En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sophie Daumier : biographie

Née le 24 novembre 1934, celle qui fut une danseuse et une chanteuse au physique "à la Bardot" s'est fait connaître pour son talent de comédienne comique dans les années 1960 et 1970 auprès de son époux Guy Bedos, avant d'être écartée du monde du spectacle par la maladie.

Ses débuts

Sophie Daumier, née Élisabeth Hugon, est a fille d'un compositeur et d'une chanteuse lyrique. Elle commence sa formation artistique dès l'âge de 11 ans en suivant des cours de dessin et de danse classique. A 16 ans elle rejoint une troupe itinérante de danseuses de French Cancan et prend le pseudonyme de Betty Hugon.
De retour en France en 1955, elle est engagée au cabaret "la Nouvelle Eve" comme chanteuse fantaisiste et change de pseudonyme pour celui de Betty Laurent.
A la même époque, elle commence une formation de comédienne et prend des cours auprès de Pierre Dux et Raymond Girard.
Elle débute très vite au cinéma dans le film "Paris Canaille" et au théâtre dans "Cyrano de Bergerac" où elle croise pour la première fois Guy Bedos mais ils sont à l'époque tous les deux déjà mariés.

Sa carrière

Sophie est révélée en 1958 par son rôle dans la pièce "Patate" de Michel Achard, pièce qu'elle joue pendant six ans. C'est à la demande de Michel qu'elle change définitivement de pseudonyme pour celui de Sophie Daumier.
Elle joue ensuite dans plusieurs comédies musicales ("Carambolages", "Dragées au poivre".)
En 1963, alors qu'elle joue dans le spectacle "Milord l'Arsouille", elle retrouve Guy Bedos et les deux comédiens tombent amoureux. Mariés en 1965, Sophie Daumier et Guy Bedos commencent une carrière commune, principalement sur scène où ils jouent des sketchs désormais célèbres. Comme "la Drague" et "les Vacances à Marrakech", mais aussi au cinéma dans des films comme "Cent Briques et des Tuiles".
Le couple se sépare en 1977 et Sophie, bien qu'ayant subi une grave dépression, finit par remonter sur scène en 1978 dans un spectacle solo et tourne sous la direction de Claude Sautet "une Histoire Simple".

Son combat contre la maladie

Dans les années 1980, Sophie Daumier apprend qu'elle est atteinte de la maladie de Huntington, comme l'était sa mère et comme le sera son fils.
Les symptômes conséquents de la maladie (membres ankylosés, perte de la mémoire, altération des facultés intellectuelles, etc.) obligent Sophie à se vivre loin du monde du spectacle. Elle n'a plus tourné de film depuis celui de Claude Sautet.
Sa dernière apparition sur scène a lieu lors d'une représentation de "Starmania" en 1988 pendant lequel elle passe un appel à l'aide pour les victimes de la maladie.
Elle vivra plus de vingt ans avec cette maladie et s'éteindra le 31 décembre 2003.

Articles de la même catégorie Cinéma

Renny Harlin : biographie

Renny Harlin : biographie

Spécialiste du cinéma d'action, le réalisateur Renny harlin, originaire de Finlande, a notamment signé "58 minutes pour vivre", "Cliffhanger", "Au revoir à jamais" et "Peur bleue".
Sorcellerie et films de spiritisme : ce qu'il faut savoir

Sorcellerie et films de spiritisme : ce qu'il faut savoir

Aux premiers temps du cinéma, le spectateur était quelque peu effrayé par ce qu'il appelait alors, des fantômes déambulant sur une toile. Cette frayeur n'a bien évidemment plus cours aujourd'hui, encore qu'à travers les films de sorcellerie et le thème du spiritisme. Petit panorama de films qui ont contribué à faire de ses thématiques singulières, un véritable genre cinématographique.
Présentation du film Peur sur la ville (1975)

Présentation du film Peur sur la ville (1975)

Sorti sur les écrans français en 1975, le film "Peur sur la ville" est écrit et réalisé par Henri Verneuil, dialogué par Francis Veber, et mis en musique par Ennio Morricone. Ajoutez à tous ces talents, la prestation d'un Jean-Paul Belmondo au meilleur de sa forme, enchaînant les cascades spectaculaires, et vous obtenez un excellent polar, parmi les plus réussis du cinéma français. En voici l'histoire.
Robert Morley : biographie

Robert Morley : biographie

Robert Adolph Wilton Morley est un acteur anglais plus connu pour ses seconds rôles. Il a souvent interprété des rôles de gentleman anglais reflétant l’image de l’Establishment. Il est aussi remarqué en tant qu’acteur versatile avec des mimiques et des gestes qui lui sont propres. Sa carrière est prolifique aussi bien au théâtre qu’au cinéma.