En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Joelle Thienard

Joelle Thienard

Poète, écrivain et cinéaste

Ses blogs

Le blog de Joelle Thienard

Le blog de Joelle Thienard

Ecriture et cinéma
Joelle Thienard Joelle Thienard
Articles : 324
Depuis : 20/06/2011

Articles à découvrir

Les rebonds

Les rebonds de la vie font les sursauts de l'âme

Il y a des êtres qui vous font sourire, même quand ils ne sont pas là...

La jeune fille du métro

Elle n’était pas d’accord La jeune fille dans le métro A devoir tendre la main Assise près de sa mère Et entre deux, son frère A devoir quémander. Elle n’était pas d’accord La tristesse installée Au fond d’un regard vide Et soumis Quoi de pire ?

Heureuse de figurer parmis les auteurs de l'Agence...

Heureuse de figurer parmis les auteurs de l'Agence Signature, créée par Philippe Lornac et Nathalie Chambaz, https://t.co/Mexa2UvePV Joëlle Thienard (@Jothienard) October 03, 2016 Créée par Philippe Lornac et Nathalie Chambaz, SIGNATURE est une agence dédiée aux Auteurs. Qu'ils exercent dans les domaines du cinéma, de la télé, du roman, d

Il arrive...

Il arrive parfois Que l’on s’envole un temps Hors de notre présent Les souvenirs qui hantent ou l'avenir qui chante Le jour s’y perdrait Sans écho ni parfait Les hommes sont ainsi faits…

Les mots

Les mots parfois dansent sur un fil en attendant leur tour…

La femme violette

S’assoir par hasard à coté de quelqu’un, quelqu’une à dire vrai, qui sent la violette dans le métro un vendredi soir quand il est bondé, relève sans doute d’un moment privilégié. Aussi me prend l’envie de le déclarer tout de go à cette jeune femme. Je me tourne vers elle. Elle me regarde aussi. Bien sûr je ne dis rien. Mais der
Ils en ont trop parlé

Ils en ont trop parlé

Ils en ont trop parlé Brisant tous les éclats Que les étoiles offraient Pour un jour ou une heure, Insouciantes, souveraines De l’éternité Ils en ont trop parlé La magie envolée D’être trop emmêlée De paroles futiles Vapeur d’eau de ces larmes Qui ne sont pas versées Séchées Asséchées de trop fuir L’intense vérité. L'amour

Portrait acrylique et pastel de Joëlle Ahrens A Joëlle Ahrens Les centaines de visages que je croise je ne les connais pas Chacun avec l’avenir son passé son présent les rires innocents ou paris incessants Une voie unique sûrement à ne pas deviner ni chercher à comprendre L'unique est sans défense l’unique a tout son sens le temps leur