En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Sophie Daumier : biographie

Née le 24 novembre 1934, celle qui fut une danseuse et une chanteuse au physique "à la Bardot" s'est fait connaître pour son talent de comédienne comique dans les années 1960 et 1970 auprès de son époux Guy Bedos, avant d'être écartée du monde du spectacle par la maladie.

Ses débuts

Sophie Daumier, née Élisabeth Hugon, est a fille d'un compositeur et d'une chanteuse lyrique. Elle commence sa formation artistique dès l'âge de 11 ans en suivant des cours de dessin et de danse classique. A 16 ans elle rejoint une troupe itinérante de danseuses de French Cancan et prend le pseudonyme de Betty Hugon.
De retour en France en 1955, elle est engagée au cabaret "la Nouvelle Eve" comme chanteuse fantaisiste et change de pseudonyme pour celui de Betty Laurent.
A la même époque, elle commence une formation de comédienne et prend des cours auprès de Pierre Dux et Raymond Girard.
Elle débute très vite au cinéma dans le film "Paris Canaille" et au théâtre dans "Cyrano de Bergerac" où elle croise pour la première fois Guy Bedos mais ils sont à l'époque tous les deux déjà mariés.

Sa carrière

Sophie est révélée en 1958 par son rôle dans la pièce "Patate" de Michel Achard, pièce qu'elle joue pendant six ans. C'est à la demande de Michel qu'elle change définitivement de pseudonyme pour celui de Sophie Daumier.
Elle joue ensuite dans plusieurs comédies musicales ("Carambolages", "Dragées au poivre".)
En 1963, alors qu'elle joue dans le spectacle "Milord l'Arsouille", elle retrouve Guy Bedos et les deux comédiens tombent amoureux. Mariés en 1965, Sophie Daumier et Guy Bedos commencent une carrière commune, principalement sur scène où ils jouent des sketchs désormais célèbres. Comme "la Drague" et "les Vacances à Marrakech", mais aussi au cinéma dans des films comme "Cent Briques et des Tuiles".
Le couple se sépare en 1977 et Sophie, bien qu'ayant subi une grave dépression, finit par remonter sur scène en 1978 dans un spectacle solo et tourne sous la direction de Claude Sautet "une Histoire Simple".

Son combat contre la maladie

Dans les années 1980, Sophie Daumier apprend qu'elle est atteinte de la maladie de Huntington, comme l'était sa mère et comme le sera son fils.
Les symptômes conséquents de la maladie (membres ankylosés, perte de la mémoire, altération des facultés intellectuelles, etc.) obligent Sophie à se vivre loin du monde du spectacle. Elle n'a plus tourné de film depuis celui de Claude Sautet.
Sa dernière apparition sur scène a lieu lors d'une représentation de "Starmania" en 1988 pendant lequel elle passe un appel à l'aide pour les victimes de la maladie.
Elle vivra plus de vingt ans avec cette maladie et s'éteindra le 31 décembre 2003.

Articles de la même catégorie Cinéma

Michael Chiklis : biographie

Michael Chiklis : biographie

Superstar de la télévision pour son interprétation de Vic Mackey, le flic pourri de The Shield, Michael Chiklis a pourtant une carrière bien remplie, débutée dès son plus jeune âge. Immédiatement reconnaissable à son crâne rasé, Chiklis est un acteur mémorable et charismatique, aux nombreux rôles souvent associés aux forces de l'ordre.
Raoul Walsh : biographie

Raoul Walsh : biographie

Voici l'un des borgnes les plus célèbres Hollywood: Raoul Walsh, grand réalisateur américain; né le 11 mars 1887 à New-York. Ce géant de l'image a fait tourner les plus grands acteurs tels qu' Humphrey Bogart, John Wayne, James Cagney et Errol Flyne. Considéré comme un réalisateur de films d'action, Walsh a su apporter aux films, une structure narrative originale et une approche psychologique incomparable.
Terence Davies : biographie

Terence Davies : biographie

Terence Davies voit le jour le 10 novembre 1945, à Liverpool. Il est l’un des plus grands réalisateurs anglais. En véritable passionné et forcené de travail, Terence écrit absolument tous ses scénarios. Mais le cinéaste britannique ne s’arrête pas là. Il n’hésite pas à vêtir les costumes d’acteur et de romancier. Zoom sur cet artiste complet et complexe.
Jean Becker : biographie

Jean Becker : biographie

Né le 10 mai 1938, Jean Becker a suivi les pas de son père réalisateur et a su prendre son temps pour trouver puis imposer son style dans le paysage cinématographique français. Jean Becker débute sa carrière auprès de son père, Jacques Becker, qui le prend comme stagiaire sur le tournage de son film "Touchez pas au Grisby" en 1953.