Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

David Cronenberg : biographie

David Cronenberg, maître du fantastique psychanalytique et de l'horreur, est l'un des grands réalisateurs de nos jours. Il réalise des films déroutants dont beaucoup sont devenus cultes.

Biographie de David Cronenberg

David Cronenberg est né le 15 mars 1943 à Toronto, au Canada. Il a été élevé dans une famille d'artiste, sa mère étant pianiste et son père écrivain. Sa soeur quant à elle est devenue costumière. Il entreprend des études de littérature et de science, mais se tourne très vite vers le cinéma avec deux premiers courts-métrages (Transfer et From the Drain) où l'on retrouve déjà ses thèmes de prédilections : la dégénérescence, la science et cette fascination pour l'horreur. Dans les années 1970, Cronenberg travaille pour la télévision canadienne, avant de réaliser ses deux premiers longs métrages : "Stereo" (1969) et "Crimes of the Future" (1970). Cronenberg réalise des films entre horreur et science-fiction qui choquent les critiques, mais réhabilitent le genre. Il fait partie des cinéastes cultes et connaît son premier succès commercial avec Scanners (1981). La Mouche (1986) lui vaut une reconnaissance de par le monde en tant que réalisateur culte d'horreur et de fantastique. En 1993 pourtant, avec M. Butterfly, le réalisateur marque clairement un nouveau stade dans sa carrière. Le fantastique et l'horreur sont mis de côté pour une approche beaucoup plus psychologique des personnages et des évènements. Les thèmes restent les mêmes, mais la façon de les aborder est cependant différente. David Cronenberg est un réalisateur émérite, mais c'est aussi un acteur et un scénariste. Il apparaît d'ailleurs dans quelques-uns de ses films. David Cronenberg a été nominé 13 fois lors de différents festivals et a reçu 4 prix :
- Prix Spécial du Jury à Cannes en 96 pour "Crash",
- Le Carosse d'Or en 2006 à la Quinzaine des Réalisateurs,
- Le Prix du meilleur film étranger en 2006 au SFCC (Syndicat Français de la Critique) pour "A history of Violence,
- Le meilleur film international en 2008 aux Saturn Awards pour "Les Promesses de l'Ombre".

Filmographie de David Cronenberg

Cette liste ne contient que les longs-métrages réalisés par Cronenberg : - 1969, Stereo,
- 1971Crimes of the Future,
- 1975 Frissons,
- 1977, Rage 1979,
- 1979, Fast Company,
- 1979, Chromosome 3,
- 1981, Scanners,
- 1984, Videodrome,
- 1984, Dead Zone,
- 1987, La Mouche,
- 1988, Faux-semblants,
- 1992, Le Festin nu,
- 1994, M. Butterfly,
- 1996, Crash,
- 1999, eXistenZ,
- 2002, Spider,
- 2005, A History of Violence,
- 2007, Les promesses de l'ombre.

Articles de la même catégorie Cinéma

Joe Johnston : biographie

Joe Johnston : biographie

Né le 13 mai 1950 à Fort Worth au Texas (USA), Joe Johnston est un réalisateur américain reconnu pour ses films tels que Chérie, j'ai rétréci les gosses, Jumanji ou Jurassic Park 3. Un savoureux mélange d'aventure et de fantaisie dicté par ses premiers pas de designer.
Chantal Akerman : biographie

Chantal Akerman : biographie

Née le 6 Juin 1950 à Bruxelles en Belgique, Chantal Akerman est une réalisatrice belge qui joue fréquemment dans ses propres films. Son cinéma mélange courts-métrages et longs-métrages, œuvres documentaires et œuvres de fiction, films narratifs et films expérimentaux. Femme discrète, elle réalise un cinéma à son image, préférant la simple démonstration du réel à l'action trépidante.
Claudine Beccarie : biographie

Claudine Beccarie : biographie

Claudine Beccarie est une actrice de nationalité française qui a vu le jour à Créteil le 14 juin 1945. Entre 1972 et 1978, elle joue dans de nombreux films érotiques et pornographiques après avoir commencé un CAP et être partie de chez ses parents à l'âge de 14 ans. Elle quitte définitivement le milieu du porno en 1978 et part s'installer en Bretagne.
Vincent Kartheiser : biographie

Vincent Kartheiser : biographie

Acteur américain assez atypique, Vincent Paul Kartheiser est principalement reconnu pour son rôle au sein de la série Mad Men, favori des critiques et des médias. Pourtant, malgré des débuts précoces, rien ne prédisposait Kartheiser à un tel succès, lui qui semblait se destiner à une carrière indépendante, à l’écart des sentiers battus.