En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer la masse salariale ?

La masse salariale est l'ensemble des charges attachées à la rémunération ainsi que le salaire brut des salariés, elle prend en compte également les diverses primes et indemnités ainsi que les différentes charges y afférent. Le calcul s'effectue en additionnant les différents facteurs, il peut permettre ensuite de connaitre la part de la masse consacrée au remplacement par exemple.

Le calcul de la masse salariale

La masse salariale prend en compte les charges patronales versées par l'employeur. Elle sert notamment au calcul des subventions versées au comité d'entreprise. La masse salariale se calcule par le salaire brut auquel on ajoute les indemnités imposables et non côtisables, les indemnités imposables et côtisables, les primes ainsi que les charges patronales. Pour connaitre la part de la masse salariale consacrée au remplacement, il suffit de diviser le coût des agents de remplacement par la masse salariale que l'on multiplie ensuite par cent.
Le même calcul peut être fait pur savoir la part de la masse salariale consacrée aux allocations pour perte d'emploi (le coût de ces allocations divisé par la masse salarial multiplié par cent).

Les contrats de travail à prendre en compte

Les contrats de travail que l'on ne peut pas prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité. Les contrats de travail que l'on peut prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée et le contrat intérim au prorata du temps travaillé au cours des douze derniers mois.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail à prendre en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité.
- Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée.
- Le contrat intérim.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail que l'on ne prend pas en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.

Articles de la même catégorie Rh & entreprise

CB Design : présentation de la société, services et coordonnées

CB Design : présentation de la société, services et coordonnées

L’agence CB Design de Toulon est un véritable spécialiste dans la conception d’objets design. Pour connaître davantage sur cette agence et ses services, nous vous invitons à lire notre rubrique. Des informations sur les coordonnées de cette entreprise y sont également fournies, au cas où vous souhaitez bénéficier de ses prestations.
Les outils de la gestion de la qualité

Les outils de la gestion de la qualité

La gestion de la qualité est une activité quotidienne, dont l'objectif est l'atteinte de la qualité totale. Ce processus ou démarche qualité, se fait à l'aide d'outils spécifiques. On distingue les outils directifs ou normes, et les outils de gestion quotidienne de la qualité.
Cartes de visite gratuites, est-ce un bon plan ou arnaque ?

Cartes de visite gratuites, est-ce un bon plan ou arnaque ?

Avoir une carte de visite est un moyen efficace de transmettre ses coordonnées à des connaissances, ses relations ou ses partenaires que ce soit dans le cadre familial, commercial ou professionnel. Actuellement, la plupart des sites web offrent l’opportunité de créer en ligne une carte de visite en quelques clics et puis de l’imprimer directement. Il suffit d'avoir une imprimante.
Biographie de Sophie De Menthon

Biographie de Sophie De Menthon

Née Sophie Turpin, le 2 avril 1948, Sophie de Menthon est une femme d'affaires française. Elle a notamment été Présidente de différentes sociétés et préside, depuis 1995, le mouvement "Ethic" (Entreprises de taille humaine, indépendantes et de croissance) qui milite pour une nouvelle éthique capitalise.