Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Gilles Jacob : biographie

Gilles Jacob est très connu dans le monde du cinéma, il est un critique et réalisateur français. Monsieur Jacob est né le 22 juin 1930, à Paris, le 17ème arrondissement. Gilles est issu d’une famille juive. Depuis 2001, il est le président du Festival de Cannes.

Son enfance

Il a fait ses études au lycée Carnot, un des excellents établissements français. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il se voit obligé de fuir la ville de Paris. En effet, son père André Jacob était prisonnier de guerre en Allemagne, en 1939. Toute la famille, y compris son frère Jean-Claude était des réfugiés à Nice, jusqu’à l’année de 1942. C’est à ce moment-là que Gilles a été amené en Isère, avec un groupe de résistants. Il a pu s’échapper de la police allemande, en se cachant derrière la chapelle. Après la Libération, Gilles Jacob revient à Paris pour continuer ses études au lycée Louis-le-Grand. Fortement passionné par le cinéma, il fréquente les salles de cinéma.
En 1949, il crée Raccords, une revue de cinéma.

Sa carrière

En 1950, il commence à travailler dans l’entreprise familiale Elwor, qui représente Toledo Scale Company (entreprise américaine d’instruments de pesage), après avoir fait un stage à la banque Jordaan, à Paris. Cependant, il n’oublie pas le monde du cinéma. En 1964, il publie son essai Le Cinéma moderne. C’est pour cela qu’il assiste au Festival de Cannes pour la première fois. En 1972, il devient secrétaire général de l’entreprise Elwor. Un an plus tard, en 1973, il commence à écrire des critiques cinématographiques pour l’Express. Il a créé une image de critique assez sévère et c’est pour cela qu’il se voit obligé de quitter l’Express deux ans plus tard, en 1975. Ensuite, il commence à travailler sur le film, intitulé Ça n’arrive qu’à moi, sorti en 1984. En 1976, il quitte l’entreprise Elwor et produit l’émission Le Masque et la Plume, diffusée sur France 3. En même temps, il est embauché par Robert Favre Le Bret (le délégué général du Festival de Cannes de 1952 à 1972), comme adjoint du délégué général, Maurice Bessy.

Gilles Jacob et le Festival de Cannes

Le 30 septembre 1977, il est élu délégué général du festival. Sa mission se traduit par le choix des candidats à la palme d’or. Il réussit à faire du festival, un des plus grands événements mondiaux. En 1986, il commande la construction d’un nouveau bâtiment et négocie la diffusion du festival sur la chaîne Canal+. En effet, la moitié de l’événement est financé par un groupe, constitué par L’Oréal, Renault, Air France. En 2001, il est élu président. Thierry Frémaux qui prend sa place de délégué.

Articles de la même catégorie Cinéma

Quelle est la place du cinéma espagnol dans le monde ?

Quelle est la place du cinéma espagnol dans le monde ?

Le cinéma espagnol est peu connu surpassé par le cinéma Hollywoodien. Le cinéma espagnol est peu connu hors un festival à lieu à Nantes en France. L'un des réalisateurs le plus connus est Pedro Almodovar. Les sœurs Cruz sont les plus connues des actrices espagnoles.
Georges Melies : biographie

Georges Melies : biographie

Touche à tout, habile de ses mains et particulièrement imaginatif, Georges Méliès a été passionné par le cinématographe naissant. Aussi bien derrière que devant la caméra, il est le pionnier du cinéma fantastique à effets spéciaux.
Clovis Cornillac : biographie

Clovis Cornillac : biographie

Clovis est né le 16 aout 1967 à Lyon, et est le fils de deux comédiens connus : Myriam Boyer et Roger Cornillac. Acteur français qui a touché à tout : théâtre, cinéma, télévision. Le public le découvre notamment grâce au film Astérix aux Jeux olympiques sorti en 2008. Mais Clovis s'est surtout illustré dans les pièces de théâtre.
Pascal Laugier : biographie

Pascal Laugier : biographie

Né en 1971, Pascal Laugier est un réalisateur de films de genre qui s'est imposé en peu de temps comme l'un des fers de lance du cinéma fantastique et horrifique français. Il envisage désormais de poursuivre sa carrière aux États-Unis.