Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment construire un mur de soutènement ? (matériels, conseils)

Nous donnerons ici un exemple de construction de mur de soutènement. C'est un ouvrage lourd qu'il ne faut pas faire n'importe comment. Il est recommandé de s'adresser à des professionnels et au moindre doute, ne pas construire un mur de soutènement soi-même. Le mur de soutènement peut être utile sur un terrain en pente.

Comment réaliser un mur de soutènement

On peut construire son mur de soutènement avec des blocs de parpaing à bancher qui sont des parpaings creux dans lesquels on met du béton. - Commencer par décaisser afin de couler les fondations du mur. Il est possible de louer une minipelle à la journée pour réaliser cette étape. - Déposer du béton de propreté au fond du trou creusé pour que le ferraillage ne repose pas directement sur la terre. Il est également possible de poser du bidime. - Pour le ferraillage, souder des semelles longrine de la même forme que le trou. - Rajouter des fers d'attente tout le long du mur. - Pour couler le béton, vous avez deux solutions. La plus économique, mais la plus physique : la bétonnière ou un peu plus cher, mais beaucoup plus rapide et moins fatigant : la toupie. - Une fois le béton coulé, vérifier que tous les fers sont bien droits. - Vibrer le béton avec une aiguille vibrante afin de chasser toutes les bulles d'air. - Le béton doit être parfaitement sec avant de commencer à monter le mur en parpaings.

Les trucs et astuces

- Le mur de soutènement est là pour supporter le poids de la terre sur une partie ou sur l'ensemble de sa hauteur. - Le mur ne doit pas se fissurer ou même s'écrouler à la moindre pluie et il faut prévoir un drainage efficace. - La dimension du mur et des fondations doit varier en fonction de la nature du sol. - Il faut utiliser des poteaux verticaux environ tous les deux mètres. - On peut protéger le mur de l'humidité grâce à un enduit hydrofuge ou encore du goudron. - Le ferraillage ne doit pas reposer contre la terre. En faisant vous-même votre mur de soutènement, il ne sera pas cher, mais prenez conseils auprès de professionnels. Chaque personne est responsable de ses actes et cet article ne se veut pas exempt d'imprécisions. Faire soi-même un mur de soutènement peut faire économiser beaucoup d'argent, mais c'est un travail qui demande beaucoup d'efforts et qui ne supporte pas l'à-peu-près.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Où acheter un diable manutention ?

Où acheter un diable manutention ?

Le diable est un outil de levage et de transport de charge, à la forme d'un petit chariot muni de deux roues utilisant le principe du levier pour permettre de déplacer des charges lourdes. Avec cet outillage, vous éviterez tout incident avec votre dos, et cela vous sera plus facile et plus simple de soulever tout ce que vous voulez.
Faire la plomberie de son logement

Faire la plomberie de son logement

Réaliser soi-même la plomberie de son logement est une opération qui peut amoindrir considérablement le budget, autant en construction qu'en rénovation. Dans cet article, nous expliquerons comment faire quelques travaux simples pour réaliser des économies, et donnerons des astuces utiles.
Comment fabriquer un meuble sous-lavabo ? (matériaux, conception)

Comment fabriquer un meuble sous-lavabo ? (matériaux, conception)

Vous voulez avoir un meuble sous votre lavabo ? Cela est réalisable et peut se faire manuellement. Vous n’avez guère besoin de le commander ou de l’acheter, car vous pouvez le réaliser vous-même en suivant des étapes simples et faciles. Vous n’avez qu’à suivre les conseils ci-dessous et vous construirez vous-même votre meuble. Besoin de plus de détails ? Suivez le guide.
Toiture en ardoise : avantages et inconvénients

Toiture en ardoise : avantages et inconvénients

Depuis plusieurs siècles la roche schisteuse offre aux architectes un matériau pour la couverture de toits. Il s’agit de l’ardoise. Ce matériau présente plusieurs avantages parmi lesquels les aspects environnemental, économique et esthétique comptent. Et bien sûr, les inconvénients ne manquent pas en dépit des bénéfices que l’on peut tirer de quelque chose. L’essentiel étant de situer de quel côté la balance penche ?