Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Francis Richard

Francis Richard

De formation scientifique (EPFL), économique et financière (Paris IX Dauphine), j'ai travaillé dans l'industrie, le conseil aux entreprises et les ressources humaines, et m'intéresse aux arts et lettres.

Ses blogs

Le blog de Francis Richard

Le blog de Francis Richard

Ce blog se veut catholique, national et libéral. Catholique, il ne s'attaque pas aux autres religions, mais défend la mienne. National, il défend les singularités bienfaisantes de mon pays d'origine, la France, et celles de mon pays d'adoption, la Suisse, et celles des autres pays. Libéral, il souligne qu'il n'est pas possible d'être un homme (ou une femme) digne de ce nom en dehors de l'exercice de libertés.
Francis Richard Francis Richard
Articles : 2549
Depuis : 24/05/2008

Articles à découvrir

Château Charbon, de Yasha Breen

Château Charbon, de Yasha Breen

J'ai commencé à accompagner les gens parce que le rythme de leurs pas m'intéressait. Ils allaient comme ça, chemin faisant, ils avaient tous des démarches particulières, et faisaient des tas de trucs. Je les accompagnais, je les écoutais, je les regardais. Et je rentrais, rempli de leurs pas, de leurs histoires, de leurs vies et j'écoutais
Les entreprises licencieront: quelle surprise !

Les entreprises licencieront: quelle surprise !

La santé n'a pas de prix. Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance, pour prendre en charge les malades, pour sauver des vies. Quoi qu'il en coûte. C'est ce que déclare le Président de la République, Emmanuel Macron, dans un discours solennel le 12 mars 2020. Ce Quoi qu'il en coûte restera dans
Une fille hors pères, de Sarah Baud

Une fille hors pères, de Sarah Baud

Lémania existait depuis six mois seulement. Le jeune État coincé entre la France, la Confédération helvétique et les eaux noires du Léman continuait à accueillir quotidiennement des dizaines de sociétés financières. Max Galula n'est pas un mauvais homme. Sans être cupide, il ne résiste pas à la tentation de l'argent facile et met ses
Exutoires, de François Hainard

Exutoires, de François Hainard

La Ferme des Écarts est ainsi nommée pour des raisons évidentes: le domaine se trouve à environ huit kilomètres du village: on y peut faire ce qu'on veut sans se soucier de ce que pensent les autres, mais c'est compliqué quand il s'agit de livrer du lait ou acheter du pain . Les terres, une soixantaine d'hectares, sont de qualité. Leur rende
Les ravines de sang, d'Olivia Gerig

Les ravines de sang, d'Olivia Gerig

Les ravines d'habitude asséchées se trouvaient inondées de flots rougeoyants qui battaient les pierres et les pentes, se déversant dans l'océan rougissant lui aussi. Ces ondes sanguinolentes balayaient tout sur leur passage emportant végétation, humains et animaux. Cet extrait d'un cauchemar que fait l'un des personnages à la fin des Ravine
Les roses sauvages, de Marie Javet

Les roses sauvages, de Marie Javet

Depuis ce jour, les roses sauvages se défendirent des prédateurs à l'aide d'épines très pointues et qui piquent très fort. C'est une légende amérindienne qui le dit. Auparavant les roses sauvages étaient sans défense contre les prédateurs et menaçaient de disparaître. Nanabozo, dieu des eaux et créateur de la Terre , y mit fin un jour
Rêver d'Alma, de Marc Agron

Rêver d'Alma, de Marc Agron

Quand la rumeur se répandit que le locataire du troisième étage du 36 rue des Tilleuls avait installé une voiture décapotable dans son salon, les réactions furent vives et contrastées. Maximilien dans une première vie a été critique d'art. Il était du genre mordant, mais ce métier de journaliste ne lui permettait que de vivoter. À l'é
Journal de l'oubli, de Silvia Härri

Journal de l'oubli, de Silvia Härri

Gaëlle avait gagné la cuisine, s'était préparé un café, avait fouillé dans le tiroir à chocolats en quête d'une plaque. Elle avait aperçu la couverture bariolée de son miel amandes favori encastrée dans un carnet bleu marine, épais et gondolé, comme s'il avait trop pris l'humidité. Gaëlle est la petite-fille de l'écrivain Ludmilla
Manifeste incertain 9, de Frédéric Pajak

Manifeste incertain 9, de Frédéric Pajak

J'ai évoqué des écrivains, des peintres et des penseurs. Leurs destins furent en quelque sorte incertains, et d'abord parce que la société les a ignorés longtemps, les a même répudiés, avant de les célébrer post mortem. Cette fois, Frédéric Pajak, dans cet ultime volume (c'est la Fin du Manifeste ), évoque Fernando Pessoa (1888-1935).
Déflagration, de Serge Bimpage

Déflagration, de Serge Bimpage

Au Petit-Pays, on pouvait être atteint de disgrâce et se relever aussitôt. Quelle que soit sa condition sociale. Chez nous il n'y avait pas besoin de faire grève, les institutions étaient bien huilées, la démocratie était solidement arrimée. Voilà ce que dira en substance Julius Corderey dans sa conférence à la Fondation Bodmer sur le P