Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
David de...

David de...

J'aime: -Ce petit chemin qui sent la noisette. -Donner d'une main et reprendre de l'autre. J'aime pas: -Les fautes d'orthographe et de grammaire. -Quand y a plus de beurre. -Les films d'amour.

Ses blogs

LES MOTS QUI PLAISENT. OU PAS. par David de...

Humour, blagues et bons mots satiriques sur la politique, la publicité, les discours, déclarations, mœurs et panurgeries. Rien n'est épargné et ne le mérite. Tout le monde le fait, non ? Alors, moi aussi. Voilà. Commencez en appuyant sur "aide".
David de... David de...
Articles : 407
Depuis : 28/11/2010
Categorie : Littérature, BD & Poésie

LA PERCEPTION DU MAL. Thriller.

Sujet: Armand Drake, psychiatre toxicomane aux médicaments qu'il prescrit, et schizophréne a rêvé avoir tué une de ses maîtresses. Pour lui, ce n'était qu'un rêve hallucinatoire dû à ses mélanges médicamenteux et l'alcool. Deux agents du FBI lui apprennent pourtant, qu'elle a disparu. "Il sent le souffle des vingt ans de taule" lui "faire frémir l'échine." Chaque nuit, il rêve d'être en train de commettre un meurtre. Au matin, çà n'a l'air que d'un cauchemar, comme la nuit précédente. Il décide de rechercher la vérité. Sur lui-même mais aussi sur elle.
David de... David de...
Articles : 11
Depuis : 09/08/2014
Categorie : Littérature, BD & Poésie

LES MOTS QUI PLAISENT. OU PAS. Ceux qui fâchent, aussi. par David de...

Humour, blagues et bons mots sur les absurdités et les appuyer. TOUT LE MONDE Y PASSE ! Pourquoi je me gênerais ? Tout le monde le fait, non ? Alors, moi aussi. Voilà. Accessoirement, un thriller "LA PERCEPTION DU MAL" ou "EVIL PERCEPTION" sur fond d'enquête policière. Avec plein de suspense et tout, et tout. Tout çà, quoi. Voilà. Appuyez sur "aide".
David de... David de...
Articles : 224
Depuis : 15/06/2014
Categorie : Humour

Articles à découvrir

LA PERCEPTION DU MAL. Chapt II.

Je me réveille en sursaut et celui-ci me prend dans un vertige de nausées (Voir LA PERCEPTION DU MAL. Chapt I). Je reste immobile quelques minutes, les yeux fermés en attendant la fin de la marée. La tempête dans mes tripes se dissipe tandis que ma cervelle bat comme un coeur essoufflé et cogne contre ma boîte crânienne. La sensation est à

LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. VI.

J'ouvre la porte avec fracas et presque hurle: (Chapitres précédents : LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. I. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. II. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. III. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. IV , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. V. - Sacha! - Ne m'appelle plus jamais ainsi. Je ne crains plus le goulag! Alexis est un homme pas très net

LA PERCEPTION DU MAL. Chapt V.

Je plonge mes doigts dans le crâne fraîchement ouvert. (Chapitres précédents : LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. I. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. II. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. III. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. IV. La cervelle est encore chaude, comme le ventre ouvert d'un phoque, que les Esquimaux, à la fin de la chasse, éventrent et dévo

"Mieux vaut être mal accompagné que seul comme un con": en attendant mieux. quoi.

Traité comme une vieille bagnole: "Je garde cette guimbarde en attendant, je peux pas rester sans bagnole !" Quelle tristesse. Ils se font chié ensemble, se dégueulent dessus dans le dos et quand on leur dit: quitte-le ! Elles répondent: je supporte pas d'êt'seule ! Version mâle: je tire quoi en attendant ? - Qui tu veux, mec ! Comme c'est pa

Creusée dans une butte de terre et de gazon lui garantit une température constante comme dans une cave et l'absence de fondation: pas de risque de glissement de terrain en cas de crue du fleuve voisin, ni d'inondations car la terre boit, comme le bois: choisissez quand même un endroit qui ne soit pas bétonné, goudronné, asphalté comme le Var

LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. IX.

Alexis est rentré à son Motel: il a envie d'une bonne nuit de récupération et autre chose qu'un sofa trop court et trop fragile pour sa masse imposante. (Chapitres précédents : LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. I. , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. II , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. III , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. IV , LA PERCEPTION DU MAL. Chapt. V

Evo Morales, le pionnier de la vraie démocratie.

D'énormes responsabilités reposent sur ses épaules: il ne doit trahir ni son élection, ni sa famille politique. Il doit prouver que la démocratie n'est pas une chimère et respecter ce qu'il a promis. Le Président le plus responsable du XIXe siècle. El viva immortal Evo Morales !
"Les républicains" unis dans la défaite. Lesquels?Ils ne sont pas tous républicains?

"Les républicains" unis dans la défaite. Lesquels?Ils ne sont pas tous républicains?

Des supporters au sphincters éprouvés, ou parfaitement lubrifiés, qui en veulent encore. Sarkozy, le bluffeur de 2007, dont les jeunes de 18 ans, à peine munis de leur carte d'électeur, ont cru en ses discours à la "je bouffe à tous les râteliers", en auront maintenant 28 en 2017. Espérons qu'ils ont tous un job... Après avoir ruiné le p