Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Patrick Chabannes

Ses blogs

Quid Hodie Agisti

Chroniques de lectures, vie culturelle et notules.
Patrick Chabannes Patrick Chabannes
Articles : 737
Depuis : 27/01/2016
Categorie : Littérature, BD & Poésie

Articles à découvrir

Déplacement du blog et changement de nom

Déplacement du blog et changement de nom

Le blog change de nom : Quid Hodie Egisti Suite à ma rencontre avec un éminent latiniste et grammairien, Monsieur Patrick V, est apparue une faute de syntaxe reprise un peu partout sur le web dans cette phrase attribuée à Pline le jeune : Quid hodie agisti. Corrigeons cette version fautive et écrivons : Quid hodie egisti. Déplacement du blog
Bleuette Diot - Les tribulations de l’Arche d’Alliance

Bleuette Diot - Les tribulations de l’Arche d’Alliance

” Les sacrificateur s portè rent l' A rche de l' A lliance de l' E ternel à sa place, dans le sanctuaire de la maison, dans le lieu très Saint , sous les ailes des chérubins .” L' A rche disparaît ensuite des E critures. Et là commenc e notre enquête. L’Arche d’Alliance entre légende et réalité, une enquête historique convoquant
Haruki Murakami – Profession romancier  (Novelist as a vocation)

Haruki Murakami – Profession romancier (Novelist as a vocation)

”C ombien de fois faut-il réécrire ? Je ne peux le dire précisément. Pour ma part, je procède à de très nombreuses réécriture s , à tous les stades, y compris sur les épreuves, au point que l'éditeur lui-même n'en peut plus. Je lui renvoie des épreuves couvertes de correction s , carrément noir cie s d’ annotations, et je recomme
Gabriel Katz -  La maitresse de guerre

Gabriel Katz - La maitresse de guerre

"Kaelyn, fille de Horn, et dans ses veines coulait le sang de hommes du Nord, un sang pur et sauvage qui avait mené tant de héros à la victoire." Reprenant les standards de la Fantasy : monde imaginaire, batailles, magie, politique, peuples divers - Gabriel Katz met en scène Kaelyn, une héroïne qui n’a pas froid aux yeux, dangereuse et dot
Milan Kundera - Oeuvres complètes

Milan Kundera - Oeuvres complètes

Très belle préface de François Ricard introduisant magnifiquement à l'oeuvre en deux tomes dans la Pléiade: « Tout artiste est un héritier : il recueille et préserve comme un trésor les leçons, l’expérience et les découvertes de ses maîtres. Mais tout artiste véritable est aussi un fondateur : prenant personnellement possession de l
Le dernier néandertalien – Ludovic Slimak

Le dernier néandertalien – Ludovic Slimak

” L’efficacité de Sapiens ne serait-elle donc finalement que cela ? Une puissance collective fondée sur la peur. Non un surplus de sagesse mais un débordement du groupe sur l’individu. Un effacement de l’individu au profit des identités collectives ?” L’Homo Sapiens contemporain hume les odeurs des feux de caverne piégés dans la p
Carnets de guerre 1941 – 1945 – Vassili Grossman

Carnets de guerre 1941 – 1945 – Vassili Grossman

“Combat de nuit. Canonnade. Les armes donnent, les obus hurlent d’abord doucement, puis ils sifflent, comme le vent. Fracas des mines. Beaucoup de feu blanc, rapide. Le plus angoissant de tout : les mitrailleuses et le petit jeu de claquette des fusils. Les fusées vertes et blanches des Allemands, leur lueur fourbe, malhonnête, qui n’a rien
Sébastien Lapaque – mythologie française

Sébastien Lapaque – mythologie française

”Puis le ciel de Paris, à nouveau, les marronniers en fleurs de l'avenue Gabriel, les motifs de la nuit, se colorant de bleu, la rue de Rivoli, le claquement sec des talons sur les dalles usées, Jean-Joseph et Christina à ses côtés – à son bras, il aimerait bien, c'est elle qui ne veut pas.” La plume de Sébastien Lapaque, ce doux recè
Philipp K Dick – Le profanateur (The man who japed)

Philipp K Dick – Le profanateur (The man who japed)

” Dans la société hautement moralisé e de l'an de grâce, 2114, les assemblées hebdomadaire s fonctionnai en t selon un système de roulement. Les surveillant e s de l'ensemble des unités d'habitation du voisinage y particip aient , formant une espèce de jury dont celle de l’îlot en cause assur ait la présidence.” (page 71) Dans un mo