Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Frank Black : biographie

Frank Black, après avoir fondé les Pixies, fera une longue carrière de musicien en solo. Très longtemps inspiré par la science-fiction, le chanteur passera par d'autres phases tout au long de sa vie d'artiste. Bien que musicien extrêmement prolifique, la carrière de Frank Black connaîtra beaucoup de hauts et de bas et son style musical sera sans cesse changeant.

Premiers pas

Frank Black est le nom d'artiste de Charles Michael Kittridge Thompson IV qui est né à Boston (Etats-Unis, Etat du Massachusetts) le 6 avril 1965. Leader et fondateur du groupe de punk rock Pixies, celui qui se faisait alors appeler Francis Black devient Frank Black en 1992, à la séparation du groupe. Il débute une carrière solo où il reprend les thèmes chers à son cœur : ésotérisme, planète lointaine, vie extra-terrestre. En 1996, il renoue avec ses amours punk rock avant de créer, en 1998, le groupe Frank Black and The Catholics.

Sa carrière

Frank Black a une carrière très éclectique. Passant du punk rock des Pixies à l'électro et au hardcore puis du soul au reggae avant de revenir au punk, de nombreuses périodes émaillent sa vie d'artiste. En 1996, avec le groupe The Catholics, il réalise un album très électrique. Les albums suivants "Pistolero" et "Dog In The Sand" font évoluer ce style qui se change progressivement en rock plus country et plus folk. Les albums qui sortent en 2002 sont davantage encore country voire blues, et les sujets se font plus graves et les musiques plus subtiles et mélodieuses. En 2005, il abandonne les Catholics et réalise l'album "Honeycomb" en compagnie de grands musiciens (Steve Cropper à la guitare et David Hood à la basse notamment). Enfin, le chanteur reprend le nom de Francis Black en 2006 et conçoit de nouveaux albums, puis avec sa femme, sous le nom de Grand Duchy, réalise l'album duo "Petits fours".

Son action

Franck Black est un musicien très prolifique. Avec les Pixies, il sort pas moins de 10 albums à raison d’un par an de 1987 à 1991 puis diverses compilations. Sous le nom de Frank Black qu'il adopte en 1992, il signe un album par an jusqu'en 1996 : - "Frank Black" en 1993,
- "Teenager of the Year" en 1994,
- un album incroyable de 23 titres, "Black Session" ; un album "live" en 1995
- et "The Cult of Ray" en 1996. Avec le groupe les Catholics, il produit ensuite : - "Frank Black & the Catholics" en 1998,
- "Pistolero" en 1999,
- puis "Dog in the Sand" et "Oddballs" en 2000,
- ainsi que "Black Letters Day" et "Devil's Workshop" en 2002 sortent les mêmes années,
- en 2005, sort "Honeycomb" qui restera un des meilleurs albums de l'artiste,
- puis en 2006, le double album "FastMan/Raider Man".

Articles de la même catégorie Musique

"Hullabaloo" de Muse : tout savoir sur cette compilation

"Hullabaloo" de Muse : tout savoir sur cette compilation

Le groupe britannique de rock alternatif Muse nous propose un étonnant album, les B-Sides de ses précédents albums mélangés avec les meilleurs titres de son concert au Zénith de Paris et nous obtenons "Hullabaloo Soundtrack".
Partitions pour piano faciles : où les trouver ?

Partitions pour piano faciles : où les trouver ?

De nombreuses personnes souhaitent apprendre le piano toutes seules chez eux ou le faire apprendre à leurs enfants. Il leur est donc utile de savoir où trouver des partitions d'un niveau facile ?
Sylvie Vartan : biographie

Sylvie Vartan : biographie

Sylvie Vartan est une chanteuse française originaire de Bulgarie. Elle a longtemps formé un couple mythique avec Johnny Hallyday. Elle a fait des spectacles dans le monde entier et c'est elle qui a le plus de "unes" de magazines. Déjà icone des années 60, elle est toujours celle des années 2000.
Tout sur la chanson "New York" de Ja Rule : classement, traduction, genèse

Tout sur la chanson "New York" de Ja Rule : classement, traduction, genèse

Chanson extraite de l’album "R.U.L.E." du rappeur américain Ja Rule, "New York" sort dans les bacs en 2004. Diss-track à l’intention de 50 Cent et de son groupe "G-Unit", le morceau est basé sur la chanson "100 Guns" (1990) de Boogie Down Productions. Collaboration avec Fat Joe et Jadakiss, "New York" se classe, à sa sortie, dans le top 30 américain.