Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

cio académie rouen

Ses blogs

Non à la fermeture des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) dans l'Académie de Rouen

Non à la fermeture des Centres d'Information et d'Orientation (CIO) dans l'Académie de Rouen

Le Rectorat de Rouen décide de fermer de nombreux CIO dans l'Académie en 2014-2015. Quelles conséquences pour les usagers, élèves, parents, étudiants, adultes ?...
cio académie rouen cio académie rouen
Articles : 557
Depuis : 18/12/2013

Articles à découvrir

SAUVONS NOS CIO

Le présent blog relate la lutte pour maintenir les CIO de l'académie de Rouen en 2014-2015. Pour avoir les informations concernant la lutte des personnels contre la fermeture de tous les CIO en 2018, merci de vous rendre sur la page Facebook suivante : https://www.facebook.com/SauvonsLesCIO/
SAUVONS NOS CIO

SAUVONS NOS CIO

Le présent blog relate la lutte pour maintenir les CIO de l'académie de Rouen en 2014-2015. Pour avoir les informations concernant la lutte des personnels contre la fermeture de tous les CIO en 2018, merci de vous rendre sur la page Facebook suivante : https://www.facebook.com/SauvonsLesCIO/
Le combat continue

Le combat continue

Après ces formidables Journées nationales d'études de l'ACOP-F dans l'Académie, au Havre, où notre Collectif a pu réfléchir avec des collègues venus de toute la France aux moyens de préserver nos métiers et nos services des menaces qui pèsent sur eux, retour aux affaires courantes en ce début de semaine. La situation des services sur Le
En direct des JNE

En direct des JNE

Et voilà, pour conclure ces JNE, les dernières sous la présidence de notre très aimé Dominique HOCQUARD, l'intervention finale de la clown-analyste Bobinette, et le petit jeu de scène entre eux deux. Le Collectif est heureux d'avoir apporté sa pierre à l'édifice du Congrès, nous espérons avoir contribué à donner une bouffée d'air à n
La double contrainte

La double contrainte

Mme Najat VALLAUD-BELKACEM a-t-elle vraiment conscience qu'elle parle à des psychologues, lorsqu'elle s'adresse à nous, les conseiller d'orientation-psychologues ? (voir compte-rendu de rencontre sur le site de l'ACOP-F). Ce n'est pas certain, eu égard à l'injonction paradoxale que son administration, celle de l'Education nationale, nous adress
Un pavé dans la mare

Un pavé dans la mare

"Enquête préliminaire", le terme est lancé par le quotidien régional Paris-Normandie. Selon les sources du journal, qui ont l'air solides, l'ancienne rectrice de notre Académie, Madame Schmidt-Lainé, fait l'objet d'une enquête sur ses frais professionnels lorsqu'elle en était à la tête. Prudence, tel est le mot qui est sur toutes les lèv
Après la guerre

Après la guerre

"Chaque guerre est la toute dernière." - Jean GIRAUDOUX Cette fois, il semblerait bien que la véritable guerre qui a opposé notre Collectif des personnels de CIO à l'administration académique se termine. Enfin. Il n'y a plus de fermeture de CIO à l'ordre du jour. 4 centres ont disparu : ceux de Bernay, Montivilliers et Barentin en 2014, celui
Le point sur la situation - 17/12/15

Le point sur la situation - 17/12/15

Il y a exactement deux ans, jour pour jour, a lieu devant le Rectorat de Rouen une manifestation d'une ampleur inégalée. La moitié des personnels des Centres d'information et d'orientation (CIO) de l'Académie est regroupée devant les grilles, afin d'exprimer sa colère unanime contre un projet fou : supprimer 10 des 17 CIO de l'Académie. Le R
Un projet incompréhensible

Un projet incompréhensible

► LE POINT SUR LA SITUATION / les CIO de l'Académie de Rouen ► L'ORIGINE DE LA LUTTE / la pétition en ligne depuis décembre 2013 -------------------------------------------------
La Ministre loin de tout

La Ministre loin de tout

Par divers canaux médiatiques, France 3 et La République du Centre, nous apprenons que la Ministre de l'Education nationale Najat VALLAUD-BELKACEM s'est rendue hier jeudi à Orléans, en vue de "se rendre compte de la mise en place du SPRO" (!), dixit La République. Elle y a visité... deux CIO. Outre le fait qu'il faudrait quand même comprendr