Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
lireledebut

lireledebut

Éditions Territoires Témoins, Collections Borderline, Dépendances, Locutio, Gourmande les nouveaux talents d'aujourd'hui
Tags associés : arts culinaires, litterature, rature

Ses blogs

Le blog de lireledebut

Les intros des romans de ETT / Éditions Territoires Témoins
lireledebut lireledebut
Articles : 82
Depuis : 12/02/2012
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

L'été du serpent

L'été du serpent

L'été du serpent / mémoires de plage Richard Sourgnes ETT / Collection dépendances 1 La chasse au trésor Tout est parti d’une photographie. le coup classique : une vieille photo qu’on retrouve au fond d’un carton en vidant son grenier. Une image sépia de gamins en rang d’oignons sur une plage. Un simple coup d’œil à ces petits vis
Le gars de la combe

Le gars de la combe

Le gars de la combe Alixe Sylvestre ETT / collection Dépendances Ma combe Lol, c’est moi. Je suis arrivé dans ma combe en automne, il y a trois ans et j’y suis resté un peu moins d’une année. Une combe c’est un plateau niché en haut d’un paysage et dominé par des versants escarpés, les crêts. Entre combe et tombe, il n’y a qu’
Le sourire de la boulangère

Le sourire de la boulangère

Le sourire de la boulangère Elsa Dauphin ETT collection Dépendances 3 juillet 2011 Maître Fournel, Suite à notre rencontre, il me semble opportun de revenir sur certains détails de mon affaire. Les grandes lignes que je vous en ai tracé ne peuvent effectivement suffire à rendre compte de la situation critique dans laquelle je me trouve.
C'était à chaque fois un petit vertige

C'était à chaque fois un petit vertige

C'était à chaque fois un petit vertige suivi de La Czardas de Monti par Daniel Konieczka Deux récits teintés d'humour et de nostalgie sur le fil de l'Histoire et de ses bouleversements 1964, septembre - Ich möchte, dass du mir eine kurze Nylonhose schickst... Je voudrais que tu m’envoies une culotte en nylon. Jusque-là ça l’amusait plut
Chute d'un séducteur

Chute d'un séducteur

" Chute d'un séducteur " de Rachel Valentin (réédition de "Délices d'amour amers"). INDEX DES PERSONNAGES René-Igor Klupek, cadre commercial chez Floribo Blandine Klupek, épouse de René-Igor Véra Klupek, fille de René-Igor et Blandine Lubim Klupek, père de René-Igor Josée Klupek, épouse de Lubim et mère de René-Igor Natoulia, grand-m
La Ronce

La Ronce

La Ronce > MJ Gonand Stuck, Collection Dépendances Quand j’ai aperçu depuis ma ferme, la fumée puis les flammes dévorer la vieille cabane de Monsieur Zorn, j’ai bondi sur mon téléphone pour appeler les pompiers. Les secours n’ont pas tardé. Mais une construction en bois, ça flambe vite. on a évité de justesse que le feu se propage a
ceux que nous sommes

ceux que nous sommes

" ceux que nous sommes " de Dorothée Xainte Collection Dépendances Prologue Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s’élèvent à environ 18 600 000 morts dont 9 700 000 militaires et 8 900 000 civils. Pour la France, ce sont 1 400 000 morts dont plus d’un tiers avaient entre dix-neuf et vingt-deux ans. C’est encore 3 514 0
Fugue à deux voix

Fugue à deux voix

Fugue à deux voix Alixe Sylvestre ETT / Collection Dépendance. 167 pages Cet été-là Eté, c’est aussi le participe passé du verbe être. C’est dire si cette saison-là est périssable... Venons-en aux faits, sans plus tarder, sinon, dans quelques instants, j’aurai encore vieilli, moi, Jeanne, et c’est pas bon, pas bon du tout,
La fille oubliée

La fille oubliée

La fille oubliée MJ Gonand Stuck ETT Collection Dépendance 234 pages Marseille, le fils, Rapha Panique générale ! Jaune et sale, une pluie torrentielle envahit le Vieux Port. La Canebière laisse filer le flot impétueux. Bientôt, les bateaux pourront voguer jusque dans les cafés bon- dés où les gens affolés se réfugient. on ne
Éclats d'Éros sous Covid-19

Éclats d'Éros sous Covid-19

Éclats d'Éros sous Covid-19 Christian Cogné Collection Borderline 1 Christophe Picard a eu à peine le temps de prendre son petit-déjeuner, émergeant d’une nuit agitée lorsque, sous les coups de six heures-trente, il entend qu’on cogne violemment à sa porte d’entrée. « Police ! », gronde une voix insistante. Quoi ? la Police ? Par l