En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Francis Richard

Francis Richard

De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), je travaille dans les ressources humaines et m'intéresse aux arts et lettres.

Ses blogs

Le blog de Francis Richard

Le blog de Francis Richard

Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
Francis Richard Francis Richard
Articles : 1995
Depuis : 24/05/2008

Articles à découvrir

Les loyautés, de Delphine de Vigan

Les loyautés, de Delphine de Vigan

Je sais que les enfants protègent leurs parents et quel pacte de silence les conduit parfois jusqu'à la mort , se dit Hélène, qui, quand elle se dit ça, ne peut imaginer si bien dire... Dans Les loyautés , Delphine de Vigan se place du point de vue d'Hélène, justement, de Théo, de Cécile, de Mathis, par ordre d'apparition. Hélène et Cé
La fin des haricots, de Cornélia de Preux

La fin des haricots, de Cornélia de Preux

Le lecteur vient aux nouvelles: il y en a trente-cinq dans La fin des haricots . De quoi satisfaire ses goûts, multiples et variés, sensuels autant que spirituels. Car ces nouvelles sont de toutes sortes et de toutes couleurs: il y a Les aigres-douces, Les amoureuses, Les crépusculaires, Les existentielles, Les gourmandes et Les végétales . Le
Vers la beauté, de David Foenkinos

Vers la beauté, de David Foenkinos

Face à un tableau, nous ne sommes pas jugés, l'échange est pur, l'oeuvre semble comprendre notre douleur et nous console par le silence, elle demeure dans une éternité fixe et rassurante, son seul but est de vous combler par les ondes du beau. Antoine Duris est professeur d'histoire de l'art à l'école des Beaux-Arts de Lyon. Un jour, subitem
Quand vos nuits se morcellent - Lettre à Ferdinand Hodler, de Daniel de Roulet

Quand vos nuits se morcellent - Lettre à Ferdinand Hodler, de Daniel de Roulet

Un être humain n'est jamais tout d'un bloc. Il évolue, l'âge aidant, ou n'aidant pas. Et, quand il se penche sur son passé, il prend conscience des autres lui-même qu'il a été et, dans le même temps, de ce qui est le fin-fond de son être, de ce qui perdure en lui, quoi qu'il fasse. Avec les artistes, ce constat est d'autant plus flagrant (
Passage de la Déroute, de Monique Rebetez

Passage de la Déroute, de Monique Rebetez

Le nom du lieu leur avait plu et, lorsqu'on leur demandait où ils iraient cet été, ils s'amusaient à répondre qu'ils passeraient une semaine aux Pieux. Les Pieux existent. C'est un village du Cotentin, au sud de Flamanville, où se trouve la centrale nucléaire du même nom, située elle-même à 20km au sud de l'usine de retraitement des déc
Banana spleen, de Joseph Incardona

Banana spleen, de Joseph Incardona

On m'a posé la question du titre: pourquoi Banana Spleen? Il fait moins allusion à un dessert qu'à une fameuse pochette de disque du Velvet Underground, créée par Wahrol en 67. C'est le point de départ: un spleen mâtiné de culture pop... L'album auquel Joseph Incardona fait allusion en quatrième de couverture est celui où Nico chante troi
Invité de Questions Directes sur France 2

Invité de Questions Directes sur France 2

Mercredi dernier, 18 avril 2018, à 22h30, j'étais invité à l'émission Questions directes , animée par Julian Bugier. Je dois cette invitation à un article publié sur ce blog le 11 octobre 2014: Confession d'un riche appauvri. Cet article était ma contribution à un concours organisé par l'Institut Molinari à l'occasion de la 4e édition
200 mètres nage libre, de Pauline Desnuelles

200 mètres nage libre, de Pauline Desnuelles

Il y a trois mois qu'elle est arrivée au Cap-Vert. De vert, il n'y en a pas sur ces terres arides. Elle regarde le ciel. Du bleu, rien que du bleu. Ç a devient normal. On s'habitue. Elle s'appelle Esther. Elle est polonaise. Elle aurait pu devenir vendeuse dans un magasin de luxe, à Cracovie. Signe distinctif: Il lui manque une incisive, son cha
Love stories, de Vincent Kappeler

Love stories, de Vincent Kappeler

"Salut chérie, c'est moi! - Très bien, je vais me coucher." Armand Schneider se sentit soudain incompris. Il venait de rentrer d'un long voyage et s'attendait à un accueil plus chaleureux. Il rangea quelques affaires dans un sac de sport, regarda une dernière fois sa femme, Mathilde, dormir dans leur lit et mit le feu aux rideaux du salon. C'es
David Bosc, invité de Tulalu!?, au cinéma Bellevaux, à Lausanne

David Bosc, invité de Tulalu!?, au cinéma Bellevaux, à Lausanne

David Bosc et Pierre Fankhauser Hier soir, l'association littéraire Tulalu!? recevait David Bosc, au Bellevaux, à Lausanne. Il était mis sur le gril indolore de Pierre Fankhauser, son animateur charismatique. L'invité d'hier soir est un invité qui cumule, puisqu'il est à la fois écrivain et éditeur: depuis quinze vingt ans, il travaille aux