En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

jérôme Bonnemaison

Ses blogs

Le blog de mesmilleetunenuitsalire.over-blog.com

Le blog de mesmilleetunenuitsalire.over-blog.com

le blog d'un lecteur toulousain assidu
jérôme Bonnemaison jérôme Bonnemaison
Articles : 446
Depuis : 25/11/2010

Articles à découvrir

Réflexions critiques sur l'écriture "all inclusive"

Réflexions critiques sur l'écriture "all inclusive"

Une partie du mouvement féministe, qui a toujours questionné la dimension patriarcale incrustée dans la langue française, avec de solides arguments, défend avec vigueur la perspective d'une écriture dite inclusive, ou épicène (concept féministe plus précis). Les féministes ne sont pas les seules (et les seuls) à défendre cette idée l
Ancrés nous sommes libres et possiblement fraternels - "L'enracinement, prélude à une déclaration des devoirs envers l'être humain", Simone Weil

Ancrés nous sommes libres et possiblement fraternels - "L'enracinement, prélude à une déclaration des devoirs envers l'être humain", Simone Weil

"L'enracinement" ,écrit dans l'exil londonien et combattant,,à la fin de la vie de Simone Weil , est un remède au prurit identitaire borné et vindicatif qui nous empuantit. L'incroyant que je suis n'a aucun mal à admirer la puissance de pensée de cette mystique chrétienne (et nettement platonicienne, quand elle ne cesse de dire que le bien s
Point Godwin du marché éditorial - "La disparition de Josef Mengele"- Olivier Guez

Point Godwin du marché éditorial - "La disparition de Josef Mengele"- Olivier Guez

Il ne sert à rien de critiquer négativement les livres qu'on lit. Il y a tellement de bons livres à défendre. Je passe, la plupart du temps. Mais voila, parfois, la critique négative apporte, en contraste, certaines réflexions utiles. Et puis, certains livres bénéficient, comme celui dont on va parler ici, d'amples louanges. Donc un contrep
La littérature protège l'insoluble - " Le point aveugle" - Javier Cercas

La littérature protège l'insoluble - " Le point aveugle" - Javier Cercas

C'est en farfouillant dans le rayon "hispanique" d'un libraire que je suis tombé sur un essai littéraire écrit par un de mes écrivains contemporains préférés, où il théorise le type de roman qu'il affectionne (ce type de bonne surprise est un des meilleurs arguments pour la défense de la librairie. La surprise vous y attend). Dans "Le poi
Des vrais secrets des sorciers - "Les mots, la mort, les sorts", Jeanne Favret Saada

Des vrais secrets des sorciers - "Les mots, la mort, les sorts", Jeanne Favret Saada

Est-ce que parler c'est agir ? Du coup est-ce que parler peut être criminel ? Est-ce que parler peut être salvateur ? Oui, oui, oui, très nettement, si l'on en croit Jeanne Favret-Saada, dans son livre devenu classique de l'ethnologie, et pourtant si intempestif du point de vue des sciences sociales : " Les mots, la mort, les sorts " (première
... Puis mourir - "La mort à Venise", Thomas Mann

... Puis mourir - "La mort à Venise", Thomas Mann

En refermant la longue nouvelle de Thomas Mann, "La mort à Venise" , il m'est revenu le souvenir de la scène jouée par Jean Pierre Melville, dans ".A bout de souffle" de Godard. Il joue un écrivain qui répond à un interview et avoue son plus grand fantasme : devenir immortel, puis mourir. C'est ce qui arrive à l'écrivain que Thomas Mann met