Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
avocataaa

avocataaa

Les Avocats Anciens Avoués, vos interlocuteurs pour assurer la sécurité de vos procédures devant les Cours d'Appel

Ses blogs

Le site des avocats "triple AAA"

L'Avocat Ancien Avoué, le spécialiste de la procédure d'appel consacré par la Loi du 25 janvier 2011, Par Maître Alexis Devauchelle, avocat
avocataaa avocataaa
Articles : 233
Depuis : 01/10/2011
Categorie : Économie, Finance & Droit

Articles à découvrir

Dispositif de l’appel incident

Dispositif de l’appel incident

L'appel incident n'est pas différent de l'appel principal par sa nature ou son objet. Les conclusions de l'appelant, qu'il soit principal ou incident, doivent déterminer l'objet du litige porté devant la cour d’appel. L'étendue des prétentions dont est saisie la cour d'appel étant déterminée dans les conditions fixées par l'article 954 d
Article 933 - déclaration d’appel

Article 933 - déclaration d’appel

L’article 933, de même que l’ensemble des autres dispositions régissant la procédure sans représentation obligatoire devant la cour d’appel, instaure un formalisme allégé, destiné à mettre de façon effective les parties en mesure d’accomplir les actes de la procédure d’appel. En matière de procédure sans représentation obliga
Article 954 du cpc et caducité de l’appel

Article 954 du cpc et caducité de l’appel

Dans le cas où l’appelant n’a pas pris, dans le délai de l’article 908, de conclusions comportant, en leur dispositif, de prétentions saisissant la Cour d’appel, la caducité de la déclaration d’appel est alors encourue. Le dispositif des conclusions de l’appelante, qui procédait par renvoi, ne comportait en l’espèce pas de pré
Délai de dénonciation des conclusions et avis de fixation à bref délai

Délai de dénonciation des conclusions et avis de fixation à bref délai

Il résulte de la combinaison des articles 905, 905-2 et 911 du cpc que lorsque l'appel relève de plein droit d'une instruction à bref délai, l'appelant, qui a remis au greffe ses conclusions dans le délai imparti et avant que l'intimé ne constitue avocat, dispose d'un délai de deux mois suivant l'avis de fixation de l'affaire à bref délai
Article 564 du cpc et demande nouvelle

Article 564 du cpc et demande nouvelle

La partie défenderesse en première instance est recevable à prétendre, pour la première fois en cause d’appel, au rejet des demandes formées à son encontre et accueillies par le premier juge et à soulever à cette fin toute défense au fond. Civ 2ème 9 septembre 2021 pourvoi n°20-17.435
Timbre fiscal - irrecevabilité - nécessité d’un débat préalable

Timbre fiscal - irrecevabilité - nécessité d’un débat préalable

En application de l'article 16 du code de procédure civile, la fin de non-recevoir tirée du défaut de justification du paiement du droit prévu par l'article 1635 bis P du code général des impôts ne peut être retenue sans que la partie concernée ait été invitée à s'en expliquer ou, qu'à tout le moins, un avis d'avoir à justifier de ce
Article 680 - validité de la notification du jugement du CPH

Article 680 - validité de la notification du jugement du CPH

Pour faire courir le délai de recours, l’acte de notification d’un jugement de conseil de prud’hommes rendu en premier ressort doit indiquer que le défenseur syndical que peut constituer l’appelant est : soit celui qui l’a assisté en première instance, soit un défenseur syndical territorialement compétent pour exercer ses fonctions
Article 85 - régularisation de l’appel compétence

Article 85 - régularisation de l’appel compétence

Le défaut de motivation du recours, susceptible de donner lieu à la fin de non-recevoir tirée de l’irrecevabilité de l’appel du jugement statuant sur la compétence, peut être régularisé, en matière de procédure avec représentation obligatoire par avocat, par le dépôt au greffe, avant l’expiration du délai d’appel, d’une nouv
Article 905-1 du cpc et article 6, § 1, de la Convention EDH

Article 905-1 du cpc et article 6, § 1, de la Convention EDH

Le délai de dix jours pour signifier la déclaration d’appel, prévu par l’article 905-1 du code de procédure civile, est destiné à permettre de juger à bref délai. Ce délai garantit de s’assurer que l’intimé soit appelé et mis en mesure de préparer sa défense. Il n’est donc ni imprévisible ni insuffisant. Ce délai ne restrei