Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jacques Viallebesset

Ses blogs

L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset

L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset

VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
Jacques Viallebesset Jacques Viallebesset
Articles : 1264
Depuis : 01/11/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

AVEC L'AUBE. Emmanuelle Soni-Dessaigne

AVEC L'AUBE. Emmanuelle Soni-Dessaigne

Ce matin, La Terre m'a dit "marche", L'Arbre m'a dit " respire", Le Vent m'a dit "ose", Alors j'ai pris mon ciel et j'ai avancé. Poème inédit. Tous droits réservés.
JE T'ATTEINDRAI HELENE Marie-Noelle Hayek

JE T'ATTEINDRAI HELENE Marie-Noelle Hayek

Un rêve en poésie De René Guy Cadou Un poète défunt Mais présent dans ma vie Il écrivait Hélène Il inventait Hélène Au travers des chemins De sa vie, achevée Le destin est ainsi Il aimait à rêver D'un bateau vue sur champs Il aimait retracer s es souvenirs d'enfance Un recueil à sa mère Et son père, chasseur Il retrouvait ainsi Les
Regarde-Moi . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Regarde-Moi . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Regarde-moi Je suis légère à nouveau Vois l'océan, la lumière, Combien ce paysage est beau Combien le Ciel et la Terre, Est immense Et que la vie en nous, fleurit, et recommence. Nos ombres Ont respiré ensemble Et dans ton âme je suis sans mesure Tu es, quand ta présence redevient l'océan Et que je soumets tes blessures J'aimerais t'entend
J'écris. Emmanuelle Soni-Dessaigne

J'écris. Emmanuelle Soni-Dessaigne

J'écris Pour les sentiments dans les gares Les chats sur les toits Les fleuves qui se croisent ( et forcément tes mains, ton épaule) J'écris pour les trésors cachés dans les greniers J'écris pour les chemins qu'on a peur d'emprunter J'écris pour les refrains qu'on fredonne en marchant J'écris pour l'arc-en-ciel de tous mes sentiments J'éc
Le berger des mots. Jacques Viallebesset

Le berger des mots. Jacques Viallebesset

Je crois à la religion de l'Amour Sans autel ni pierre de sacrifice Où offrir les coeurs à la cruauté D'eux qui n'ont d'humain que le nom Je ne suis qu'un berger de mots drus Qui disent l'amour le bonheur et la joie Un frère vivant de notre boule de glaise Où se mêlent bêtes arbres eaux et vents A la violence aveugle de la société J'oppos
On m'a jeté tant de pierres. Anna Akhmatova

On m'a jeté tant de pierres. Anna Akhmatova

Peinture de Claude Legrand On m'a jeté tant de pierres, Que plus aucune ne m'effraie Le piège s'est fait haute tour, Haute parmi les hautes tours. Je remercie ceux qui l'ont construite, Qu'ils cessent de s'inquiéter de s'attrister. De tous les côtés, je vois l'aube plus tôt. Et le dernier rayon du soleil triomphe ici. Souvent dans les fenêt
Avec l'aube 2. Emmanuelle Soni-Dessaigne

Avec l'aube 2. Emmanuelle Soni-Dessaigne

Que feras-tu quand le monde voudra éclore en toi? Tu es venu dans ma vie comme la colombe annonce un monde qui renaît. Comme l'errant trouve un foyer. Prenons la route dès demain. D'une joie retrouvée, d'un pas décidé, d'un espoir affirmé. Je sais. La ville gronde encore ce soir. Des enfants ont encore faim. Mais un chant a commencé parmi l
Le cheval blanc et noir. Lanza del Vasto

Le cheval blanc et noir. Lanza del Vasto

Les jours défunts et leur feuille de ciel Dans la forêt de l'éternel luisent encor. J'entends courir dans la forêt de l'éternel Le cheval blanc et noir des vivants et des morts .
Une étoile d'hiver . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Une étoile d'hiver . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Vivons Puisque nos rêves sont de sable Nos coeurs de cendre Nos bouches de feu Nos yeux d'étoiles Il y a encore Des cieux Dans les yeux des des enfants Mon coeur qui s'ouvre à ton prénom De feu Pour nourrir la bataille Nos mains Qui aiment à se rejoindre S'il n'y plus de forêts Il y a encore des arbres ( J'ai senti un brasier Dans nos coeurs
Presque un miracle . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Presque un miracle . Emmanuelle Soni-Dessaigne

Mon printemps est dans son bourgeon Mon hiver dort dans son flocon Ma terre espère dans son frisson- Ne suis-je qu'une feuille qui tremble au vent? Une âme qui marche en soupirant? Ne suis-je qu'un vaisseau qui souffre, Qui regarde le ciel: l'étoile est dans le gouffre. Demande au temps une autre époque Où nous vivrons l'un contre l'autre Dis-