Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment faire financer sa reconversion par son entreprise ?

Si vous voulez vous reconvertir dans un nouvel emploi et que vous voulez que votre entreprise finance votre formation, il faudra faire la demande d'un congé individuel de formation (CIF). Le CIF permet de suivre en un an, à temps plein ou partiel, la formation de son choix, pendant les heures de travail. Nous allons voir comment fonctionne ce congé de formation.

Les bénéficiaires du congé individuel de formation

Le congé individuel de formation s'applique dans les entreprises, dans le cadre du droit individuel à la formation. Il permet aux salariés intéressés, de se former pendant un an, durant les heures de travail, pour améliorer leurs connaissances dans leur domaine, en s'adaptant aux évolutions de leur poste de travail, ou pour se reconvertir et espérer un autre poste de travail, à la hauteur de leur ambition, dans l'entreprise ou dans une autre. Pour bénéficier du CIF, quelques conditions doivent être remplies. En effet, le CIF s'applique aux salariés du secteur privé, qu'ils soient en contrat à durée indéterminée, en contrat à durée déterminée ou en intérim. Selon le cas, les conditions sont différentes. Si vous êtes un salarié sous CDI, il sera nécessaire d'avoir travaillé au moins 24 mois (consécutifs ou non), dont 12 mois dans l'entreprise dans laquelle vous vous trouvez. Si vous êtes un salarié sous CDD, il faudra avoir travaillé 24 mois (consécutifs ou non), au cours des cinq dernières années, dont 4 mois durant les 12 derniers mois dans l'entreprise. Enfin, pour un intérimaire, il faudra avoir travaillé au moins 1600 heures, au cours des 10 derniers mois, dont 600 heures dans l'entreprise de travail temporaire, dans laquelle vous faites votre demande. Par ailleurs, la loi impose que les salariés aient au moins un an d'ancienneté dans l'entreprise.

Les étapes de la demande du congé individuel de formation

La demande de CIF suit des étapes. D'une part, le salarié devra choisir la formation qu'il souhaite suivre. Cette formation devra être en concordance avec ses objectifs de carrière. Ensuite, il devra faire une demande écrite, d'autorisation d'absence, à son employeur. Cette demande sera faite au moins 60 jours avant le début de la formation (si celle-ci dure moins de 6 mois) et 120 jours avant (pour les formations de plus de six mois). La demande devra comporter l'intitulé de la formation choisie, la date du début de la formation, la durée et son rythme, ainsi que l'organisme de formation. L'employeur aura un délai de trente jours pour répondre à la demande du salarié. Sachez que lorsque vous remplissez toutes les conditions prévues par le CIF, l'employeur n'a pas le droit de refuser votre demande de congé. Par contre, il a tout à fait le droit de reporter votre formation. La deuxième étape de la demande consistera à contacter l'organisme de financement, rattaché à votre entreprise. Pour cela, il faudra faire un dossier de financement de la formation auprès du FONGECIF ou de l'OPACIF, qui sont spécialisés dans la collecte des cotisations pour financer les formations du travailleur. L'organisme pourra refuser votre demande, mais il devra mentionner le motif de rejet.

Le financement du congé individuel de formation

Lorsque votre demande est acceptée, l'organisme financeur prendra en charge entre 80 et 90% de votre salaire. Il peut également vous rembourser les frais de formation, de transport et d'hébergement. Le congé individuel de formation est intéressant, car à l'issue de celui-ci, le salarié pourra retrouver son emploi dans son entreprise. Mais l'employeur n'est pas tenu de lui trouver un autre poste plus qualifié ou de lui augmenter son salaire. Le salarié peut bien entendu quitter son travail et trouver un autre poste.

Articles de la même catégorie Formation

Les études en alternance : définition et domaines d'application

Les études en alternance : définition et domaines d'application

En particulier, pour les jeunes de 18 à 26 ans, la formation en alternance est un moyen adapté de se former concrètement à l'exercice d'un métier. De nombreuses écoles, ainsi que des centres de formation et des organismes spécialisés, permettent en France de suivre des programmes professionnels, avec un système double de cours en école, et de stages en entreprise.
Hôte ou hôtesse d'accueil : le guide complet des formations, études et débouchés

Hôte ou hôtesse d'accueil : le guide complet des formations, études et débouchés

L'hôtesse d'accueil est la personne qui a pour rôle d'accueillir les visiteurs qui se présentent à l'entreprise ou sur le lieu de sa mission. Elle représente l'image de la société qui l'emploie. Si tous les métiers de l'accueil vous intéresse et que vous voulez avoir plus d'informations, cet article vous informera sur les études, les conditions de travail et les débouchés de ce métier.
Devenir acteur : toutes les formations disponibles (livres, aides en ligne, cours)

Devenir acteur : toutes les formations disponibles (livres, aides en ligne, cours)

Passion de beaucoup, la comédie est aussi la profession de certains, et il peut être tentant de les imiter pour embrasser la carrière d'acteur. Cependant, si être comédien s'apprend, il n'existe pas de diplôme pour cela, ni de sécurité de l'emploi ; sur un marché précaire, les chances de devenir acteur proviennent plus des opportunités saisies que de compétences objectives. Il reste à suivre les bonnes formations et à se préparer au mieux pour sortir du lot.
Commando Marine : quelle formation suivre pour être recruté ?

Commando Marine : quelle formation suivre pour être recruté ?

Un commando est une unité spéciale de l'armée française. Les commandos de marine ont été créés pendant la seconde guerre mondiale en Angleterre, selon le principe de la Royal Navy. Le 6 juin 1944, 177 commandos ont débarqué en Normandie. Aujourd'hui, comment rejoindre un commando marine français ? Le béret vert commando, la tenue de la marine nationale, les commandos de marine font rêver certains jeunes hommes, bien décidés à s'engager.