Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jack Palance : biographie

Jack Palance est un acteur américain d'origine ukrainienne né en Pennsylvanie le 18 février 1919 et mort en 2006. Son visage est indissociable de tous les grands westerns américains et des gueules de méchants de l'Ouest, et il est inoubliable pour les plus jeunes générations dans "Bagdad Café" ou "Batman" (1989) de Tim Burton . La filmographie de Jack Palance compte plus de 80 films.

Un méchant cowboy

Vladimir Yvan Palanuik dit Jack Palance, est le fils d'immigrés ukrainiens et débute comme boxeur professionnel dans les années 1930 sous le pseudonyme de Jack Brazzo, puis au cinéma comme doublure d'Anthony Queen puis de Marlon Brando dans Un tramway nommé désir. C'est d'ailleurs Elia Kazan (réalisateur de Un tramway nommé désir) qui donne à Jack Palance sa vraie première chance au cinéma avec un rôle de méchant dans "Panic in the Streets"en 1950. Les rôles de "méchants" vont se multiplier dans les westerns ou péplums de l'industrie du cinéma américain des années 50, son physique lui permet de passer pour un chef indien dans Arrowhead (Le sorcier du Rio Grande), pour Attila dans Sign of pagan en 1954. Il incarne un barbare dans The Barbarians en 1960, un mongol en 1961... En 1962, il tourne avec Richard Fleischer dans Barabbas. Mais Jack Palance reste l'archétype du méchant cowboy, et le dessinateur Morris le caricature dans l'album de Lucky Luke Phil Defer en 1956. Puis, il part travailler en Europe, notamment avec Godard dans Le MéprisAusterlitz, et aux côtés d'Alain Delon dans Les tueurs de San Francisco.

Un gentil peintre

C'est Bagdad Café de Percy Adlon en 1987 qui lui permettra de retrouver une vraie place auprès d'un public plus jeune et plus cinéphile. Suivra Batman de Tim Burton où il renoue avec son passé de méchant en incarnant le rôle du père de Joker. Dans La vie, l'amour, les vaches de Ron Underwood, Jack Palance obtiendra 2 grandes récompenses des professionnels du cinéma : l'Oscar et le Golden Globe du meilleur second rôle masculin en 1992. Peintre, poète, l'acteur était aussi un homme engagé dans la lutte contre le cancer depuis la perte dramatique de son fils mort d'un mélanome, et vivait en retrait avec sa famille. Il est mort en Californie en 2006.

Articles de la même catégorie Cinéma

Activité d'un studio à Hollywood

Activité d'un studio à Hollywood

Paramount Picture, Universal Pictures, Mgm Studios… le cinéma américain a connu un tel essor qu’aujourd’hui les studios cinématographiques poussent encore comme des champignons à Hollywood. Ce sont ces studios qui ont aujourd’hui permis au monde de connaître le fameux cinéma américain. Sur terrain, du tournage, en passant par les traitements des prises, jusqu’à la commercialisation, les studios d’Hollywood sont les grands artistes des scènes que nous suivons sur nos petits écrans.
Gena Rowlands : biographie

Gena Rowlands : biographie

Gena Rowlands, née le 19 juin 1930 aux États-Unis, est l'épouse du défunt réalisateur et acteur John Cassavetes. Entre le cinéma et la télévision, Gena a plusieurs fois été nominé et récompensé pour ses performances d'actrice. Elle a 4 enfants qui sont tous devenus acteurs voire même réalisateur et scénariste comme Nick et Zoe Cassavetes.
Richard Berry : biographie

Richard Berry : biographie

Richard Berry est un des comédiens les plus connus du paysage cinématographique français. Sa carrière commence au théâtre où il joue de nombreux classiques, puis il se fera un nom assez rapidement au cinéma. Son charisme lui vaut bien plus de rôles dramatiques que comiques. Depuis une dizaine d'années, il partage sa carrière entre sa vie de comédien et celle de réalisateur.
Agnès Varda : biographie

Agnès Varda : biographie

Agnès Varda est née à Ixelles (Belgique) en 1928, d’un père grec et d’une mère française. Agnès Varda aime le cinéma et nous le fait aimer aussi. À travers ses films, documentaires, fictions et films inclassables, la cinéaste nous dévoile son amour des gens et des choses, sa vision des relations humaines, mais aussi ses convictions, féminines et féministes.