En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

KERFON LE CELTE

KERFON LE CELTE

Un vers ça va...! Deux vers, bonjour les dégâts...! KERFON LE CELTE un homme à fables

Ses blogs

KERFON LE CELTE...

KERFON LE CELTE...

Un homme à fables qui a plus d'un tour de conteur....
KERFON LE CELTE KERFON LE CELTE
Articles : 1368
Depuis : 01/10/2008

Articles à découvrir

Tribulations d'un débirentier...

Tribulations d'un débirentier...

Rente habilitée… Contre un sonnant bouquet, une rente indexée, J’entre dans le concret d’une vente en viager… « Paraphez puis signez ! » m’invite, empli de tact, Le clerc assermenté qui, d’emblée, passe à l’acte… La course est engagée, elle pourrait durer Si mon crédirentier, par bonheur (*) malheur (*) , vit âgé… (*) =
Ultimes volontés...!

Ultimes volontés...!

Ultimes volontés... ! (Selon l’interprétation que chacun voudra en faire, cette histoire est, ou n’est pas, une fiction...) Le pape va mourir, rien en lui n'est pas pâle, Son état est au pire, la Camarde s'installe, Il prie d’aller chercher, dans l’urgence de l’heure, Son unique banquier et son seul assureur. Les convoqués arrivent e
Si Dieu le " voeux "...!

Si Dieu le " voeux "...!

Je marche sur des vœux… Certains m’envoient leurs vœux sur des cartes en fête, D’autres, câblés joyeux, boostent mon internet, Ces écrivains profonds, pris de félicité, M’offrent, doux et mignons, des promesses sucrées… Ils oublient, c’est un fait, que ces souhaits de bien être N’ont pas toujours l’effet de mettre un terme
SOIXANTE CINQ HIVERS....

SOIXANTE CINQ HIVERS....

1951/20??...! Soixante-cinq hivers ! Ça commence à compter Mais, bouffé par les vers,... j 'évite d'y penser ; Nous en reparlerons d ans quelques décennies Lorsque les ans auront r aison de mes écrits. .. Soixante-cinq hivers ! Je me fais à l'idée Et cherche à rester vert, s ans raideurs déplacées ; Nous en reparlerons d ans quelques dé
Rien ne va plus, les oeufs sont frais...!

Rien ne va plus, les oeufs sont frais...!

Rien ne va plus, les oeufs sont frais… La rumeur n’est point tendre au sein du poulailler, Un fort relent d’esclandre anime la veillée, L’une des poules chante à la gloire d’un œuf Lors, ses sœurs sous-entendent un binz gros comme un bœuf… La poulette aux os verts, bien que nommée « Bio », Pour un souci d’ovaires est promise a
Le conte du vieux cheval de bois...

Le conte du vieux cheval de bois...

Le conte du vieux cheval de bois... Un vieux cheval de bois, dans un sombre grenier,Se morfondait du froid d’une amitié passée ;Il avait été mis au repos dans un coin,Mais il n’avait rien dit tant il était chagrin. Il y avait longtemps qu’il était oublié,Des hivers, des printemps, à ne plus les compter ;Il voyait, sans passion, les lu
Nul ne fait l'homme honnête sans casser quelques voeux...!

Nul ne fait l'homme honnête sans casser quelques voeux...!

Nul ne fait l’homme honnête sans casser quelques vœux… (1er janvier) En ce premier janvier, j’ai l’intention formelle, De cesser de fumer et stopper l’hydromel, Je vais me mettre au sport et faire un vrai régime, Je vais faire un effort : devenir magnanime… Je ne vais plus hurler quand, devant ma voiture, Un conducteur âgé nuit à
La livraison ! Le Père Noël la Redoute...

La livraison ! Le Père Noël la Redoute...

24 heures, chrono… « Remplir tant de souliers à partir de mon ciel Est un très dur métier me dit le père Noël ; Heureusement encor qu’il y a, pour ce faire, Le concours, sans temps morts, du décalage horaire ». La règle m’est dictée par la rose des vents, Je m’en vais, en premier, vers le Soleil-Levant ; Un travail routinier, sous
Ce que je vous ''voeux"...!

Ce que je vous ''voeux"...!

Ce que je vous " vœux "… ! Pour la nouvelle année, respectueux des usages, Je viens vous présenter des vœux simples et sages. Aussi, honnête et franc, j’invite sans tarder Les lecteurs exigeants à s’en remettre aux fées : 1) - Ceux qui veulent le beurre et l’argent qu’il génère,2) - Ceux qui, l’idée ailleurs, convoitent la cr
Les oies sacrées du capital...!

Les oies sacrées du capital...!

18/12/2012 La mort de l’oie est toujours précédée d’un signe… Je vous l'avoue au sortir de mon duvet : cette histoire me gave grave... Voici le Périgord, pays du jeu de l’oie. Jean-René, le mentor, a enfin fait son choix, Sachez qu’hier encor, il tâtait l'oie des doigts Et, qu’au tirage au sort, seul le poids fait la loi… En dir