Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Arthur : biographie

Célèbre présentateur à la télévision, Arthur de son nom de scène, a fait ses débuts comme animateurs radio sur différences chaînes. Aujourd'hui bien connu du grand public, il s'est récemment lancé dans l'humour en montant sur scène avec son premier one man show. Sa tournée terminée, il anime désormais un nouveau talk-show à la télévision.

Son enfance

Arthur voit le jour à Casablanca, le 10 mars 1966 sous le nom de Jacques Arthur Essebag. C'est en 1967, pendant la guerre des Six Jours que ses parents, d'origine juive, quitte le Maroc pour s'installer près de Paris. Arthur y suivra toute sa scolarité jusqu'à obtenir un baccalauréat. Il poursuivra alors son cursus scolaire en suivant des cours de droit.

Sa carrière à la radio

C'est en 1986 qu'Arthur commence à présenter sur "Radio Carbone 14" le flash quotidien des informations. La station ferme, et Arthur se tourne alors vers la radio nationale RFM où il anime les matinales dès 1987. C'est à cette période qu'il impose son nom de scène. Il y restera un an, avant de faire un passage éclair sur Kiss FM et de rejoindre Skyrock en 1989. Au début des années 90, il rejoint Fun Radio pour animer la matinale dont il fait monter les audiences de façon considérable. En 1992, Arthur quitte son poste pour rejoindre Europe 1 qui décide de renouveler son équipe pour rajeunir et redynamiser son image. Entre 1996 et 2004, il changera fréquemment de station entre Europe 2 et Fun Radio où il fait son retour.

Sa carrière à la télévision

Arthur est repéré et se voit proposer la présentation de l' "Émission Impossible" sur TF1. L'émission est un échec et il rejoint l'équipe de France 2 en 1994 où il impose l'émission "Les enfants de la télé", avant "La fureur du samedi soir" en 1996. Suite à une mésentente, la chaîne se sépare de l'animateur qui rejoint TF1 avec ses deux émissions dont il est le seul propriétaire. Dès 2009, il anime le jeu "À prendre où à laisser" qui connaîtra un fort succès d'audiences, plus de 550 émissions seront tournées.

Sa carrière théâtrale

C'est en 2005 qu'Arthur montera pour la première fois sur les planches, avec un one man show intitulé "Arthur en vrai", mis en scène par Isabelle Nanty. C'est pour lui l'occasion de se dévoiler et de se présenter sous un autre jour, il partira en tournée en Europe et au Maghreb, son spectacle remportera un franc succès. En 2007, il décroche le rôle de Pierre Brochant dans "Le dîner de con" au côté de Dany Boon, la pièce sera vue par plus de 180.000 personnes. Enfin, Arthur lance un nouveau show comique en 2008 "Show" pour lequel il partira de nouveau en tournée.

Articles de la même catégorie Télévision

Patrick Poivre D'Arvor : biographie

Patrick Poivre D'Arvor : biographie

Animateur vedette du grand journal d'Antenne 2 et de TF1 pendant près de 30 ans, Patrick Poivre D'Arvor est entré dans le foyer et dans le coeur de tous les Français. Son éviction a surpris et l'a remis au centre de l'actualité pendant quelques semaines. Découvrez le parcours de cet homme de télévision.
Où visionner le journal de France Télévision, en direct ou en différé  ?

Où visionner le journal de France Télévision, en direct ou en différé ?

Avec l'avènement d'Internet à haut débit, désormais la télévision passe par la ligne téléphonique. Si cette révolution permet entre autre une meilleure qualité vidéo, elle sous-entend aussi l'obtention d'un décodeur spécifique par poste de télévision. De ce fait, de nombreuses personnes optent pour la télé par ordinateur. Découvrez ici les différents moyens de regarder le JT de France Télévision en direct ou en différé depuis votre PC.
"Les Tortues ninja" : les dessins animés et la filmographie

"Les Tortues ninja" : les dessins animés et la filmographie

"Les Tortues ninja" (Teenage Mutant Ninja Turtles ou TMNT) est à la base un comic créé en 1984 par Kevin Eastman et Peter Laird, racontant l'histoire de quatre tortues mutantes, expertes en arts martiaux et fans de pizzas. Cette série fut déclinée en deux séries animées, une série télévisée et pas moins de quatre films dont un en image de synthèse.