Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

“Gérant de Sarl : salarié ou TNS, que choisir ?”

Comparatif entre gérant salarié et gérant non salarié dans une SARL. Encore de nombreuses idées reçues, alors que la solution du statut de Travailleur non salarié se révèle aujourd'hui la plus avantageuse. En comparant les statuts de gérant majoritaire et de gérant minoritaire de SARL, le constat aujourd'hui est simple : lorsque le choix est possible, il est plus rentable d'être travailleur non salarié, le statut TNS du gérant majoritaire que gérant minoritaire, statut de salarié.


En comparant les statuts de gérant majoritaire et de gérant minoritaire de SARL, le constat aujourd'hui est simple, lorsque le choix est possible, il est plus rentable d'être travailleur non salarié, le statut TNS du gérant majoritaire que gérant minoritaire, statut de salarié. Les idées reçues ont la vie dure, et beaucoup de futurs patrons continuent à éviter le statut de gérant majoritaire, statut qualifié de TNS, Travailleur Non Salarié.
S'il est vrai qu'il y a quelques années, ce statut n'était pas vraiment la panacée, il est aujourd'hui le statut présentant le plus d'avantages, par rapport à un statut de gérant minoritaire salarié.
Voici, un bref comparatif : - Les cotisations sociales : un maximum de 42% de charges, sur le revenu net perçu de la SARL, comparé à plus de 65% en tant que salarié.
- La couverture maladie et prévoyance : aujourd'hui, les couvertures santé RSI, sécurité sociale pour les TNS) et CPAM, la sécurité sociale des salariés sont quasiment identiques, que ce soit pour la maladie, les remboursements médicaux, les arrêts maladie ou la prévoyance. Une mutuelle complémentaire est toujours fortement conseillée, celle-ci étant de plus, moins chère pour un TNS qu'un salarié, car les mutuelles d'assurance considèrent, qu'il y a moins de risques à assurer un travailleur indépendant.
- Les retraites : les calculs évoluant en permanence (25 meilleures années pour le salarié, nombre de points cumulés pour le TNS), il est quasiment impossible aujourd'hui de dire qu'une solution est meilleure que l'autre.
- Les indemnités chômage : aucune indemnité dans les deux cas, le statut de chef d'entreprise et donc, de décideur dans la société, qu'il soit salarié ou non, implique pour le Pôle emploi la même chose, pas d'indemnisation
- La fiscalité : dans les deux cas, on déclare dans la case "traitements et salaires" En conclusion, si l'on veut optimiser ses revenus, tout en minimisant les charges de sa SARL, à protection sociale équivalente, il est plus indiqué de s'arranger pour être gérant majoritaire, le statut salarié dans ce cas, n'apportant aucun avantage.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Feuilles de pointage : où trouver des modèles ?

Feuilles de pointage : où trouver des modèles ?

Dans une société il est important de savoir qui est en train de travailler. Pour le savoir et pouvoir le vérifier, il existe de nombreux systèmes de pointages. Nous nous intéresserons à celui, assez simple, des feuilles de pointages par des tableaux à remplir manuellement ou sur un ordinateur. Mais où trouver des modèles ?
Check list pour créer une entreprise de déménagement

Check list pour créer une entreprise de déménagement

Vous vous sentez l'âme d'un créateur d'entreprise et vous êtes attirés par l'idée de créer une entreprise de service de déménagement. Il faut que vous lisiez attentivement l'article ci-dessous qui vous donnera des indications essentielles à suivre pour que votre projet ait les meilleures chances de succès.
Qu'est-ce que la responsabilité civile ?

Qu'est-ce que la responsabilité civile ?

La responsabilité civile est présente à tous les moments de votre vie du moment où vous avez un toit, que ce soit en tant que propriétaire ou locataire. Non obligatoire, mais très fortement conseillée, elle est utile si vous avez une famille et si quelqu'un cause des dommages à autrui. De nombreuses sociétés d'assurance en proposent une, mais laquelle choisir ?