Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Philippe Mangion

Philippe Mangion

Ses blogs

Chaînes de caractère

Chaînes de caractère

Romans, nouvelles, poésie, articles. Le blog de Philippe Mangion.
Philippe Mangion Philippe Mangion
Articles : 84
Depuis : 11/01/2014

Articles à découvrir

Louise Michel : la rue de Hautefeuille et l'éducation populaire

Louise Michel : la rue de Hautefeuille et l'éducation populaire

On lit dans les mémoires de Louise : « Celles qui, sous l’Empire, jeunes institutrices ou se préparant à le devenir, étaient avides de ce savoir dont les femmes n’ont que ce qu’elles ravissent de côté et d’autre, venaient rue Hautefeuille s’assoiffer encore de science et de liberté. [...] La science et la liberté ! Comme c’éta
Louise Michel : on the road

Louise Michel : on the road

Dès sa jeunesse, lorsqu’elle se rendait à Paris depuis sa Haute-Marne natale, jusqu’à la fin de sa vie où elle sillonnait la France pour des conférences anarchistes, Louise a vécu au moins une révolution, celle des moyens de transport au XIXe. En 1851, elle se rend à Lagny-sur-Marne chez sa tante Catherine, puis s’installe pour quelqu
Louise Michel : la famille, épisode 2. La branche maternelle

Louise Michel : la famille, épisode 2. La branche maternelle

À ses 20 ans, Louise est sommée de porter le nom de sa mère, Michel, après la disparition de sa proche famille paternelle (1). Les Demahis, père, grand-père, grand-mère, tante, meurent tous en quelques années. De cette branche, bourgeoise, il lui restera un demi-frère, une demi-sœur et un cousin Jules, qu’elle fréquentera de loin en lo
Louise Michel à Lagny-sur-Marne

Louise Michel à Lagny-sur-Marne

Dans ses mémoires, Louise se souvient : « C’est à ces vacances de 1851 que nous allâmes, ma mère et moi, passer quelques mois chez mes parents des environs de Lagny. Là, mon oncle, qui n’aimait guère à me voir écrire et s’imaginait toujours que je laisserais les examens d’institutrice pour la poésie, me plaça, pour être plus tra
Louise Michel : premier séjour à Paris (1853-54)

Louise Michel : premier séjour à Paris (1853-54)

Batignolles Après l’obtention de son brevet d’institutrice en 1852, le rêve de Louise Michel est de monter à Paris avec son amie du pensionnat de Chaumont, Julie Longchamp. Mais cela ne se fera qu’en 1856, pour des raisons qu’on imagine familiales et financières du côté de Julie. Il est aussi possible que son amie n’obtînt son brev
Louise Michel : la famille, épisode 1

Louise Michel : la famille, épisode 1

La généalogie a cet avantage sur l’archéologie et la paléontologie qu’en creusant, on finit obligatoirement par tomber sur quelques découvertes, souvent anecdotiques, parfois intéressantes pour l’histoire. Une étude génomique de 2013 (1) a montré que, pour deux européens pris au hasard, on trouve obligatoirement des ancêtres commun
Louise Michel et l’affaire Dreyfus

Louise Michel et l’affaire Dreyfus

J’entends et je lis régulièrement : Louise Michel n’a pas pris position dans l’affaire Dreyfus. Alors je suis allé fouiller dans les documents pour repérer dans ses écrits ou ses actions ce qui est en rapport avec l’affaire Dreyfus ou l’antisémitisme... et en effet ils sont rares. Je livre ici une sélection significative de ce que
Louise Michel : avis de recherche

Louise Michel : avis de recherche

L’un.e de vous connaît-il.elle un dénommé Léon MICHEL, délégué du Comité central républicain des vingt arrondissements ? Je ne l'ai pas retrouvé sur Maitron.fr, ni ailleurs sur Internet. D'après l'étude de Jean Dautry et Lucien Scheler parue aux Editions Sociales en 1960 (j’ai joint la couverture), ce nom apparaît sous différentes
Louise Michel : un poème inédit

Louise Michel : un poème inédit

Aujourd’hui principalement consacrée à l’art contemporain, l’abbaye d’Auberive (1) était, au temps de la Commune, un centre pénitentiaire pour femmes. Louise Michel y fut détenue quelques mois avant sa déportation en Nouvelle Calédonie. La mémoire de son passage y est entretenue et l’on peut visiter certains vestiges de cette épo
Louise Michel : la biographie à laquelle nous avons échappé

Louise Michel : la biographie à laquelle nous avons échappé

Peu après la mort de Louise Michel, Maurice Barrès, nationaliste, antidreyfusard et antisémite, avait l'intention d'en écrire la biographie. Il visita pour cela les lieux de sa jeunesse en Haute-Marne, guidé par un poète du pays, Alcide Marot. Barrès, académicien et écrivain talentueux, voyait un peu de Jeanne d'Arc en Louise Michel. La gu