Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Jacques Viallebesset

Ses blogs

L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset

L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset

VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
Jacques Viallebesset Jacques Viallebesset
Articles : 1266
Depuis : 01/11/2010
Categorie : Lifestyle

Articles à découvrir

Pour saluer Giono 7 . Que ma joie demeure .Jacques Viallebesset

Pour saluer Giono 7 . Que ma joie demeure .Jacques Viallebesset

S'il devait venir ce serait une nuit extraordinaire Les touffes d'étoiles brillaient avec des racines d'or Quand il me montra du doigt la constellation d'Orion Je reconnus le professeur d'espérance que j'attendais La jeunesse c'est la passion de l'inutile nous dit-il Et il ensemença de pervenches les champs et les coeurs Si nous savions vivre co
ENCORE UN JOUR .  Jacques Viallebesset

ENCORE UN JOUR . Jacques Viallebesset

Peinture de Claude LEGRAND Odeur d'humus et de bruns champignons Des effluves montent de la terre Chaudes comme la toison d'une femme Une brise coule fraîche dans les herbes Des gouttes de résine perlent des troncs Qui vont s'offrir à la faim des chevreuils Vivre vivre c'est se sentir vivre Avec des trilles d'oiseaux dans le corps Le coeur tend
Le sens d'une vie. Jacques Viallebesset

Le sens d'une vie. Jacques Viallebesset

La lune d'eau danse dans les arbres Mais j'ai un soleil de feu au ventre J'ai perdu mon autre moitié du ciel Mon corps est ici mon ceur est là-bas La vie est tragique mais pas sérieuse Les chevaux blancs et noirs de l'âme M'emportent tirant le char de ma vie Oui je veux frèrer encore avec ceux Qui partagent le pain blanc des rêves Et se mette
Conte de fée. Pablo Neruda

Conte de fée. Pablo Neruda

oeuvre de Tamnsin Abbott Chacun porte en lui un conte de fée que l'on ne sait lire tout seul. Il a besoin de quelqu'un qui ,avec merveille et enchantement dans les yeux , le lui lise et raconte ; Pablo Néruda
Le pavin . Christian Moncelet

Le pavin . Christian Moncelet

illustration Paul Trilloux J'en ai trop, j'en ai trop gros de nuit sur le coeur, comme un oiseau en deuil du printemps de nos yeux, une nuit comme on prend tous les mauvais chemins une nuit comme on pleure un dieu tombé trop tôt, ou un soleil parti sans laisser une adresse, une nuit qui remonte à la tête des mots, une nuit à couper au couteau
Entendez-vous. JacquesViallebesset

Entendez-vous. JacquesViallebesset

Bois gravé de François Angeli pour GASPARD DES MONTAGNES d'Henri Pourrat Dans l'odeur de résine des montagnes Entendez-vous comme moi j'entends L'appel de liberté feuillue de la forêt L'eau dévale de la roche avec vigueur Dans les feuilles d'herbe et dans le vent Je suis le compagnon de tout ce qui chante La folle danse des étoiles et de la
Forgerons du  désir . Jacques Viallebesset

Forgerons du désir . Jacques Viallebesset

Que les tisserands de rêves Inventent un autre futur Tout au long de la rivière Où nos espoirs se sont noyés Dans des flots de larmes de sang On est revenu de si loin D'où sont mortes nos illusions Qu'il faut bien tenter d'élargir Encore l'horizon humain Et les frontières de la vie Là se lèvent les forgerons Du désir et de la joie d'être
Critique "L'écorce des coeurs" . Jean-Pierre Simeon

Critique "L'écorce des coeurs" . Jean-Pierre Simeon

Il y a du feu dans ces poèmes, c'est désirant, sensuel, la vie prise à pleins bras et le chant a la pulsation du sang. Je crois que ce livre ne ment pas et te ressemble exactement. Dans l'écriture parfois l'afflux de mots engorge le vers et même si cette effusion est ta marque ( " Ce que les autres te reprochent, cultive-le, c'est toi" de Jean
Salut à Gaspard . Jacques Viallebesset

Salut à Gaspard . Jacques Viallebesset

Photo Albert Monier C'était ici " A la belle bergère" Une auberge à la table d'amis Où partager histoires et mots d'esprit Accompagnés d'un verre de vin amer Avec le Dragon, Valentin, Gaspard Ne craignait ni bandits ni orages Ils ne manquaient pas de beau courage De la peine chacun prenait sa part Dans ce pays vert où l'eau se gonfle Saute d
Chemins de soi. Jacques Viallebesset

Chemins de soi. Jacques Viallebesset

Tableau de Claude Legrand à Olivier.C Dans ces montagnes s'ouvrant sur l'infini Des chemins d'horizon attendent nos pas Qui se fraient dans les prairies de notre corps Guidés par le bruissement de la source Artère escarpée ou sentier buissonnier Tous les chemins convergent vers le ciel Sous l'écorce dure de la terre est tapi Le coeur d'un vol