En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

“Gérant de Sarl : salarié ou TNS, que choisir ?”

Comparatif entre gérant salarié et gérant non salarié dans une SARL. Encore de nombreuses idées reçues, alors que la solution du statut de Travailleur non salarié se révèle aujourd'hui la plus avantageuse. En comparant les statuts de gérant majoritaire et de gérant minoritaire de SARL, le constat aujourd'hui est simple : lorsque le choix est possible, il est plus rentable d'être travailleur non salarié, le statut TNS du gérant majoritaire que gérant minoritaire, statut de salarié.


En comparant les statuts de gérant majoritaire et de gérant minoritaire de SARL, le constat aujourd'hui est simple, lorsque le choix est possible, il est plus rentable d'être travailleur non salarié, le statut TNS du gérant majoritaire que gérant minoritaire, statut de salarié. Les idées reçues ont la vie dure, et beaucoup de futurs patrons continuent à éviter le statut de gérant majoritaire, statut qualifié de TNS, Travailleur Non Salarié.
S'il est vrai qu'il y a quelques années, ce statut n'était pas vraiment la panacée, il est aujourd'hui le statut présentant le plus d'avantages, par rapport à un statut de gérant minoritaire salarié.
Voici, un bref comparatif : - Les cotisations sociales : un maximum de 42% de charges, sur le revenu net perçu de la SARL, comparé à plus de 65% en tant que salarié.
- La couverture maladie et prévoyance : aujourd'hui, les couvertures santé RSI, sécurité sociale pour les TNS) et CPAM, la sécurité sociale des salariés sont quasiment identiques, que ce soit pour la maladie, les remboursements médicaux, les arrêts maladie ou la prévoyance. Une mutuelle complémentaire est toujours fortement conseillée, celle-ci étant de plus, moins chère pour un TNS qu'un salarié, car les mutuelles d'assurance considèrent, qu'il y a moins de risques à assurer un travailleur indépendant.
- Les retraites : les calculs évoluant en permanence (25 meilleures années pour le salarié, nombre de points cumulés pour le TNS), il est quasiment impossible aujourd'hui de dire qu'une solution est meilleure que l'autre.
- Les indemnités chômage : aucune indemnité dans les deux cas, le statut de chef d'entreprise et donc, de décideur dans la société, qu'il soit salarié ou non, implique pour le Pôle emploi la même chose, pas d'indemnisation
- La fiscalité : dans les deux cas, on déclare dans la case "traitements et salaires" En conclusion, si l'on veut optimiser ses revenus, tout en minimisant les charges de sa SARL, à protection sociale équivalente, il est plus indiqué de s'arranger pour être gérant majoritaire, le statut salarié dans ce cas, n'apportant aucun avantage.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Travail indépendant : le statut social et fiscal

Travail indépendant : le statut social et fiscal

Un travailleur indépendant est maître de ses choix relatifs à son travail, mais doit nonobstant s'adapter aux sollicitations de sa clientèle. Ce type de travailleur est également appelé freelance. Les travailleurs indépendants sont souvent présents dans les domaines de l'informatique, la communication, le conseil, la traduction et de la formation. Ils possèdent un statut social et fiscal particulier, c'est ce que nous allons voir ci-après.
Comment créer une entreprise de chaud froid et plomberie ?

Comment créer une entreprise de chaud froid et plomberie ?

Une entreprise de chaud froid et plomberie est une entreprise qui s'est spécialisée dans les énergies et plus précisément dans le chauffage ou la cuisson et dans le refroidissement. Pour créer votre propre société, il vous faudra commencer par acquérir le matériel nécessaire, chercher du personnel à recruter puis procéder aux formalités de création.
Comment créer une association loi de 1901 ?

Comment créer une association loi de 1901 ?

Pour pouvoir exister sous le statut d'association loi 1901, une association devra suivre plusieurs étapes incontournables telles qu'effectuer une déclaration de constitution, rédiger ses statuts, obtenir une publication au journal officiel. Mais, toutes ces formalités ne seront pas vaines car, même si une association peut se former librement, il lui est préférable, pour des raisons économiques et juridiques, d'exister légalement.
Comment trouver et vérifier des informations sur une entreprise ?

Comment trouver et vérifier des informations sur une entreprise ?

Dans le monde des affaires, il est important de connaître des informations sur les entreprises avec qui l'on travaille. Pour cela, il faut savoir que de nombreux moyens sont mis à la disposition des particuliers et des professionnels pour rechercher et trouver des informations juridiques et financières sur l'ensemble des entreprises.