Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Apprendre à gérer et analyser les gestes et postures dans son travail : le guide complet

Parce que 70% des maladies du travail sur notre territoire sont dues à des pathologies dites professionnelles et plus particulièrement aux TMS (Troubles Musculo Squelettiques), il est plus que jamais essentiel d'apprendre à gérer et analyser les gestes et postures dans son travail. Pourquoi et comment faire et enfin, quelles sont les règles à respecter ?

Pourquoi ?

Les arrêts maladies sont une véritable calamité pour les employeurs, si l'on ajoute à cela le coût qu'ils représentent pour la collectivité et les dommages causés au principal intéressé c'est-à-dire l'employé, il devenait urgent pour l'ensemble des parties de lutter contre ces pathologies. Au bureau, ce sont l'éclairage, la hauteur du bureau, la position du corps, le confort du fauteuil qui représentent des facteurs de risques. À l'atelier, les activités qui nécessitent des gestes répétitifs sollicitant les membres régulièrement sont les principales responsables de ces pathologies.

Comment faire ?

Aujourd'hui, les entreprises de plus de 50 salariés ont l'obligation légale de prévenir les risques en changeant d'équipement par exemple ou en instaurant des formations dans lesquelles les salariés apprendront à gérer leurs gestes et postures. Le maître mot de cette prévention est "ergonomie", littéralement : science du travail. Cette discipline a pour principal objectif de concevoir et de faire évoluer le poste de travail et les situations de travail afin que le salarié puisse effectuer ses tâches quotidiennes en respectant des règles de sécurité, santé dans un souci de confort et surtout de sécurité. C'est l'objectif principal des formations dispensées en interne qui permettront au salarié d'apprendre les gestes et postures de travail. Non seulement, ces formations représentent un avantage pour les entreprises qui verront ainsi le nombre d'arrêts maladies diminuer, mais surtout, cela permet au salarié de limiter ces risques de pathologies souvent extrêmement handicapantes dans sa vie professionnelle, mais également dans sa vie personnelle.

Quelles sont les règles à respecter à l'atelier ?

Tout dépend de votre poste de travail, si vous travaillez dans un atelier, il faudra limiter les risques au maximum : Vous avez des risques de projection : portez un casque, des lunettes et des chaussures de protection. Vous faites de la manutention et êtes amené à porter des objets lourds : votre employeur doit équiper les locaux d'outils de levage et vous devez diviser les charges par 2 ou 3. Vous faites de l'assemblage : rapprocher les éléments à assembler.
Vous utilisez des pièces : mettez celles dont vous vous servez le plus souvent à hauteur, organisez votre poste de travail de façon logique. Les efforts sont réguliers et intenses : prévoyez des temps de récupération ou variez les tâches que vous effectuerez en rotation afin d'équilibrer votre effort.

Quelles sont les règles à respecter au bureau ?

Le principal ennemi au bureau est l'éclairage, il faut éviter les reflets de lampe ou de fenêtres sur les écrans. Les yeux doivent être à hauteur de l'écran et il faut les placer à 60cm de ce même écran. Autre élément essentiel : le bureau. Il faut qu'il soit à 72cm de hauteur, votre chaise doit être réglable en hauteur, il faut rester droit et que les pieds soient bien à plat au sol. Le dossier de la chaise doit être réglable aussi et surtout la position que vous adoptez doit être unique : vous devez vous tenir droit. La température de la pièce a également son importance (entre 21° et 23°) et enfin le bruit qui vous entoure ne doit pas excéder 56dB. Ces mesures peuvent apparaître comme des évidences, mais grâce à l'obligation légale de contrôle des gestes et postures au travail, les salariés se sont rendus compte des mauvaises habitudes prises et surtout des risques encourus au niveau de leur santé. Limiter les coûts en limitant les risques est l'objectif principal de l'ensemble de ces mesures qui permettent ainsi au salarié de préserver son capital santé.

Articles de la même catégorie Formation

Réussir son CAP petite enfance : le guide

Réussir son CAP petite enfance : le guide

Les grandes écoles et les longues études, décidément, ce n'est pas votre truc ! Depuis longtemps déjà, vous voulez travailler avec des enfants. Mais, pas n'importe quel âge, ce qui vous plaît le plus c'est la petite enfance. Les câlins et la "bavouille" ne vous font pas peur et les petits ont besoin d'éducation. Première étape : réussir votre CAP petite enfance.
Comment devenir menuisier ? (études, programmes, débouchés)

Comment devenir menuisier ? (études, programmes, débouchés)

Le menuisier est la personne qui travaille le bois, fabrique des volets, fenêtres, escaliers et les ajuste et les pose. C'est un métier manuel qui est en plein développement. Si vous voulez devenir menuisier, vous devez trouver la formation qui vous convient, et posséder les qualités requises pour exercer ce métier. Cet article vous donnera tous les conseils pour devenir menuisier.
Licence professionnelle par correspondance : le guide complet des procédures

Licence professionnelle par correspondance : le guide complet des procédures

Obtenir un diplôme par correspondance est un bon moyen de s'insérer de manière rapide et efficace sur le marché du travail. Dans le cas des licences professionnelles, il est possible en France de suivre des cours adaptés à son niveau depuis chez soi, dans le cadre d'une formation qualifiante permettant l'exercice autonome d'une activité ; il faut pour cela s'adresser aux bons organismes de formation.
Devenir agent immobilier (études, programmes, débouchés)

Devenir agent immobilier (études, programmes, débouchés)

Les métiers de l'immobilier sont généralement très convoités par les étudiants, notamment celui d'agent immobilier. Cela demande du dynamisme, des notions techniques, mais aussi un sens commercial. Le métier est accessible après un BTS Professions immobilières. Cependant, d'autres cursus sont également possibles. Ce type d'étude est très adapté pour le métier d'agent immobilier et bon nombre d'autres métiers dans ce même secteur.