En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Melchior

Melchior

La sémantique c'est mon tic. Et le jubilatoire Maupassant, mon écrivain préféré

Ses blogs

Fantaisies et balourdises

Fantaisies et balourdises

Politique,Actualité,Histoire, Ecologie,Littérature, sémantique, Poésie,Humour,Santé, Musique,fantaisies,dérision, divers
Melchior Melchior
Articles : 4808
Depuis : 10/01/2007

Articles à découvrir

citations § Politique (3/12)

Doué d’une intelligence exceptionnelle et des dons politiques les plus rares, il réussit à s’imposer au peuple…Il fût réduit à rechercher la plus dangereuse des diversions pour conserver le pouvoir…pour sa satisfaction personnelle. (Jacques Bainville, évoquant Périclès.) Léon Bloy parlait des ‘Ailes de l’Empire’ et des ‘na

citations § politique (11/12)

J’ai entendu François Mitterrand dire que la politique est le lieu du courage. (Roger Fauroux) Pour résister aux sortilèges, finalement assez médiocres, qui mijotent dans les marmites infernales de la politique, je recommanderais quelques exorcismes dont j’ai moi-même vérifié l’efficacité. Le premier consiste à prendre appui sur la p

citations § politique (9/12)

1er principe : Le gouvernement d’un seul est une monstruosité. 2ème principe : Le suffrage restreint est une injustice. 3ème principe : Le suffrage universel est une stupidité. (Maupassant) La margarine est au beurre ce que la social-démocratie est au socialisme. (Jean-François Kahn) Douche froide : Vous choisissez, aux élections, un proje

citations § polititique (7/12)

Les hommes de gouvernement, croyez-vous qu’ils ont des principes, des croyances, des convictions ou des idées ? Non, ils ont peur. Peur de l’électeur, peur des villes, peur des campagnes, peur des majorités, peur du papier, surtout du papier des votes, et de l’autre, celui des journaux ; peur de l’opinion, cette rouleuse ; peur de ce qu

citations § la politique (10/12)

Napoléon s’écrie qu’en politique, il ne faut jamais reculer, jamais revenir sur ses pas, se bien garder de convenir d’une erreur. Cela déconsidère. Lorsqu’on s’est trompé, il faut persévérer, cela donne raison. (Mirabeau) Le caractère est la vertu des temps difficiles. En vérité, l’unité, la cohésion, la discipline intérieu

citations § politique (5/12)

Le capitalisme : vous avez deux vaches, vous en vendez une et vous en achetez deux autres avec le produit de la vente. L’économie dirigée : vous avez deux vaches, le ministre vous les prend, en abat une, embauche deux fonctionnaires pour traire la seconde, puis jette le lait. Le socialisme : vous avez deux vaches, le gouvernement subventionne l

citations § la politique (4/12)

Gouverner, c’est mécontenter. (Anatole France) La France ne vit et ne vivra que de la passion et de l’espérance des Français. Il faut oser parler de sa grandeur menacée et de ce qu’on perdrait en la perdant. (Jean Guéhenno journal des années noires) La plus méprisable des nations est aujourd’hui la nôtre, parce qu’elle n’a nulle

citations § politique (2/12)

La religion, la justice, le conseil, les finances, sont les quatre colonnes sur lesquelles reposent tous les gouvernements. Renversez ou ébranlez l’une de ces colonnes, tout tombe dans le trouble et la confusion. (Francis Bacon -1561-1626) La plus méprisable des nations est aujourd’hui la nôtre, parce qu’elle n’a nulle espèce d’honneu

citations § politique (8/12)

C’était un de ces hommes politiques à plusieurs faces, sans convictions, sans grands moyens, sans audace et sans connaissances sérieuses, avocat de province, joli homme de chef-lieu, gardant un équilibre de finaud entre tous les partis extrêmes, sorte de jésuite républicain et de champignon libéral de nature douteuse, comme il en pousse p

citations § politique (6/12)

La Chambre des Députés donne tellement à rire et à s’indigner, offre tant de raisons de la blâmer, de la blaguer, de la bafouer, ses maladresses sont tellement visibles, ses emballements tellement grotesques que le métier de député devient une profession comique qui inspirera bientôt un doux mépris aux petits enfants eux-mêmes. (Maupas