Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Hoursentut

Hoursentut

géologue et géophysicien à la retraite. Naturaliste et voyageur, toujours à la découverte des paysages et des gens.

Ses blogs

Histoires naturelles

Histoires naturelles

Récits et nouvelles correspondant à des souvenirs de jeunesse et à des missions géologiques et géophysiques en Afrique et iles lointaines.
Hoursentut Hoursentut
Articles : 24
Depuis : 08/11/2011

Articles à découvrir

Publication

Un recueil de 11 nouvelles concernant des missions de prospection géologique en Afrique de l'Ouest, en Libye, en Arabie Saoudite,en Australie, à Haïti, a été publié chez EDILIVRE, Ces textes représentent des moments de vie, vrais, inattendus, souvent drôles où s'expriment à la fois la curiosité du naturaliste et le plaisir de la découve

Migration & le Becxit - Le blaireau et le renard

MIGRATION & Le BECXIT Parmi la gent ailée, retour de migration, Ramiers, vanneaux, mauvis, martinets et bruants Se plaignirent en chœur, de la raréfaction De grains, insectes et baies, autrefois abondants. Coupables désignés : un excès de chaleur Asséchant rus, marais, et un sol induré Prison pour les mollusques et animaux fouisseurs. Chacu
L'argent de l'eau

L'argent de l'eau

« Stop ! I don’t have any more money left1 ! » Hurla l’éleveur de moutons à l’oreille du foreur, tâchant de couvrir le bruit du compresseur. Arrêtant la rotation du train de tiges, le foreur appela le sourcier, à l’origine de la sélection des emplacements de forage et, après une brève discussion, répondit, confiant : « d’aprè
Bourgeon de liberté

Bourgeon de liberté

Le ciel s'obscurcit, l'orage menace mais bizarrement, Mathilde est sereine. Appliquée, le sourire aux lèvres, elle frotte avec un torchon de cuisine rose la lame tranchante d'une feuille de boucher. Face à la fenêtre de sa cuisine, le regard par-dessus les toits éclairés par le jour levant, lui revient l’histoire de Pacotte, un boucher dijo

Le Nouvel Homo

LE NOUVEL HOMO Quand pour l’Homo Sapiens, le désir fut venu D’exploiter son savoir, de montrer son génie, Il créa, inventa, bâtit sans retenue Des usines par-là, des cathédrales ici. Domestiquant moutons, bovins et dromadaires Il plante graminées, légumes et futaies, Apprend à se mouvoir, en mer et dans les airs, Gaz, pétrole, charbon
Bayonne, dix-sept heures

Bayonne, dix-sept heures

Entrepreneur de travaux publics dans les Pyrénées, Marcel Castells se passionnait pour autre chose que le béton. La cinquantaine et de forte corpulence, il ne vivait que pour le cheval et les courses de taureau. Habitant une villa bagnéraise, au fond d’une allée bordée de matériel de chantier, il s’était fait aménager une carrière pou

Le Père Lebec

A Jeanne d’Arc, pendant les années de collège et de lycée des années 1950, les professeurs étaient en majorité des bretons. Il est vrai que la Bretagne de l’époque, trop lointaine et trop râleuse au goût de Paris et donc peu gâtée du point de vue développement économique, – l’accès à l’électricité ne sera généralisée q
Forages et statistiques

Forages et statistiques

Dans les années 1980, nombre de projets d’Hydraulique villageoise en Afrique de l’Ouest étaient financés par des bailleurs internationaux : le PNUD, la Banque Mondiale, la BID, la BAD et les Fonds de la Coopération. Ils répondaient à un besoin vital : fournir de l’eau potable aux populations car le manque d’eau chronique lié à une s
Un nez se souvient

Un nez se souvient

Un nez se souvient Entre le laboratoire de Géologie avec son vieil escalier de bois flairant l’encaustique, allées Jules Guesde, et le restaurant universitaire du Clos Normand, rue des Lois, diffusant une odeur de bavette persillée, saisie au point de se retourner en rendant sa graisse, l’heure de marche quotidienne sur les trottoirs de Toul

Les mots

Lorsqu’on a six ou sept ans, on ne comprend pas tout ce que disent les adultes car parfois les mots et leur contexte nous échappent mais chacun leur attribue néanmoins un sens à partir du vocabulaire connu ou mal maîtrisé. Ainsi, à l’école primaire, le jamais 2 sans 3 exprimé par un adversaire chanceux au jeu de billes était ressenti c