En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Francois Truffaut : biographie

François Truffaut est né le 6 février 1932, à Paris, il est mort le 21 octobre 1984 à Neuilly-sur-Seine, des suites d’une tumeur au cerveau. Né de père inconnu et d’une mère peu démonstrative, François Truffaut n’a pas une enfance particulièrement facile. C’est un élève qui fait régulièrement l’école buissonnière, et préfère passer son temps dans les salles de cinéma ou en compagnie de livres.

Premiers pas

A l’âge de 20 ans, après s’être engagé dans l’armée, il sera incarcéré pour cause de désertion. Il rencontre alors André Bazin qui est critique de cinéma, et voit en François un potentiel, et lui donne sa chance en le faisant travailler avec lui. Après la réalisation de deux courts-métrages, Une visite en 1954, Les mistons trois ans plus tard, François Truffaut réalise son premier long-métrage Les quatre cents coups en 1959. C’est un film inspiré de sa propre enfance. Il est récompensé au Festival de Cannes.

Sa carrière

En 1960, il réalise Tirez sur le pianiste ; en 1961, Jules et Jim, avec Jeanne moreau ; en 1964, La peau douce ; en 1968, La mariée était en noir ; cette même année, François Truffaut réalise Baisers volés, avec Jean Pierre Léaud dans le rôle d’Antoine Doinel (ce personnage apparaîtra dans cinq des films de François Truffaut, et sera toujours interprété par Jean Pierre Léaud) ; en 1969, il tourne La sirène du Mississippi, avec Jean Paul Belmondo et Catherine Deneuve ; en 1970, L’enfant sauvage ; Domicile conjugal ; en 1972, Une belle fille comme toi ; en 1973, La nuit américaine (qui recevra un César) ; en 1975, L’histoire d’Adèle H, avec Isabelle Adjani ; en 1976, L’argent de poche ; en 1977, L’homme qui aimait les femmes ; en 1980, François Truffaut obtient deux Césars (celui du meilleur film et du meilleur réalisateur) pour le film Le dernier métro, avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve et Jean Poiret ; en 1981, Fanny ardant et Gérard Depardieu se donnent la réplique dans La femme d’à côté ; cette dernière jouera aux côtés de Jean-Louis Trintignant dans Vivement dimanche, en 1983. François Truffaut a également produit Paris nous appartient, de Jacques Rivette, en 1958 ; ainsi que L’enfance nue, de Maurice Pialat, 10 ans plus tard.

Son action

François Truffaut épouse Madeleine Morgenstern en 1957, qui lui donnera deux filles, Laura en 1959, et Eva en 1961. C’est en 1981 qu’il épouse Fanny Ardant, avec qui il aura une autre fille en 1983, Joséphine.

Articles de la même catégorie Cinéma

Julien Duvivier : biographie

Julien Duvivier : biographie

Julien Duvivier est un réalisateur français né le 8 octobre 1896 à Lille. En tant que réalisateur et scénariste, il a durablement marqué le cinéma français des années d'après-guerre ainsi que la période 1930-1940. Il débute comme comédien dans des pièces de théâtre et commence à réaliser des longs métrages dès 1919 avant d'obtenir un grand succès avec Don Camillo.
Christopher Frank : biographie

Christopher Frank : biographie

Christopher Frank est un réalisateur français d'origine britannique né en 1942 à Beaconsfield, en Angleterre. Il est aussi écrivain, scénariste et dialoguiste. Il a su marier ces métiers, et il a connu la réussite dans plusieurs domaines. Il mourut d'une crise cardiaque en 1993 à l’âge de 51 ans.
Manoel De Oliveira : biographie

Manoel De Oliveira : biographie

Manoel de Oliveira est un réalisateur portugais né le 11 décembre 1908 sous le nom de Manoel Candido Pinto, à Porto, au Portugal. Réalisateur prolifique, Manoel de Oliveira n'a connu le succès que tardivement. Ses films, souvent contemplatifs, spirituels et d'une grande richesse, sont facilement reconnaissables par leur poésie et ont fait de lui une figure majeure du cinéma international.
Jaco Van Dormael : biographie

Jaco Van Dormael : biographie

Né en 1957, Jaco Van Dormael est un cinéaste belge très réputé malgré un total de trois longs-métrages réalisés en près de vingt ans de carrière. Fantaisiste, imaginatif, d'une liberté folle, il a su séduire les spectateurs francophones avant de conquérir une partie du public américain avec un troisième film tourné aux États-Unis.