à nouveau.