Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Georges Fenech : biographie

Georges Fenech est un homme politique de nationalité française, maltais par son père et italien par sa mère. Georges Vincent Antoine Fenech est né en Tunisie le 26 octobre 1954 (Sousse). Son opinion politique se porte à droite puisqu'il fait partie du mouvement UMP (Union pour un Mouvement Populaire) et occupe le poste de député de la 11ème circonscription du Rhône.

Premiers pas

Goerges Fenech est né et à grandit en Tunisie ou son père d'origine maltaise tenait en compagnie de son frère une exploitation d'olive près de Sousse. Sa mère Marie Anne Stalio était originaire d'une famille italienne installée à Tunis. La famille Fenech quitte la Tunisie en 1963 et s'installe en France, en Rhône-Alpes ou elle achète un bar-restaurant à Givors. Etudiant en droit à l'université de Lyon, Georges obtient une maîtrise et entre à l'Ecole Nationale de la Magistrature en vue de devenir avocat.

Sa carrière

Il exerce le métier d'avocat à partir de 1980 puis devient juge d'instruction en 1984. Il s'occupe tout particulièrement des problèmes liés au sectes notamment tel que la massacre des membres de la secte du temple solaire qui a lieu dans le Vercors (non loin de la ou il exerce) en 1995. Il a également mené des enquêtes sur les sectes dans la ville de Lyon, en particulier, en ce qui concerne l'Eglise de scientologie.

Son action

Georges Fenech se lance en politique en 2002 au sein du parti de l'UMP et dans sa région c'est-à-dire la 11ème circonscription du Rhône (cantons de Condrieu, Givors, Mornant et Saint-Syphorien-d'Ozon) de juin 2002 à mars 2008. Il est actuellement président de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). Elu député en 2002, il réélu en 2007 mais perd son mandat 1 ans plus tard suite à une irrégularité sur ses comptes de campagne ce qui est une infraction au code électoral. Il réintègre la magistrature en 2008 et obtient le poste de premier substitut auprès de l'administration centrale du ministère de la justice. En septembre 2008, il devient président du Milviludes. Georges Fenech a également eu quelques démêlés avec la justice notamment une accusation pour injure raciale (2010) suite à un article de 1998 ou il déclare à propos du magistrat Albert Lévy : « Tant va Lévy au four qu’à la fin il se brûle ».

Articles de la même catégorie People

Martin Hirsch : biographie

Martin Hirsch : biographie

Martin Hirsch est un homme politique français, engagé dans le mouvement associatif en lutte contre la pauvreté. Il naît à Suresnes le 6 décembre 1963. Il est nommé Président d’Emmaus France et prend le relais de l’abbé Pierre. De sensibilité de gauche, il accepte de devenir Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté sous le gouvernement Fillon de 2007.
Maurice Papon : biographie

Maurice Papon : biographie

Maurice Papon est un homme politique et un haut fonctionnaire français. Collaborateur du gouvernement de Vichy, son procès pour crime contre l'humanité plus de cinquante ans après a donné lieu à une violente polémique et a cristallisé toutes les questions des français sur le collaborationnisme et les déportations de juifs.
Maurice Vincent : biographie

Maurice Vincent : biographie

Maurice Vincent est un homme politique français du Parti Socialiste, ainsi qu'un professeur. Professionnellement, il passa de chercheur à président d'université. Parallèlement, sa carrière politique débuta en tant que conseiller municipal de Saint-Étienne pour devenir Maire en 2008. Cet article commence en vous présentant ses origines avec ses études et sa vie professionnelle, et termine en vous décrivant sa carrière d'homme d'Etat.
Renaud Dutreil : biographie

Renaud Dutreil : biographie

Renaud Dutreil est un ancien homme politique français. Il est né le 12 juin 1960 à Chambéry (département de la Haute Savoie). Il fut Ministre des PME, du commerce, de l'artisanat et des professions libérales sous et Ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'État. En 2008, il a décidé de mettre fin à ses fonctions politiques.