En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer la masse salariale ?

La masse salariale est l'ensemble des charges attachées à la rémunération ainsi que le salaire brut des salariés, elle prend en compte également les diverses primes et indemnités ainsi que les différentes charges y afférent. Le calcul s'effectue en additionnant les différents facteurs, il peut permettre ensuite de connaitre la part de la masse consacrée au remplacement par exemple.

Le calcul de la masse salariale

La masse salariale prend en compte les charges patronales versées par l'employeur. Elle sert notamment au calcul des subventions versées au comité d'entreprise. La masse salariale se calcule par le salaire brut auquel on ajoute les indemnités imposables et non côtisables, les indemnités imposables et côtisables, les primes ainsi que les charges patronales. Pour connaitre la part de la masse salariale consacrée au remplacement, il suffit de diviser le coût des agents de remplacement par la masse salariale que l'on multiplie ensuite par cent.
Le même calcul peut être fait pur savoir la part de la masse salariale consacrée aux allocations pour perte d'emploi (le coût de ces allocations divisé par la masse salarial multiplié par cent).

Les contrats de travail à prendre en compte

Les contrats de travail que l'on ne peut pas prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité. Les contrats de travail que l'on peut prendre en compte dans l'effectif de la société : - Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée et le contrat intérim au prorata du temps travaillé au cours des douze derniers mois.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail à prendre en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'apprentissage.
- Le contrat de professionnalisation.
- Le contrat initiative emploi.
- Le contrat d'insertion revenu minimum d'activité.
- Le contrat emploi jeune.
- Le contrat à durée déterminée.
- Le contrat intérim.
- Les VRP multicartes. Les contrats de travail que l'on ne prend pas en compte dans la rémunération de la masse salariale : - Le contrat d'avenir.
- Le contrat d'accompagnement dans l'emploi.

Articles de la même catégorie Rh & entreprise

Le comité d'entreprise : les conditions de sa création et son rôle

Le comité d'entreprise : les conditions de sa création et son rôle

Le comité d'entreprise (ou comité d'établissement pour les sociétés à sites multiples) est l'un des organes représentatifs du personnel dans l'entreprise. Constitué de représentants du personnel élu par les salariés et éventuellement de délégués syndicaux, le comité d'entreprise (ou CE) est en charge de la gestion d'activités économiques, sociales et culturelles, en faveur des salariés en activité ou retraités de l'entreprise et de leurs familles.
Comment bien recruter ? (Guide des démarches et conseils)

Comment bien recruter ? (Guide des démarches et conseils)

Lorsqu’on est responsable d’une entreprise, nous sommes forcément obligé un moment ou un autre de recruter du personnel. Il faut savoir que cette démarche n’est pas à prendre à la légère. En effet, il est important de faire une bonne sélection des personnes se présentant pour le poste proposé, afin d’être entièrement satisfait par la suite de ces compétences au sein de l’entreprise.
Les 10 objectifs de la gestion des compétences en entreprise

Les 10 objectifs de la gestion des compétences en entreprise

Comme dans tout projet, les objectifs sont essentiels lorsqu'on entreprend une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ils ne seront pas les mêmes dans toutes les organisations, car ils doivent être adaptés à l'entreprise et réalistes (il doit être possible de les atteindre). Les objectifs de la GPEC en entreprise doivent se placer dans l'avenir et décrire au futur la situation souhaitée.