Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

mademoisellechristelle

mademoisellechristelle

Ses blogs

La bibliothèque de Mademoiselle Christelle

La bibliothèque de Mademoiselle Christelle

Un blog pour faire partager ma passion pour la littérature et plus si affinités
mademoisellechristelle mademoisellechristelle
Articles : 196
Depuis : 07/06/2012

Articles à découvrir

Les gratitudes de Delphine de Vigan

Les gratitudes de Delphine de Vigan

Ce que dit la quatrième de couv’ : Vous êtes-vous déjà demandé combien de fois dans votre vie vous aviez réellement dit merci ? Un vrai merci. L’expression de votre gratitude, de votre reconnaissance, de votre dette. A qui ? On croit toujours qu’on a le temps de dire les choses, et puis soudain c’est trop tard. Après Les loyautés, D
La vie devant soi de Romain Gary

La vie devant soi de Romain Gary

Ce que dit la quatrième de couv’ : Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que "ça ne pardonne pas" et parce qu'il n'est "pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur". Le petit garçon l'aidera à se ca
La chambre des merveilles de Julien Sandrel

La chambre des merveilles de Julien Sandrel

Ce que dit la quatrième de couv’ : Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet. Le pron
Une sirène à Paris de Mathias Malzieu

Une sirène à Paris de Mathias Malzieu

Ce que dit la quatrième de couv’ : « Surprisiers : ceux dont l’imagination est si puissante qu’elle peut changer le monde – du moins le leur, ce qui constitue un excellent début. » Il pleuvait en plein soleil sur Paris, ce 3 juin 2016. La tour Eiffel se laissait pousser des arcs-en-ciel, le vent coiffait leurs crinières de licorne. Les
Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne

Les fureurs invisibles du cœur de John Boyne

Ce que dit la quatrième de couv’ : Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ? Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois
Ciao bella de Serena Giuliano

Ciao bella de Serena Giuliano

Ce que dit la quatrième de couv’ : « J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager… – Vous avez beaucoup d’autres phobies ? – Vous avez combien d’années devant vous ? »Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler s
Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie

Avec toutes mes sympathies d'Olivia de Lamberterie

Ce que dit la quatrième de couv’ : « Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un sui
La salle de bal d'Anna Hope

La salle de bal d'Anna Hope

Ce que dit la quatrième de couv’ : Lors de l’hiver 1911, Ella Fay est internée à l’asile de Sharston, dans le Yorkshire, pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis l’enfance. Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires, unique moment où hommes et femmes sont réunis. El
Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

Ce que dit la quatrième de couv’ : Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour mer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus.
Mon Père de Grégoire Delacourt

Mon Père de Grégoire Delacourt

Ce que dit la quatrième de couv’ : « Ce monde ne sera guéri que lorsque les victimes seront nos Rois » Je me suis toujours demandé ce que je ferais si quelqu’un attentait à l’un de mes enfants. Quel père alors je serais. Quelle force, quelle faiblesse. Et tandis que je cherchais la réponse, une autre question a surgi : sommes-nous cap