En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer la masse salariale ?

La masse salariale est l'ensemble des charges attachées à la rémunération ainsi que le salaire brut des salariés, elle prend en compte également les diverses primes et indemnités ainsi que les différentes charges y afférent. Le calcul s'effectue en additionnant les différents facteurs, il peut permettre ensuite de connaitre la part de la masse consacrée au remplacement par exemple.

Le calcul de la masse salariale

La masse salariale prend en compte les charges patronales versées par l'employeur. Elle sert notamment au calcul des subventions versées au comité d'entreprise. La masse salariale se calcule par le salaire brut auquel on ajoute les indemnités imposables et non côtisables, les indemnités imposables et côtisables, les primes ainsi que les charges patronales. Pour connaitre la part de la masse salariale consacrée au remplacement, il suffit de diviser le coût des agents de remplacement par la masse salariale que l'on multiplie ensuite par cent.
Le même calcul peut être fait pur savoir la part de la masse salariale consacrée aux allocations pour perte d'emploi (le coût de ces allocations divisé par la masse salarial multiplié par cent).

Les contrats de travail à prendre en compte

Les contrats de travail que l'on ne peut pas prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité. Les contrats de travail que l'on peut prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée et le contrat intérim au prorata du temps travaillé au cours des douze derniers mois.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail à prendre en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité.
- Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée.
- Le contrat intérim.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail que l'on ne prend pas en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.

Articles de la même catégorie Rh & entreprise

Ce qu'il faut savoir au sujet des laboratoires pharmaceutiques en France

Ce qu'il faut savoir au sujet des laboratoires pharmaceutiques en France

L'industrie pharmaceutique est très développée en France. Elle est née de l'officine. Son secteur est très concurrentiel. Il opère dans ce secteur plus de 325 laboratoires qui se penchent de plus en plus vers la biotechnologie. Parmi les laboratoires les plus réputés en France, il y a ceux de Glaxo Smithkline, le leader mondial de la vaccinologie. Il y a aussi ceux de GNR - Pharma et de 3M.
La conduite du changement en entreprise

La conduite du changement en entreprise

Le changement, c’est de passer d’une situation à une autre, par modification, suppression ou ajout de choses qui peuvent modifier le fonctionnement d’un service. Suivant la nature, l'intensité la durée de ce passage d’un état à un autre, il y aura révolution, évolution, métamorphose, modification, transformation, ou de mutation. Dans cet article, il vous sera expliqué, qu’est-ce que la conduite de changement dans l’entreprise.
Indemnisation pour maladie professionnelle : les règles

Indemnisation pour maladie professionnelle : les règles

La maladie professionnelle, aussi appelée "maladie du travail" concerne les travailleurs exposés à des risques sur leur lieu de travail, affectant à long terme leur santé physique. La reconnaissance d’une maladie professionnelle est très encadrée par le code de la Sécurité Sociale. Quelles sont les conditions pour établir l’existence d’une maladie professionnelle et comment celle-ci est-elle indemnisée ?